MonaCoin

lun 27 Avr 2020 ▪ 23h34 ▪ 10 min de lecture - par Rédaction CT

Né au Japon où il jouit d’une incroyable popularité, le MonaCoin est une cryptomonnaie issue d’un hard fork de la blockchain de Litecoin. Pour mémoire, il a connu une hausse fulgurante entre novembre et décembre 2017, où il est passé de près de 0,5 $ à 16,45 $. C’était après la reconnaissance par l’Agence Japonaise des Services Financiers des cryptomonnaies comme moyens de paiement au Japon. Depuis, le MonaCoin est régulièrement utilisé pour les achats dans certains magasins, sur des boutiques en ligne ou même pour offrir des pourboires, ce qui a favorisé l’élargissement de sa communauté. À l’heure de la rédaction de ce guide, il se négocie dans la fourchette de 1,10 $ – 1,21 $. Alors, faut-il investir dans cette cryptomonnaie ? Comment fonctionne-t-elle ? Quel est son potentiel ? Quels risques présente-t-elle ? Comment l’acheter ? Toutes les réponses dans ce guide.

MonaCoin MONA in a soap bubble. Risks and dangers of investing to MonaCoin cryptocurrency. Collapse of the exchange rate. Unstable concept. Down drop crash bubble

Qu’est-ce que le MonaCoin (MONA) ?

Le MONA est né sans pré-minage. Vous le reconnaîtrez par une mascotte assez connue : le chat japonais. Il est issu d’un hard fork du Litecoinil fonctionne donc sur une blockchain – et fonctionne selon le modèle de consensus Proof of Work, un peu comme le Bitcoin. Et très peu le savent, mais le MonaCoin fut la toute première cryptomonnaie à avoir introduit la technologie Segwit (Segregated Witness) dans l’industrie.

Si sa plus large base d’utilisateurs est actuellement située au Japon, c’est sans doute parce que le MonaCoin est né dans ce pays et y est considéré comme la cryptomonnaie nationale. Il conserve d’ailleurs ce nom jusque-là, ou du moins en attendant que la Banque Centrale Chinoise ne lance le yen numérique.

Son fonctionnement repose sur l’algorithme Lyra2REv2également utilisé par des cryptomonnaies telles que Vertcoin (VTC), Verge (XVG) et Shield (XSH) – qui est fréquemment ajusté, afin que la blockchain reste décentralisée. En fait, le MONA fait partie de la poignée de cryptomonnaies qui résistent aux mineurs ASICs.

À cette étape, vous avez peut-être envie d’en savoir plus sur l’histoire de MonaCoin. Avant de vous la raconter, retenez que le temps de minage d’un bloc de MonaCoin est de 1,5 minute, et que sa récompense se réduit de moitié de façon triennale. L’offre actuelle en circulation est de près de 73 millions tokens et sa limite d’émission est de 105 120 000 tokens, soit le quadruple de celui du Litecoin.

Connaître la petite histoire de MonaCoin

La naissance du MonaCoin est différente de celle du Bitcoin, mais pareille à celle du Bitcoin Cash par exemple. Tout a commencé en décembre 2013 par le hard fork de la blockchain d’une cryptomonnaie que vous connaissez bien, le Litecoin. Il n’y a donc pas eu de pré-minage. Le créateur du MonaCoin qui ne s’est révélé que sous le pseudonyme « Watanabe » a lancé la distribution de la crypto à partir du 1er janvier 2014.

Très vite, le MONA était parvenu à séduire les Japonais. Il a tellement gagné en popularité dans le pays qu’il a fait l’objet d’un reportage par WBS, un réseau de télévision de Tokyo. L’histoire raconte même que l’année de la création de la cryptomonnaie, un homme aurait acheté un terrain en MONA.

On aurait voulu en dire davantage sur l’historique du projet, mais en dehors de Watanabe, son créateur, le reste de l’équipe est resté dans l’ombre. De plus, aucune feuille de route n’a été publiée pour informer de son fonctionnement technique.

Toutefois, les informations relatives aux mises à jour effectuées sur le réseau sont publiées sur le site internet de MonaCoin.

Quels problèmes le MonaCoin a-t-il prévu résoudre ?

Comme toutes les cryptomonnaies issues d’un hard fork, le MONA s’est attaqué à des problèmes relevés sur la cryptomonnaie dont découle sa blockchain, le Litecoin. Ses créateurs veillent surtout à ce qu’il ne répète pas les erreurs du Litecoin. Ainsi, les deux principaux problèmes auxquels le MonaCoin s’est attaqué sont la décentralisation et le temps de validation des blocs.

Le problème de la centralisation

Il n’est plus un secret que de dire que les mineurs ASICs ont mis la barre très haute pour le minage CPU/GPU et que cela avait entraîné une véritable centralisation de la cryptomonnaie à partir d’un certain moment.

Pour répondre à ce problème, le MonaCoin a commencé avec un algorithme résistant aux mineurs ASICs et connu sous le nom de « Scrypt ». Mais plus tard, des mineurs ASICs compatibles avec les algorithmes Scrypt ont été mis sur le marché, ce qui a poussé MonaCoin à changer son fonctionnement et à migrer vers un nouvel algorithme, le « Lyra2REv2 », une migration qui a été cruciale dans la lutte pour sa décentralisation.  

