NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC): Les 30 000 $ résistent

Le bitcoin a marqué un creux de 5 % sur la semaine. Il consolide mollement, affichant même sa première incartade sous le seuil des 30 000 $ depuis 4 semaines. La torpeur estivale et la grande migration des mineurs chinois donnent du grain à moudre aux baissiers.

Le taux à 10 ans US retombe sur 1 %

C’était le thème phare en début d’année : la hausse des taux d’emprunt américain. Ce rebond du chat mort a fortement pesé sur l’or qui a rendu tous ses gains engrangés en 2020 (+25%) avant de déteindre aussi sur le BTC.

Cette hausse des taux est terminée :

us 10 years rate
Taux à 10 ans US

Il en découle un nouveau recul des taux réels qui a permis à l’or de reprendre du poil de la bête. Cela ne devrait pas tarder non plus pour le bitcoin. Rendez-vous compte que le taux réel aux États-Unis est désormais de -4.2 %…

Ce chiffre représente grosso modo la baisse du pouvoir d’achat du dollar et s’obtient tout simplement en soustrayant le taux d’inflation annuel au taux à 10 ans.

L’inflation a progressé de près de 1 % rien qu’au mois de juin. Un tel rythme signifie que le dollar perd la moitié de son pouvoir d’achat au bout de 3 ans et demi. Dit autrement, il faudrait que les salaires augmentent de 50 % tous les 3 ans et demi pour que les Américains ne s’appauvrissent pas…

Si les dépenses de relocalisation des mineurs chinois provoquent certainement une pression vendeuse sur le BTC, la baisse des taux US ainsi que l’inflation hors de contrôle sont en revanche de très bon augure à moyen terme.

De même qu’une nouvelle baisse du Dollar Index car on voit comment la hausse du dollar pourrait perdurer étant donné que le déficit de la balance commerciale US a été multiplié par quasiment deux depuis l’arrivée de Joe Biden à la maison blanche.

Le monde « institutionnel » fait ses emplettes de Bitcoin

Capital Group – un fonds de 2300 milliards $ – a investi 600 millions $ pour acheter 12 % de Microstrategy, la multinationale de Michael Saylor. Sa firme détenait au mois de juin plus de 100 000 BTC. Soit deux fois plus que Tesla.

MicroStrategy a même emprunté 500 millions $ au taux d’intérêt annuel de 6,125% pour financer l’achat d’une partie de ses bitcoins. C’est dire la confiance que Michael Saylor met dans le bitcoin, lui qui a déjà fait plusieurs fortunes grâce à Apple et Amazon.

Voici le retour sur investissement de Microstrategy depuis sa décision de transformer sa trésorerie dormante en BTC:

Évolution du prix de microstrategy vs prix du bitcoin

Toujours dans le monde institutionnel, le CEO du fonds Grayscale a déclaré qu’il « ne s’agit pas de savoir si, mais quand un ETF adossé au bitcoin verra le jour aux États-Unis ». Le fonds s’est allié à BNY Mellon pour essayer d’obtenir l’autorisation tant attendue.

Pour rappel, Grayscale détient pour 27 milliards $ de bitcoin et autres cryptomonnaies (BTC Cash, Zcash etc..) et vient de vendre 141 405 parts de son fonds investi en BTC au groupe Rothschild. La sulfureuse dynastie a triplé son investissement dans le bitcoin…

Aujourd’hui, c’est la conférence B World qu’il faudra suivre. S’y exprimeront Jack Dorsey (CEO de Twitter) et Elon Musk. Le CEO de Tesla va peut-être essayer de se refaire une santé après avoir été traîné dans la boue pour cause de shitcoinnerie aigue. D’ailleurs, l’inénarrable Max Keiser continue son tour #FUCKELON. Il sera à Phoenix le 19 août…

Qui a peur du flash crash ?

Le BTC est lourd. Il est même vulnérable à un flash crash si nous restons trop longtemps sous la barre psychologique des 30 000 $. Cela étant dit, de nombreux acheteurs sont déjà dans les starting blocks.

Les « baleines » (adresses possédant plus de 1000 BTC) sont à l’achat. L’analyse de la blockchain montre qu’elles se remettent à accumuler depuis plusieurs semaines.

L’évolution du nombre de BTC sur les exchanges va aussi dans ce sens. Le rapport hebdomadaire « On-Chain » de Glassnode montre que les retraits de BTC depuis les exchanges ont repris. Ce genre de mouvement peut être annonciateur d’un affaiblissement de la pression vendeuse:

Evolution du nombre de btc sur les exchanges

Glassnode annonce des temps houleux : « Le marché est extrêmement divisé et nous nous attendons à une imminente augmentation de la volatilité. »

Enfin, notons un petit FUD venant de la Commission européenne qui cherche à resserrer les règles de transferts de cryptomonnaies suite aux recommandations de la Financial Action Task Force (FATF). La rumeur voudrait que les technocrates de Bruxelles ont dans l’idée d’interdire les wallets privés. La chose est bien entendu impossible et le BTC est finalement remonté au-dessus de 30 000 $.

Nous restons haussiers et toutes les baisses sont des opportunités d’achat. Si nous observons un flashcrash sous les 30 000 $, gageons qu’une marée acheteuse se manifestera extrêmement vite.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo