A
A

Bitcoin (BTC) – État des lieux du Lightning

lun 01 Nov 2021 ▪ 7h30 ▪ 11 min de lecture - par Yanis A

La récente publication du rapport d’Arcane Research en octobre fournit un état des lieux très complet du Lightning Network, le layer 2 de Bitcoin et décrit sa croissance exponentielle depuis le début d’année 2021.

To the moon and Bitcoin stock growth concept: Strong increase of Bitcoin prices shown at candlestick bull market chart. Lightning hitting the bitcoin. Investment in cryptocurrency world.

Le Lightning, en 2 mots

Le réseau principal Bitcoin est souvent étrillé pour sa lenteur et son incapacité à accueillir plus de transactions. En réalité cette lourdeur est cruciale puisqu’elle apporte de la sécurité au protocole, ce qui est essentiel pour un système monétaire et un système de paiement. Face à cette problématique, les développeurs ont tout de même trouvé une solution : le Lightning Network, qui représente une extension de la blockchain, une seconde couche permettant de réaliser un grand nombre de transactions, quasi instantanément pour un prix très faible, ce qui était le dessein de Satoshi.

« Nous devons faire confiance aux banques pour notre vie privée, leur faire confiance pour ne pas laisser les voleurs d’identité vider nos comptes. Leurs frais généraux énormes rendent les micropaiements impossibles »

Satoshi Nakamoto

Depuis la description du Lightning Network en 2015 par Joseph Poon et Thaddeys Dryja, il aura fallu trois ans pour traduire le concept en un programme fonctionnel avec le lancement du mainnet en 2018. Depuis la fin de l’année 2020, le réseau Lightning a connu une croissance exponentielle et désormais c’est tout un écosystème qui s’est bâti.

Sa promesse est révolutionnaire :  permettre à des milliards d’humains bancarisés et non bancarisés d’accéder à un système de paiement performant. Plus encore, la possibilité de réaliser des règlements quasi instantanés pour des frais négligeables donne naissance au « streaming monétaire » qui va modifier en profondeur notre façon de payer pour des services.  

Pourquoi ne pourriez-vous pas payer la minute d’écoute d’une chanson sur Spotify ou la seconde de visionnage d’un film sur Netflix ?

Une croissance exponentielle depuis janvier

La capacité du réseau Lightning s’est considérablement accrue ces dernières années. Par exemple, le volume des paiements par wallet a augmenté de 20% entre janvier et septembre 2021. Ce début d’année a été très porteur, car le nombre de canaux publics a augmenté de 80% depuis le mois de mai. En septembre, la croissance est devenue parabolique, en grande partie grâce à l’introduction du bitcoin comme monnaie légale au Salvador.

Cet événement s’est accompagné de la sortie du wallet chivo qui permet à 2,7 millions de Salvadoriens d’avoir accès au Lightning Network. D’autres annonces ont participé à ce boom, parmi lesquelles on peut citer le lancement d’un service de pourboire par Twitter en septembre, permettant alors à près de 190 millions d’utilisateurs d’avoir recours au Lightning pour réaliser des microtransactions. De même, le 14 septembre, Paxful, une plateforme peer-to-peer de paiement et d’échange de monnaie fiat vers cryptos, a annoncé son intégration au Lightning Network. Cela signifie que sept millions de personnes supplémentaires auront bientôt accès aux paiements Lightning dans leur poche.

En août 2021, Lightning Network comptait plus de 100.000 utilisateurs, 3000 Btc étaient présents sur le réseau avec plus de 17.000 nœuds. Il faut garder à l’esprit que la croissance est sans doute beaucoup plus élevée, car de nombreux canaux sont privés et ne sont pas diffusés sur l’ensemble du réseau. Par conséquent, la capacité en BTC, le nombre de canaux et le nombre de nœuds sont probablement très largement sous-estimés par les données publiques.

Lightning, un réseau centralisé ?

La performance du Lightning Network vient de sa construction reposant sur une architecture en canaux de paiement bidirectionnels. Certains nœuds sont toutefois mieux connectés que d’autres (les hubs) et ont une importance cruciale puisqu’ils permettent de s’assurer que le réseau est bien connecté. Cette structure fait du layer 2 un réseau plus centralisé que la couche principale de Bitcoin. La suppression de certains hubs déconnecterait totalement du réseau plusieurs membres, notamment s’il s’agit de canaux avec une grande capacité qui permettent au Lightning Network d’être efficace.

Actuellement, il existe encore des nœuds critiques en termes de routage sur Lightning même si l’arrivée de nouveaux hubs a permis de réduire le nombre de canaux coupés. Le réseau est donc plus centralisé que l’architecture principale, mais cette caractéristique permet aux utilisateurs de transférer des fonds à faible coût. Bien sûr, les acteurs ont toujours la possibilité de construire des canaux privés, pour éviter les hubs qui sont des points de centralisation.

Qui sont les acteurs sur Lightning ?

On peut distinguer deux catégories d’acteurs sur le réseau. Les premiers d’une part qui développent les bases techniques et les solutions qui rendent le paiement sur Lightning accessible à un grand nombre de personnes. De l’autre, ceux qui acceptent Lightning comme moyen de paiement en échange de services, autrement dit les entreprises de commerce.

Un écosystème foisonnant autour des fondations techniques

Actuellement, trois équipes de développement travaillent sur les implémentations de Lightning Network : Lightning Labs, Blockstream et ACINQ. Il s’agit de maintenir une interopérabilité en se conformant aux spécifications BOLT (Basis Of Lightning Technology) développées par la communauté. L’implémentation LND de Lightning Labs est aujourd’hui la plus utilisée loin devant C-Lightning et Eclair, car près de 90% des nœuds y ont recours.