Par la suite, un algorithme nommé « Dark Gravity Wave v3 » a été déployé sur la blockchain pour permettre que la difficulté de minage change chaque jour.

Ainsi, le MonaCoin se sert des algorithmes « Lyra2REv2 » et « Dark Gravity Wave v3 » pour conserver le minage CPU/GPU afin d’offrir à tous les mineurs, un accès équitable au minage et assurer le contrôle en permanence de la difficulté de minage.

Le temps de traitement des blocs

En dehors du problème de la centralisation, la rapidité de la validation des blocs transactions a été l’autre objectif visé par le MonaCoin. En dépit du fait que le réseau fonctionne sur la base du Proof of Work, ses algorithmes lui ont permis de réduire considérablement le temps de validation des transactions, et donc le temps minage d’un bloc de MonaCoin.

Ainsi, actuellement, il ne faut que 1,5 minute pour traiter un bloc de transactions de MonaCoin, ce qui est bien loin des 2,5 minutes de Litecoin. Ajoutée à la résistance ASIC, cette réduction du temps de validation des blocs a contribué à la popularité de la cryptomonnaie qui, par ailleurs, subit un halving tous les 3 ans.

Le potentiel de disruption du MonaCoin

Le potentiel de croissance d’une cryptomonnaie est toujours associé à un risque de piratage. Il est important, à ce stade, de rappeler quelques tristes évènements qui ont jalonné la vie du MonaCoin.

Le premier s’était produit en mai 2018. C’était une attaque de la blockchain par un mineur qui est parvenu à établir discrètement une chaîne plus longue et à voler 90.000 dollars de MonaCoin. Au cours de la même période, d’autres cryptomonnaies telles que Bitcoin Gold et Verge ont fait l’objet d’une attaque similaire.

Puis MonaCoin a fait l’objet d’une autre attaque. Cette fois, le pirate est parvenu à voler sur un site web de garde de crypto un total de 134 500 dollars de MonaCoin soit 15 000 000 de yens. Le hacker était un jeune garçon de 18 ans quin’a pas tardé à être appréhendé par la police.

Même si ces évènements ont eu un léger impact sur la confiance des investisseurs, on ne peut pas vraiment affirmer qu’ils ont cloué la cryptomonnaie à terre, puisqu’à ce jour, elle reste toujours « la cryptomonnaie nationale » du Japon. D’ailleurs, sa communauté du MONA continue de s’agrandir dans le pays.

Comment acheter du MonaCoin ?

Jusqu’au moment de la publication de ce guide  – Avril 2020 – il n’existe aucune exchange sur lequel on peut acheter des MONA directement avec des euros. Il vous faudra nécessairement contourner, c’est-à-dire acheter des Bitcoins ou des Ethers avec de la monnaie fiat en premier lieu, puis vous rendre sur un exchange qui propose le MONA.

Ainsi, vous pourrez échanger vos BTC ou vos ETH contre des MONA. Pour plus de simplicité, de rapidité, de sécurité et d’économie sur les frais de transaction, nous vous recommandons de ne vous rendre que sur les exchanges les plus sûrs tels que :

  • Bitfinex, Binance, Coinhouse, etc. pour acheter du BTC ou de l’ETH ;
  • Upbit, Bittrex, Livecoin, CoinExchange ou encore des exchanges japonais tels que Zaif, Bitbank, pour échanger vos BTC ou vos ETH contre des MONA.

Évidemment, avant de commencer, vous devrez choisir un wallet comme Coinomi, Electrum Mona ou encore MonaCoin Core. Assurez-vous que votre wallet est sécurisé et n’oubliez pas de noter le mot de passe que vous aurez configuré hors ligne, par exemple sur un papier à conserver jalousement.

C’est sur ce point que nous allons refermer ce guide. Mais avant, que faut-il retenir sur la « cryptomonnaie nationale du Japon » ?

Que retenir sur le MonaCoin ?

On retient que le MonaCoin est un hard fork du Litecoin créé en fin 2013 au Japon par Watanabe et lancée en janvier 2014. Il dispose de sa propre blockchain qui fonctionne selon le même consensus que le Bitcoin, le Proof of Work.

Il est très vite devenu populaire au Japon où il est accepté dans plusieurs petits magasins et présent sur plusieurs exchanges. On le retrouve également sur des exchanges chinois. Toutefois, son adoption sur le plan mondial ne progresse pas encore au rythme souhaité par l’équipe de projet.

Et ce peut être intéressant pour ceux qui recherchent des cryptomonnaies ayant d’intéressantes perspectives de développement. Vous devriez peut-être en acheter pour diversifier vos investissements crypto. Son potentiel de croissance dans les prochaines années n’est pas négligeable.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

User Image
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 30 043,01 $ -0.73%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 048,38 $ 0.38%
DEFI (DEFIPERP) 3 894,10 $ 2.74%
MARKETS (ACWI) 89,16 $ 1.38%
GOLD (XAUUSD) 1 849,55 $ 0.18%
TECH (NDX) 11 961,11 $ 1.06%
CURRENCIES (EURUSD) 1,07 $ 1.08%
CURRENCIES (EURGBP) 0,849570 £ 0.54%
CRUDEOIL (USOIL) 109,92 $ -0.54%
IMM. US (REIT) 2 485,43 $ 0.87%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document