Bitcoin (BTC) : La reine des crytomonnaies souffle ses 13 bougies en ce 12 janvier

mer 12 Jan 2022 ▪ 21h00 ▪ 8 min de lecture - par Mikaia Andriamahazoarimanana

Happy birthday to you… Bitcoin. Tout « bitcoin lover » digne de ce nom a le devoir de commémoration de la date du 12 janvier, jour pendant lequel Satoshi Nakamoto, le père du bitcoin, a envoyé 10 coins à Hal Finney en 2009. 13 années après cet évènement historique, cette devise est devenue indétrônable, et ce en dépit d’une trajectoire contre vents et marées.

Hal Finney, premier destinataire des premiers bitcoins

C’était il y a 13 ans, jours pour jour, c’est-à-dire le 12 janvier 2009, que Hal Finney a reçu 10 bitcoins (BTC) en guise de récompense pour avoir miné le bloc 70. Le nom de l’envoyeur ne doit pas vous échapper si vous êtes imbu de la crypto-culture. Le cas échéant, nous vous avisons, par le présent paragraphe, que c’était le très célèbre Satoshi Nakamoto. Le seul et unique créateur du réseau, sans qui nous serions restés sous le joug des aficionados de la centralisation.

À l’occasion, Finney a commenté cette première forme d’exchange dans un article du forum Bitcointalk. Voici ses dires :

« Jai extrait le bloc 70 et quelque chose, et j’ai été le destinataire de la première transaction bitcoin lorsque Satoshi m’a envoyé dix pièces à titre de test. J’ai eu une conversation par e-mail avec Satoshi au cours des prochains jours, principalement moi rapportant des bugs et lui les corrigeant ».

Un commentaire souvent associé à son fameux premier tweet sur le sujet :

Pour ce qui est de la valeur de cette transaction, Hal Finney aurait reçu la somme de 1 cent de dollar américain à l’époque. Comme le bitcoin s’évaluait à 0,001 dollar, la rémunération de l’informaticien s’élevait à 0,01 $. Ce qui est loin de sa valorisation actuelle, 437 840 dollars, sachant que Coingecko la valorisait à 43 784 $ ce jour.

Qui est Hal Finney ?

Né le 4 mai 1956, Harold Thomas Finney II (aka Hal Finney) était un développeur de jeux de console avant de rejoindre PCG Corporation. Une entreprise qu’il a dû quitter en 2011, année de son retrait du monde professionnel.

Mais Finney était aussi un grand cryptographe, la crème des crèmes. Sa particularité réside dans sa croyance en un éventuel succès du bitcoin avant que quiconque rive ses yeux sur cette monnaie avant-gardiste.

Ainsi, il n’a pas hésité à émettre des prévisions du prix du King of crypto. Cela était fort visible dans un courrier adressé à Nakamoto stipulant que la richesse totale des ménages dans le monde s’élevait entre 100 et 300 milliards de dollars. Couplée à un approvisionnement de 21 millions de bitcoins, cette extrapolation aboutirait à une valeur de 10 millions de dollars pour chaque coin.

Malheureusement, Hal Finney a succombé à une maladie rare en 2014. Laissant derrière lui tout un héritage que le monde ne risquerait pas de minimiser dans les 13 autres années qui vont venir.

Hal Finney

Pourquoi Satoshi Nakamoto l’a choisi ?

Le mystérieux créateur du bitcoin a confié 10 de ses 1 100 000 bitcoins (soit un total de près de 64 milliards de dollars) à Hal Finney pour les raisons suivantes :

– il a réussi à miner le bloc 70, un succès qui lui a valu la première transaction test ;

– il a fait partie de l’équipe ayant construit le réseau ;

– il représentait la personne idéale, the right man at the right time, aux yeux de Satoshi Nakamoto pour recevoir la plus belle récompense du siècle.

