Le Kosovo saisit le matériel après l’interdiction de mining de la cryptomonnaie

lun 10 Jan 2022 ▪ 9h00 ▪ 5 min de lecture - par Salomé Guerin

La police du Kosovo a saisi un autre lot de plus de 200 dispositifs de mining dans le cadre d’inspections qui ont commencé jeudi. L’offensive contre les fermes crypto clandestines a été lancée après que les autorités du pays ont interdit le mining des monnaies numériques énergivores dans le contexte de crise énergétique dans le pays.

Les autorités du Kosovo confisquent le matériel de mining 

Les forces de l’ordre du Kosovo ont confisqué des centaines de machines de mining dans le cadre des efforts visant à freiner les activités des mineurs dans le pays face aux pénuries d’électricité. Une personne a été arrêtée lors de la dernière opération policière dans le nord du pays, à majorité serbe.

Un communiqué publié par la police du Kosovo a révélé que les autorités avaient réussi à capturer 272 appareils utilisés pour l’extraction de la cryptomonnaie dans la municipalité de Leposavic, a rapporté AFP.

« L’opération s’est déroulée et s’est terminée sans incidents », a noté le ministre de l’Intérieur Xhelal Svecla dans un message sur Facebook.

Le ministre des Finances, Hekuran Murati, a également pris la parole pour souligner que la consommation mensuelle estimée de l’équipement de mining était égale à celle de 500 foyers, atteignant la valeur comprise entre 60 000 et 120 000 euros. 

Murati a également déclaré :

« Nous ne pouvons pas permettre l’enrichissement illégal de certains aux frais des contribuables. »

Après la nouvelle saisie, le nombre total de dispositifs de mining confisqués a atteint 342 depuis le début des raids contre les mineurs qui ont commencé la semaine passée, selon les données du ministère de l’Intérieur. La répression a commencé après que le gouvernement du Kosovo a interrompu toutes les opérations de mining mardi, citant le déficit croissant d’électricité pendant les mois froids de l’hiver.

La répression menace d’exacerber les tensions ethniques

Au milieu des actions gouvernementales contre les mineurs, les tensions surgissent entre le gouvernement central du Kosovo, dominé par les Albanais de souche, et les Serbes de souche qui forment la majorité dans quatre municipalités du nord de la république partiellement reconnue en Europe du Sud-Est. Les Serbes n’acceptent pas l’autorité de Pristina et n’ont pas payé l’électricité depuis plus de deux décennies après la guerre du Kosovo 1998-1999.

Le service public du pays couvre toujours ses factures à partir de ses propres revenus et selon les estimations citées par les médias locaux, le total s’élève à 12 millions d’euros par an. La crise énergétique actuelle, exacerbée par une production locale insuffisante et une hausse des prix des importations d’électricité, a mis la question ethnique au premier plan. La police a également effectué deux raids dans des zones à majorité albanaise, saisissant 70 dispositifs de mining

L’interdiction du mining de la cryptomonnaie a été présentée par le ministre de l’Économie, Artane Rizvanolli comme une étape d’urgence, ainsi que d’autres mesures proposées par une commission parlementaire spéciale. Cependant, les critiques ont exprimé des doutes à propos de sa légalité car le mining de monnaies numériques n’est pas interdit par la législation en vigueur. Un projet de loi sur la réglementation des cryptomonnaies soumis au Parlement en octobre attend encore son heure pour être adopté.

Les pénuries d’électricité sont devenues un problème relevant de l’industrie du mining. Plusieurs pays, y compris le Kosovo, font face à des crises énergétiques, interdisant l’activité des mineurs ou leur imposant des coûts élevés. Espérons que dans un proche avenir le mining de la cryptomonnaie sera plus économique pour que de telles difficultés ne se reproduisent plus. 

Source : bitcoin.com

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Salomé Guerin

Si les cryptomonnaies sont synonymes de liberté financière, alors elles doivent jouer un rôle clé dans l'émancipation financière des femmes. Avec l'éducation adéquate, la crypto peut constituer un outil puissant pour mener la bataille contre les inégalités de genre.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.