Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), SHIBA INU (SHIB), ICON (ICX) – la revue du 6 octobre 2021

mer 06 Oct 2021 ▪ 22h00 ▪ 12 min de lecture - par Clément Dubois

Retrouvez la nouvelle revue du marché des cryptomonnaies de Cointribune. Vous apprendrez ce qui s’est passé dernièrement et à quoi vous attendre dans l’avenir. Si vous souhaitez lire la revue précédente, cliquez ici.

Bitcoin (BTC)

Le mardi 5 octobre, la première cryptomonnaie est parvenue à franchir le niveau de résistance emblématique et s’est même consolidée au-dessus des 51 000 dollars. Au moment de la rédaction de cette revue, Bitcoin se négocie aux alentours de 51 500 dollars.

Il faut considérer ce récent mouvement comme la suite de la formation de la figure chartiste « tête et épaules inversées », mais aussi comme la confirmation de la sortie de l’actif des limites du triangle. Le seul facteur qui pourrait retenir la poursuite de la croissance du Bitcoin a ce stade est la résistance dynamique qui correspond à la ligne rose supérieure sur le graphique ci-dessus. Si la première cryptomonnaie arrive à franchir ce niveau, il faudra s’attendre à une croissance jusqu’aux 60 000 dollars.

Même si la récente dynamique du Bitcoin est très positive, il ne faut surtout pas oublier les précautions. Au contraire, c’est précisément dans des situations comme celle-ci qu’il faut être particulièrement prudent : lorsque les traders individuels redeviennent optimistes, les baleines sont déjà en train de préparer leur prochaine manipulation. Il serait alors judicieux d’assurer son dépôt avec les stop loss.

Si Bitcoin ne parvient pas à franchir la résistance dynamique rose que l’on a évoquée plus haut, une correction du prix surviendra. Dans ce cas, le niveau de support le plus proche sera celui de 45 000 dollars. Si ce dernier sera franchi, les niveaux de 45 000 dollars, de 43 000 dollars et finalement de 40 000 dollars deviendront les zones de soutien capables d’arrêter la chute. Il faut cependant noter que même le départ du prix vers la limite inférieure du canal de prix en expansion (representee graphiquement en blanc) ne contredirait pas la tendance globale haussière du Bitcoin. Ce niveau de support serait le dernier recours au cas où les acheteurs épuisent leurs forces et redonnent l’initiative aux vendeurs.

Mis à part ça, il ne semble pas y avoir de facteur pouvant empêcher la poursuite de la dynamique positive du Bitcoin. Même si les baleines sont bien sûr capables d’inverser la tendance sur le marché à tout moment, ce ne serait pas avantageux pour elles à ce stade. 

Les crypto-enthousiastes ont tout juste commencé d’ouvrir des positions et il est encore beaucoup trop tôt pour pouvoir parler de l’euphorie sur le marché. La situation sur ce dernier n’est pas très favorable à la vente d’un gros volume d’actifs. Si un effondrement survenait tout de suite, le prix de vente moyen des cryptomonnaies détenues par les baleines serait trop bas, ce qui minimiserait leurs rendements. En ayant conscience de cela, les investisseurs au capital important vont d’abord essayer de mettre le marché dans l’état d’euphorie qui sera marqué par une série d’achats des cryptoactifs par les traders individuels espérant la poursuite de la croissance de ces derniers. C’est seulement à ce moment-là que les baleines pourront vendre leurs actifs de la manière la plus rentable possible, en contrebalançant leurs transactions par la tendance générale du marché et en évitant ainsi le risque de provoquer un crash des prix avec leurs volumes. 

En toute honnêteté, les traders ordinaires ont quelques avantages par rapport aux baleines. Alors que ces dernières sont contraintes de négocier de très grands volumes d’actifs qu’il est assez difficile de vendre sans provoquer une panique sur le marché, les traders individuels sont plus libres dans leurs actions. En effet, comme évoqué plus haut, les baleines sont obligées d’attendre que le marché soit dans l’état d’euphorie pour pouvoir fermer leurs positions.

