Stablecoins : Les leaders de l’industrie s’expriment aux sujet de l’adoption crypto

jeu 14 Oct 2021 ▪ 20h45 ▪ 7 min de lecture - par Clément Dubois

Avec l’essor rapide des cryptomonnaies telles que le bitcoin (BTC) et l’ether (ETH), les stablecoins sont de plus en plus soumises à l’intérêt des régulateurs mondiaux préoccupés par leurs risques et visant la stabilité financière.

Classement par valeur marchande

La valeur marchande totale des stablecoins s’élève actuellement à plus de 130 milliards de dollars avec Tether (USDT) en tête avec une valeur marchande de 70 milliards de dollars, suivi par USD Coin (USDC) à 33 milliards de dollars, selon les données de CoinGecko.

Les stablecoins ont été utilisés pour faciliter le trading de cryptomonnaies et servent également de voie d’accès fiduciaire pour les utilisateurs de crypto cherchant à accéder à la finance décentralisée (DeFi). Cependant, les banques centrales et les régulateurs ont critiqué ces alternatives à la monnaie numérique car elles présentent un risque pour la stabilité du système financier.

Le FMI a averti que « les défis posés par l’écosystème crypto comprennent les risques d’intégrité opérationnelle et financière des fournisseurs de cryptoactifs, les risques de protection des investisseurs pour les cryptoactifs et la DeFi, et des réserves et une divulgation inadéquates pour certains stablecoins. »

« Au fur et à mesure que le rôle des stablecoins augmente, les réglementations devraient correspondre aux risques qu’elles posent et aux fonctions économiques qu’elles remplissent », a écrit le FMI. « Les marchés émergents confrontés aux risques de cryptoisation devraient renforcer les politiques macroéconomiques et considérer les avantages de l’émission de monnaies numériques de la banque centrale. »

Le Conseil de stabilité financière ou CSF a également déclaré ce mois-ci que la mise en œuvre par les pays de ses recommandations concernant les réglementations sur les « stablecoins mondiaux » était « encore à un stade précoce » et la coordination internationale était essentielle pour surmonter l’arbitrage réglementaire.

Cynthia Wu, partenaire fondatrice et responsable des ventes et du développement commercial chez Matrixport

Compte tenu de la taille de la capitalisation boursière des stablecoins qui représente plus de 130 milliards de dollars américains, et du rôle essentiel qu’elle joue en tant qu’infrastructure sous-jacente et source de liquidité pour l’ensemble du marché des cryptomonnaies, c’est un signe très positif pour moi que les régulateurs envisagent maintenant de l’inclure dans la réglementation bancaire.

En étant réglementé en tant que tel, il contribuera à éliminer la fraude et à instaurer le plus haut degré de confiance dans un marché financier, ouvrant finalement la voie à une adoption institutionnelle et commerciale plus rapide et plus large. En outre, ce sera le seul moyen pour les stablecoins d’obtenir une assurance-dépôts de la FDIC, qui est encore une fois un puissant moteur d’adoption et de cas d’utilisation plus larges.

Julian Hosp, co-fondateur et PDG de Cake DeFi

Les inquiétudes concernant la gouvernance des stablecoins ne devraient pas surprendre. Qu’est-ce que cela signifierait pour une entreprise de vendre sa propre monnaie sur un réseau de services numériques géographiquement aveugle ?

Dans cette optique, l’OICV et la Banque des règlements internationaux envisagent d’élaborer des plans pour établir une surveillance des stablecoins. Comme Diem, les stablecoins à support fiduciaire ont une valeur garantie par une devise fiduciaire sous-jacente, telle que le dollar américain. Les stablecoins adossés à des matières premières sont une alternative populaire. Les deux servent à atténuer la volatilité observée chez les cryptomonnaies populaires, ce qui les rend peu pratiques pour les activités commerciales.

La présence d’une réglementation dans l’écosystème stablecoin n’est qu’un signe de la maturité du secteur. Ne plus se contenter de permettre aux entreprises d’opérer dans une zone grise légale, un cadre qui peut encourager la protection des consommateurs tout en reconnaissant l’innovation et les avantages importants que les stablecoins peuvent apporter à long terme est finalement un développement positif pour l’espace. En fait, les régulateurs prêtent attention aux stablecoins « d’importance systémique ».

En fin de compte, l’introduction d’un cadre réglementaire n’est qu’un signe que les régulateurs commencent à remarquer que le paysage commercial numérique évolue et que les stablecoins ont le potentiel de remanier radicalement l’avenir de la finance mondiale et d’ouvrir la voie à une plus grande inclusion financière.

Michael Conn, PDG et président de Zilliqa Capital

Les stablecoins attirent de plus en plus l’attention et l’examen minutieux des régulateurs mondiaux étant donné la taille du marché et la possibilité d’un impact considérable sur le marché s’il devait y avoir un effondrement significatif de Tether, ou de tout autre stablecoin de base sur le marché.

Cela a conduit les régulateurs mondiaux à considérer les stablecoins et les entreprises qui les sous-tendent comme de véritables instruments financiers, voire comme des banques dans certains cas. Cela devrait conduire à des stablecoins ayant idéalement peu ou pas de risque de crédit ou de liquidité en cas de défaut.

Finalement, un cadre plus clair autour des stablecoins pourrait finalement mener à une plus grande adoption à l’échelle mondiale, et en particulier par les clients institutionnels.

Robert Whitaker, directeur de l’exploitation de Huobi Nevada

La SEC en envoyant des assignations à Circle indique clairement son intention de mener une enquête sur Circle liée aux valeurs mobilières. On peut s’attendre à ce que la SEC poursuive ses enquêtes sur les marchés stablecoins et DeFi dans un avenir proche. Lorsque la réglementation des plateformes DeFi sera mise en place, elle entraînera certainement une centralisation. Le seul moyen d’éviter que cela ne se produise est d’avoir une supervision intégrée dans les stablecoins.

Je ne vois pas comment la décentralisation totale telle que nous la connaissons dans l’espace DeFi peut coexister au sein de la politique monétaire d’un pays participant au FATF. L’avantage de la réglementation est un environnement sûr et sécurisé pour les investisseurs. Cela conduira à une adoption plus généralisée de l’espace DeFi.

Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.