On peut également mentionner l’existence de projets de maintenance des nœuds hébergés sur le réseau sous la forme de service de garde par-dessus Lightning. Il s’agit de services cruciaux pour la croissance du layer 2 dans le cadre d’une adoption massive. Ils répondent par exemple aux problématiques de liquidité qui nécessitent un rééquilibrage des canaux difficile à réaliser en autonomie.

Des wallets spécifiques à Lightning

La création de portefeuilles performants est essentielle à la maturation du réseau. Ils répondent à différents besoins des utilisateurs. Si certains proposent d’intégrer la conversion immédiate de BTC en fiat comme Strike, d’autres offrent des fonctionnalités pour se conformer aux règles fiscales, juridiques plutôt à destination des commerçants. L’enjeu est de faciliter l’acceptation des paiements Lightning par les commerçants, car c’est cette approche qui dessinera une véritable hyperbitconisation.

Des services commerciaux ambitieux

Les micro-récompenses

Le Lightning permet à des services de récompenser les utilisateurs via des micro-récompenses. Après avoir accompli une action comme une victoire dans un jeu, ces derniers obtiennent une certaine quantité de satoshis.

Jeux vidéo et jeux d’argent

L’utilisation de services en ligne comme le commerce, les jeux…etc. connaissent une croissance abrupte en ce début d’année 2021. De plus en plus de jeux offrent des gains basés sur les performances, ce que l’on appelle aussi le modèle du « play to earn ». D’autres propositions permettent aux joueurs de parier des satoshis sur leur performance. Il est par exemple possible d’utiliser Zebedee pour miser des satoshis tout en jouant à Counter Strike via la plateforme Steam.

Medias

Le podcasting est la première forme de média à expérimenter Lightning avec Sphinx, Fountain.fm et Breez. Ces projets proposent aux utilisateurs de rémunérer leurs podcasters préférés directement en « streamant » de la monnaie. Exit les intermédiaires comme Spotify ou Deezer !

Finance

De nombreux services financiers expérimentaux ont fait leur apparition ces dernières années. Boltz est une place de marché sans intermédiaire où les utilisateurs convertissent des bitcoins présents sur Lightning en bitcoins on-chain ou en altcoins.

On peut également citer LN Markets qui est une bourse de produits dérivés construite sur le réseau Lightning et qui utilise des bitcoins comme garantie pour la négociation de ces actifs. Toujours dans le domaine des produits dérivés un service a également fait récemment son apparition dans l’écosystème : Kollinder. Il s’agit de construire un marché de produits dérivés basé sur un carnet d’ordres peer-to-peer et qui utilise Lightning pour financer le compte.

Cartes cadeaux

Des projets comme Bitrefill permettent aux utilisateurs d’acquérir des cartes cadeaux voire même de réserver des voyages en dépensant des satoshis via Lightning.

Lightning part à la conquête du monde !

Si la communauté de développement de Bitcoin a historiquement été plus forte en Amérique du Nord et en Europe, ce constat se vérifie également dans le cadre de Lightning. Les nœuds sont essentiellement concentrés en Occident, avec les États-Unis qui détiennent la part la plus importante des nœuds sur le réseau Lightning.

Toutefois, l’utilisation du Lightning Network s’est globalisée, et les pays émergents sont très présents. Des pays en développement comme le Nigeria, les Philippines et la Bulgarie sont très actifs sur le réseau. Il semblerait d’ailleurs que les utilisateurs des pays en développement ont tendance à préférer les paiements Lightning aux paiements on-chain.

Une décennie pleine d’espoirs pour Lightning et Bitcoin

Le rapport d’Arcane Research s’achève par quelques projections très ambitieuses en prédisant 700 millions d’utilisateurs d’ici 2030 sur Lightning. Les auteurs estiment que la croissance du réseau viendra principalement des pays émergents.

Il serait probable de voir dans les années à venir d’autres États prendre le même chemin que celui du Salvador. Des économies émergentes dollarisées du fait de la forte inflation pourraient décider de gagner en indépendance et en souveraineté en s’affranchissant du billet vert. Les pays faiblement bancarisés sont d’ailleurs plus susceptibles de franchir le pas.

Bitcoin sera sans doute l’un des principaux vecteurs d’inclusion financière à l’avenir et s’implantera d’abord en Afrique, en Amérique latine et en Asie, là où les conséquences de l’inflation sont les plus désastreuses, avant de conquérir le monde et d’apporter son message de Liberté !

« Ce qu’Internet a fait pour l’information, le bitcoin et le Lightning Network le feront pour l’argent »

Elizabeth Stark, CEO Lightning Labs

Ce rapport est très éclairant et témoigne de la puissance du Lightning Network, qui inaugure l’ère du « streaming monétaire » et sera un facteur d’inclusion financière dans les pays en développement. Cette proposition de scalabilité est cruciale, car elle transforme le bitcoin en un véritable intermédiaire des échanges, ce qui est la principale fonction d’une monnaie.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Yanis A avatar
Yanis A

Le bitcoin change tout ! Issu d’une formation financière, tout me passionne dans cette technologie. Chaque jour, j’essaie d’enrichir mes connaissances sur cette révolution qui permettra à l’humanité d’avancer dans sa conquête de liberté.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 388,69 $ -0.46%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 233,60 $ -0.66%
DEFI (DEFIPERP) 2 988,50 $ -1.02%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,85 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document