La Mise à Jour qui prévoit de transformer Binance en Machine de Guerre

lun 06 Juil 2020 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Si Binance n’existait pas, il aurait fallu l’inventer… ou pas. La plateforme de Changpeng Zhao est un incontournable de la cryptosphère. Pour autant, l’exchange a souvent eu du mal à supporter le poids de la réussite ou plus précisément à traiter tous les ordres qui y sont émis. De l’histoire ancienne depuis la récente mise à jour ?

B comme Binance ou comme Bug ?

Binance est l’un des exchanges les plus populaires de la cryptosphère, il fut même à maintes reprises victime de son succès : l’exchange a été pointé du doigt plusieurs fois, pour son incapacité à gérer des volumes de trading importants.

Les cryptophiles se souviennent certainement du bug en mars 2020 : le blocage de la plateforme a empêché ses utilisateurs d’y accéder, suivie d’une mise sous maintenance improvisée.  

Binance a cette fois-ci « eu le bon réflexe » : prévenir ses utilisateurs pour une mise à jour de 2 heures, le 28 juin 2020, rendant inaccessible la majeure partie des fonctionnalités de l’exchange.

Un Binance 100 fois plus rapide

La communauté crypto a supposé que cette mise à jour était similaire aux précédentes.

Mais le CEO  de Binance, Changpeng Zhao, souligne qu’il s’agit de la mise à jour la plus importante de l’exchange : Changpeng Zhao a expliqué sur Twitter que les développeurs avaient procédé à l’installation d’un nouveau langage de programmation au niveau du matching engine.

Le matching engine est la pièce maîtresse de tout exchange : il permet d’enregistrer les ordres de vente et d’exécuter de nouveaux contrats.

Le tweet a suscité de nombreuses questions : un utilisateur en particulier a demandé quelle était la vitesse de traitement de cette version par rapport à l’ancienne.

Le CEO de Binance a répondu qu’en théorie, elle était 10 fois plus rapide et pourrait donc supporter 100 fois le volume actuel. La version précédente était capable de traiter 100 000 ordres par seconde.

Binance a donc procédé à une mise à jour annoncée par CZ comme majeure, pour relever le défi de la scalabilité. Une capacité de traitement de 100 000 ordres par secondes ne serait donc pas suffisante pour une plateforme comme Binance. On avait eu droit aux faux volumes des exchanges dans la cryptosphère, un certain scepticisme face à de tels chiffres serait plus que justifié. Un bon coup de com’ pa- ici, un bon de coup de coup de pub par-là !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.