Des Bitcoins (BTC) vendus à 6000$ par erreur

mar 02 Mar 2021 ▪ 21h28 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Du Bitcoin vendu à 6 000$ la pièce, voilà l’aubaine à laquelle ont eu droit certains clients de l’exchange philippin PDAX la semaine écoulée. Ce qui aurait certainement dû ressembler à une promotion pour les heureux élus s’est avéré être en réalité une erreur technique survenue sur la plateforme. Si les dirigeants de l’exchange ont vite rattrapé leur coup, un mini bras de fer semble se dessiner entre la boite et les utilisateurs ayant bénéficié de la défaillance du système.

Des ventes réalisées à 88% en dessous de leurs valeurs réelles

Victime de son succès, l’exchange philippin expliqua que son volume de transactions avait été multiplié par 70 au cours des derniers mois. Cette forte activité a fini par avoir raison de son dispositif technique qui s’en est retrouvé surchargé avec pour conséquence la scission de son moteur de négociation. Durant cette période, certains utilisateurs en ont profité pour acheter du Bitcoin (BTC) à 300 000 PHP ou 6 000 $ soit 88% en dessous de sa valeur. Pour autant, Nichel Gaba -PDG de la bourse- a déclaré lors d’une conférence de presse à propos de l’incident que très peu de ces ordres étaient valables.

« Voyez-vous, le PDAX, comme la plupart des bourses, base son carnet d’ordres sur une base de données centralisée, et non sur un livre de bord en chaîne. Donc, bien que ces transactions semblaient être valides, elles ne l’étaient pas. Il est compréhensible que de nombreux utilisateurs estiment avoir droit à ces actifs. Cependant, sur la base de notre enquête sur l’incident, nous avons conclu qu’une vente n’a pas eu lieu. Rien n’a donc été vraiment acheté ou vendu, malheureusement » a-t-il déclaré.Abonnez-vous gratuitementRejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaiesemail *Valider

Des comptes bloqués dans l’attente d’une restitution des actifs

Malgré le discours tenu devant la presse, il semblerait que l’exchange adopte une tout autre méthode en coulisse comme l’ont signalé plusieurs utilisateurs. « Après presque 24 heures, ils m’ont envoyé une lettre de mise en demeure et un SMS, me demandant de retransférer le Bitcoin, ou ils pourraient être obligés de prendre des mesures légales contre moi », déclara notamment l’un d’eux.

L’exchange a d’ailleurs commencé à verrouiller les comptes des utilisateurs concernés en attendant de trouver une solution qui lui permettra de rentrer en possession de ses actifs. De son côté, M. Gaba a lancé un appel à la restitution volontaire plaidant qu’il s’agissait de la meilleure chose à faire. « La bonne chose à faire est de la renvoyer, de la même manière que si quelqu’un vous donne un excès de monnaie ou si le distributeur vous sort trop de liquide » a-t-il affirmé.

Avec un manque à gagner de 88% pour chaque transaction valable, il est très peu probable de voir l’exchange faire une croix sur ces Bitcoins. Celle-ci devrait peut-être consentir à lâcher un petit bonus aux intéressés pour ne pas laisser cette situation fragiliser davantage sa position sur le marché.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.