Si cette condition est remplie, les baleines ont la possibilité de contrebalancer la tendance du marché soutenue par les traders prêts à acheter à n’importe quel prix. En profitant de cette demande des cryptoactifs, les détenteurs des grands volumes de ces derniers compensent automatiquement le manque de l’offre manquante en vendant leurs actifs au prix du marché et en tirant ainsi le maximum de profit possible.

Au contraire, si une baleine commence à vendre ses actifs trop tôt, cette dynamique sera tout de suite repérée par les analystes et les traders individuels qui se mettront également à fermer leurs positions. Cela provoquera certes une vague correctionnelle sur le marché, mais permettra à ces traders de ne pas voir leurs dépôts disparaître. Quant à la baleine, le dump provoqué ne la laissera pas profiter du contre-courant, ce qui se traduira pour elle par la perte d’une partie de son profit éventuel.

Dans tous les cas, il est pour le moment encore trop tôt pour commencer à vendre ses actifs. Bitcoin continuera sûrement de croître et c’est seulement lorsque la cryptomonnaie atteindra son niveau de résistance que les baleines se mettront progressivement à fermer leurs positions.

Il est donc toujours possible de profiter de cette opportunité et d’en tirer des profits. Si Bitcoin arrive à franchir la résistance actuelle, il est fort probable que l’actif terminera la formation de la figure chartiste connue sous le nom de « biseau descendant » qui pourrait l’amener jusqu’à son dernier maximum de prix absolu et peut-être même plus haut.

Ethereum (ETH)

La deuxième plus grande cryptomonnaie en termes de capitalisation a récemment arrêté de suivre les fluctuations du Bitcoin. Le premier altcoin se retrouve bloque au sein du canal de prix ascendant represente en blanc sur le graphique ci-dessus. La limite supérieure de ce canal est le niveau de résistance qui empêche Ethereum de poursuivre sa croissance vers la limite supérieure du canal de prix en expansion (représentée en bleu sur le graphique).

Au moment d’écrire ces lignes, ce token se négocie aux alentours de 3 500 dollars.

Tout comme la plupart des autres altcoins, Ethereum a changé son comportement. Dans le contexte de la croissance actuelle du Bitcoin, son petit frère ne voit son prix augmenter que lorsque la première cryptomonnaie est dans des phases de consolidation. Ce phénomène est associé au niveau de dominance du Bitcoin sur les altcoins.

Comme on peut le constater en étudiant le graphique ci-dessus, l’indice de dominance du Bitcoin était en baisse lors du rally du mois d’août. Cet indicateur s’est cependant progressivement stabilisé au mois de septembre avant de se mettre à croître début octobre.

L’indice de dominance du Bitcoin est un indicateur qui permet de comparer la capitalisation boursière de la première cryptomonnaie à celle de l’ensemble des altcoins. La façon dont ce dernier est calculé est assez simple : il suffit de diviser la capitalisation du Bitcoin exprimée en dollars par la capitalisation totale de l’ensemble des cryptomonnaies, Bitcoin y compris. 

La raison pour laquelle les fluctuations du prix de la première cryptomonnaie impactent fortement le reste du marché est que sa capitalisation dépasse largement les capitalisations individuelles des autres cryptomonnaies. Lorsque ce rapport augmente, la pression sur les altcoins augmente aussi, ce qui fait que les altcoins se sont mis à suivre le principe suivant :

– Si le prix du Bitcoin augmente, les prix des stagnent ou baissent

– Si le prix du Bitcoin baissent, les prix des altcoins baissent aussi 

– Si le prix du Bitcoin stagne, les prix des altcoins augmentent progressivement 

En même temps, lorsque l’indice de dominance du Bitcoin se rapproche de son sommet, la plupart des altcoins se mettent à croître, ce qui signale le début imminent de la saison des alts sur le marché.

