Se connecter S'abonner

JP Morgan – “Le prix record du Bitcoin est insoutenable sans une baisse de la volatilité”

JP Morgan continue de souffler le chaud et le froid. Reuters rapporte une note interne soulignant que la volatilité du bitcoin l’empêchera d’aller plus haut. L’éternel refrain…

reuters jp morgan btc

50 000 $, insoutenable ?

« La charge du bitcoin sur les 50 000 $ n’est pas soutenable à moins que les fluctuations de prix de la cryptomonnaie ne s’apaisent », a déclaré l’analyste de JP Morgan dans une note interne.

« La volatilité du bitcoin s’est établie à 87 % au cours des 3 derniers mois, contre 16 % pour l’or, un actif que le bitcoin pourrait menacer », peut-on lire dans cette note où l’auteur précise que cette volatilité serait un obstacle à des gains significatifs au-dessus de 51 000 $.

Ce raisonnement ne fait aucun sens. Qui se plaindra d’une volatilité de 87 % à la hausse ? A contrario, l’or est en baisse depuis 3 mois !

Qui peut croire qu’un actif se dépréciant lentement a plus d’avenir qu’un actif s’appréciant rapidement ?

Le « Drawdown » Maximum du Bitcoin

L’analyste aurait été plus crédible en mettant en avant le ratio « return over maximum drawdown » du bitcoin. Ce ratio permet de prendre en compte la baisse maximale d’un actif comparé à ses gains.

De ce point de vue, le bitcoin peut apparaître au premier abord comme risqué. En effet, son drawdown en 2020 s’est établi à 63 %. Oui, le bitcoin a perdu plus de 60 % de sa valeur au mois de mars 2020.

Pour la comparaison, la baisse maximale de l’or en 2020 fut de 14 %. Néanmoins, alors que l’or s’est apprécié de « seulement » 24 % au cours de l’année, le bitcoin a lui engrangé 300 %. Ce qui change tout…

Ainsi, même à ce petit jeu, le bitcoin l’emporte haut la main avec un ratio de 4.7 contre 1.7 pour l’or.

[Ratio = gain total (%) / perte maximale (%) au cours de la période]

Le BTC, depuis sa création, est même l’actif affichant le “risk adjusted return” le plus élevé (pour les connaisseurs).

Gold vs Bitcoin

En parlant de l’or, notons que le bitcoin vaut désormais plus de 8 % de l’ensemble du stock global de métal jaune. Preuve que malgré sa « volatilité », le bitcoin est en train de renverser la table.

Le gouverneur de la FED, James Bullard, a raison de dire que la cryptomonnaie est désormais un rival de la relique barbare. Cet avis est d’ailleurs partagé par le CIO de BlackRock qui a déclaré que le bitcoin « pourrait en grande partie remplacer l’or ».

Terminons en soulignant que la volatilité du bitcoin est en réalité sur la pente descendante comme le montre ce graphique. La volatilité journalière (Chaikin) diminue au fil des années.

L’argument de la volatilité n’est pas absolument inutile. Personne n’aime voir son portefeuille fondre de 60 % en deux semaines… Mais un autre argument est tout aussi valide: le bitcoin ne peut que s’apprécier face à une masse de monnaies fiat qui, par construction, est en constante expansion...

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo