Mining : L’Islande renonce aux mineurs de bitcoin (BTC) en raison d’une pénurie d’électricité

mer 08 Déc 2021 ▪ 20h45 ▪ 4 min de lecture - par Salomé Guerin

En raison de la pénurie d’électricité en Islande, le principal service public du pays, Landsvirkjun, a réduit l’approvisionnement de certains clients industriels, tels que les fonderies d’aluminium, les centres de données et les mineurs de bitcoins, fait savoir Finbold.

Les économies d’électricité seront-elles imposées ?

La coupure, qui a été immédiatement mise en œuvre, a été causée par de faibles niveaux de réservoirs hydroélectriques, un problème avec la centrale et un retard dans l’acquisition d’électricité à partir d’une source externe, a déclaré le représentant de Landsvirkjun à Bloomberg le 7 décembre.

Les économies d’électricité seront imposées aux principaux clients avec des contrats à court terme et, selon Tinna Traustadottir, vice-présidente exécutive des ventes et du support client chez Landsvirkjun, une demande record joue également un rôle.

Les mineurs de cryptomonnaies attirés par l’électricité bon marché

Les plus gros consommateurs d’énergie en Islande sont d’énormes fonderies construites il y a des décennies afin de profiter d’une énergie bon marché. Cependant, les opérations de mining de cryptomonnaies ont commencé plus récemment, entrant dans l’environnement économique de l’Islande. Les mineurs étaient naturellement attirés par le faible coût de l’énergie nécessaire au mining de nouveaux coins, mais la demande et les prix ont augmenté en raison de la crise financière.

Ruche Blockchain Technologies Ltd, une société canadienne, Genesis Mining Ltd., une société cotée à Hong Kong, et Bitfury Holding BV font partie des entreprises qui ont établi des opérations en Islande pour bénéficier des bas prix de l’énergie.

À la suite de la coupure, à partir du 7 décembre, toutes les demandes d’électricité des nouveaux clients qui visent à miner de la monnaie électronique sont refusées, selon Landsvirkjun.

Bien que la première cryptomonnaie ait connu une volatilité récente, suivie par l’effondrement du marché, elle a augmenté sa valeur de plus de 70 % par rapport à l’année précédente, ayant atteint un record historique d’environ 69 000 dollars en novembre.

Mining de bitcoins à l’échelle mondiale

Il est à noter que ce n’est pas la première fois que les opérations de mining sont remises en question à l’échelle mondiale ; récemment, les forces de l’ordre de la Russie et de l’Ukraine ont démantelé des fermes illégales qui fonctionnaient dans les capitales, en volant de l’électricité pour des milliers de dollars par jour. Cela dit, l’exemple le plus significatif est l’interdiction de mining imposée par la Chine qui a incité la plupart des mineurs locaux de migrer vers d’autres pays.

En outre, les données acquises par Finbold indiquent que le volume d’énergie consommé par Bitcoin (143 TWh au 5 mai 2021) est au moins huit fois supérieur à la consommation combinée de Facebook et de Google (17 TWh).

Néanmoins, avec l’adoption du bitcoin comme monnaie légale au Salvador, le pays continue de faire des progrès dans le secteur de la cryptomonnaie après avoir officiellement produit le premier bitcoin en utilisant l’énergie volcanique.

Dans les faits, l’énergie volcanique inaugure une nouvelle ère de mining durable pour l’actif, qui a été en proie à une presse négative sur son impact carbone. Notamment, les détracteurs du bitcoin ont utilisé l’effet environnemental de l’actif comme cause d’une interdiction complète.

Le mining du bitcoin et d’autres cryptomonnaies reste un sujet de débat actuel parmi les politiciens et les responsables de nombreux pays à travers le monde. Toutefois, il semble que le mining vert soit l’avenir de l’industrie si largement critiquée de nos jours.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Salomé Guerin

Si les cryptomonnaies sont synonymes de liberté financière, alors elles doivent jouer un rôle clé dans l'émancipation financière des femmes. Avec l'éducation adéquate, la crypto peut constituer un outil puissant pour mener la bataille contre les inégalités de genre.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.