Indice de peur et de cupidité

Ce mercredi 6 octobre, l’indice de peur et de cupidité continue de se déplacer vers la zone de la cupidité. Pour le moment, il n’y a toujours pas de raison de s’inquiéter, mais il faut tout de même rester prudent car la zone de la cupidité extrême sera probablement atteinte sous peu, à en juger par la récente dynamique du Bitcoin.


Il faut rappeler que le quatrième trimestre de l’année est traditionnellement une période de croissance sur le marché, les seules exceptions étant bien évidemment les années du fameux hiver des cryptomonnaies. Il ne semble cependant pas que des mouvements baissiers importants surviennent d’ici la fin de l’année, sans compter les vagues correctives locales.

En revanche, aucun actif ne peut croître indéfiniment, surtout sur un marché aussi volatile que celui des cryptomonnaies. Il est possible que le début de l’année prochaine marque le retour de la dynamique de 2018 quand les prix des actifs ont soudainement commencé à baisser après une longue croissance. C’était, comme vous le savez sans doute, le début de l’hiver des cryptomonnaies qui a duré pendant plus de deux ans.

Top 10 des altcoins

Les dix altcoins les plus populaires selon CoinMarketCap sont toujours dans la zone verte. Les traders semblent avoir oublié le crash du mois de septembre et le marché a cessé de stagner.

Dogecoin (DOGE) mérite une attention particulière. Ce token a récemment dépassé le stablecoin USD Coin (USDC) dans le classement de CoinMarketCap.

SHIBA INU (SHIB)

Pour le deuxième jour consécutif, SHIBA INU (SHIB) devient le token le plus performant de ce mercredi parmi les 100 cryptomonnaies les plus échangées selon CoinMarketCap. Il s’est avéré que le tweet de Elon Musk avec la photo de son chien Floki n’a eu aucun effet sur les dogs crypto et que le prix de SHIBA INU a en réalité été influencé par l’achat d’une baleine inconnue qui a acquiert plus de 43 millions de dollars de cet actifs. Elon, est-ce toi?

Dans tous les cas, le « tueur de Dogecoin » a rapporté à ses détenteurs environ 60% de profit en l’espace d’une seule journée et plus de 200% depuis la semaine dernière.

Alors que l’apparition d’un grand volume d’achat est toujours un élément positif pour les traders à court terme, il faut rappeler que lorsque les baleines achètent des actifs, elles ont pour objectif d’en tirer profit. Il est peu probable que le millionnaire anonyme soit un hodler fan des dogs crypto. Un jour, il va vendre ses actifs, ce qui provoquera une chute du prix. N’oubliez pas les stop-loss.

ICON (ICX) 

Selon CoinMarkerCap, ICON (ICX) devient le token le moins performant du jour parmi les 100 cryptomonnaies les plus échangées. Le prix de cet actif a baissé d’environ 12% en l’espace d’une journée.

Bitcoin a finalement réussi à franchir le niveau de résistance emblématique et il semble que l’enthousiasme des acheteurs n’est pas encore épuisé. Alors que des reculs locaux peuvent toujours survenir, la dynamique globale est désormais clairement haussière. Il faut profiter de cette opportunité pour gagner de l’argent, surtout si vous avez réussi à acheter des actifs pour des prix relativement bas.

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 64 474,43 $ 0.36%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 942,94 $ 1.67%
DEFI (DEFIPERP) 11 958,10 $ 1.81%
MARKETS (ACWI) 104,65 $ 0.08%
GOLD (XAUUSD) 1 775,75 $ 0.36%
TECH (NDX) 15 434,26 $ 0.15%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.06%
CURRENCIES (EURGBP) 0,844680 £ 0.21%
CRUDEOIL (USOIL) 81,51 $ -1.84%
IMM. US (REIT) 2 682,98 $ 0.32%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.