CleanSpark a utilisé des Bitcoins (BTC) extraits pour acheter 4 500 mineurs

jeu 14 Oct 2021 ▪ 10h00 ▪ 3 min de lecture - par Clément Dubois

La société minière cotée au Nasdaq CleanSpark a acheté 4500 appareils pour l’extraction du Bitcoin Antminer S19. L’achat a été partiellement financé par les actifs de l’entreprise dans la première cryptomonnaie.

Cleanspark achète 4 500 appareils de “mining” ASIC au fabricant chinois Bitmain

Cleanspark a annoncé le mardi 12 octobre que la société avait acheté 4 500  appareils pour l’extraction du Bitcoin Antminer S19. La livraison des équipements devrait débuter en novembre 2021 et se terminer en juillet 2022. Cependant, les unités concernant le processus de livraison ont été « partiellement financées par une partie des avoirs BTC de la société ». La société estime que les machines augmenteront le hashrate de 450 PH/s ou 0,45 exahash (EH/s), ce qui équivaut à la capacité actuelle de Cleanspark.

 L’acquisition par Cleanspark de 4 500 mineurs de Bitcoins fait suite à d’autres achats importants de machines d’extraction de Bitcoins par des opérations à grande échelle cette année. Par exemple, fin août, Genesis Digital Assets a acheté 20 000 mineurs de Bitcoins à Canaan. Au cours de la première semaine du mois d’août, Marathon a acheté 30 000 appareils d’extraction du Bitcoin à Bitmain. Foundry US a établi un partenariat avec un certain nombre d’opérations et a considérablement augmenté sa capacité. Rappelons qu’en fin décembre 2020, Cleanspark a acquis le mineur américain de bitcoins ATL Data Centers pour 19,4 millions de dollars.

Par ailleurs, la société a déclaré avoir une flotte de plus de 10 000 ASIC et devrait en expédier 24 580 au cours des 12 prochains mois.

Les cryptomonnaies comme moyen d’échange

Concernant la vente de certains des Bitcoins extraits pour l’achat d’équipement, la société a noté qu’elle considérait la valeur des monnaies numériques comme un moyen d’échange.

«En investissant une partie des Bitcoins extraits dans l’achat de mineurs supplémentaires, la société cherche à remettre ces tokens en circulation. CleanSpark a également l’intention de poursuivre sa stratégie d’accumulation d’actifs numériques », indique le communiqué.

À la fin du troisième trimestre 2021, les analystes ont calculé que les mineurs cotés aux États-Unis avaient accumulé plus de 20 459 BTC (1,1 milliard de dollars) au total.

Rappelons que CleanSpark a déjà rejoint le pool minier de Foundry USA avec Bit Digital, Bitfarms, Hive, BitDeer, Core Scientific, Greenidge et Foundry.

Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.