En tout cas, nombreux sont ceux qui ne tarissent pas d’éloges en sa personne. Pour ne citer que Kurt Wuckert Jr, historien en chef de Coingeek Bitcoin qui, avec reconnaissance, affirmait :

« Nous avons une dette de gratitude envers Hal Finney pour avoir aidé Bitcoin à se lever au début. Il était la bonne personne au bon moment pour prendre le génie de Satoshi et le rendre pratique et exploitable dans le code. Cette semaine, dans l’histoire de Bitcoin, Hal Finney a fait le premier tweet sur Bitcoin, et il a reçu la première transaction du bitcoin à cette date en 2009 ».

Quelques dates à retenir concernant le bitcoin

Depuis cette date du 12 janvier 2009, de l’eau a coulé sous le pont du bitcoin, pour ne citer que :

– 2009 : année où Satoshi Nakamoto lui envoyait les 10 tokens en guise de récompenses pour le minage du bloc 70 ;

– 2010 : période pendant laquelle le programmeur Marty Malmi se payait deux pizzas chez Papa John’s pour 10 000 BTC (10 dollars à l’époque) ;

– 2011 : où le bitcoin a atteint pour la première fois la barre de 1 dollar et un volume d’échange de 49 630 dollars ;

– 2012 : qui a vu la fabrication d’un distributeur automatique de bitcoins et d’euros sur l’initiative d’un étudiant allemand ;

– 2013 : année pendant laquelle l’offre du bitcoin a vu une capitalisation boursière de 1 milliard de dollars ;

– 2014 : le 5e jour du mois d’août de cette année, un couple vivant en Floride a dépensé 0,1 BTC dans le cadre de leur mariage à Disneyland ;

– 2015 : de grandes entreprises, d’éminentes universités et même le NASDAQ ont affiché leur intérêt respectif pour le bitcoin… et la blockchain ;

– 2016 : dans le cadre de la chute de la monnaie chinoise, des Chinois se sont rués vers le bitcoin qui s’est doté d’une valorisation à 959 dollars au terme de cette année ;

– 2017 : le cabinet spécialisé dans la comptabilité Ernst & Young a commencé à accepter le bitcoin qui s’est vu une hausse de prix de 20 000 dollars au premier trimestre ;

– 2018 : Warren Buffet, le magnat américain des affaires, a profité d’une interview avec CNBC pour manifester son intérêt pour le King of Crypto en dépit d’une chute de 70% de sa valeur la même année ;

– 2019 : une annonce de Xi Jinping mettant en avant l’opportunité que représente le bitcoin a permis l’atteinte d’un sommet intrajournalier de 40% ;

– 2020 : c’est au cours de cette année, plus précisément le 12 mars, que le « jeudi noir » survenait (contexte de crise sanitaire liée au Covid-19 oblige) ;

– 2021 : le 10 novembre de cette année, le bitcoin a réalisé son ATH record de 68 789,63 dollars. Riche d’événements non moins importants, cette année a également vu un Elon Musk qui pointait du doigt le côté énergivore de l’extraction de la cryptomonnaie, ou encore un Nayib Bukele, président du Salvador, légalisant l’usage du bitcoin dans l’ensemble du territoire salvadorien…

Pour cette année 2022, vous et moi avons de la chance à écrire les pages vierges restantes de l’histoire du Bitcoin. Hal Finney et Satoshi Nakamoto ont volontairement renvoyé la balle dans notre camp. Pour l’équipe à Cointribune, l’intérêt porté au bitcoin et les cryptomonnaies ne cessent de croître : pas un jour elle ne cessera de vous priver de fraîches nouvelles qui, progressivement, constitueront une histoire à écrire dans les annales de la Finance dans le futur. Que cette révolution ne s’arrête plus !

Sources : Outlook ; Decrypt ; Coingeek 

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia Andriamahazoarimanana

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 36 399,77 $ -1.17%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 430,94 $ -1.33%
DEFI (DEFIPERP) 6 215,60 $ -1.79%
MARKETS (ACWI) 97,87 $ -0.5%
GOLD (XAUUSD) 1 814,42 $ -0.25%
TECH (NDX) 14 172,76 $ 0.17%
CURRENCIES (EURUSD) 1,12 $ -0.37%
CURRENCIES (EURGBP) 0,834230 £ -0.08%
CRUDEOIL (USOIL) 86,94 $ -0.24%
IMM. US (REIT) 2 652,50 $ -1.53%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email