Le bitcoin (BTC) passe sous la barre des 60 000 dollars

mar 16 Nov 2021 ▪ 21h00 ▪ 4 min de lecture - par Clément Dubois

Les cryptomonnaies principales, le bitcoin et l’ether, ont plongé au cours des dernières 24 heures, alors que le marché global perd 300 milliards de dollars. Selon CoinGecko, le marché crypto est à nouveau une mer de rouge, le bitcoin ayant chuté à un minimum de 59 483 dollars au moment de la rédaction de cet article. Cela marque une baisse de 9,7 % de la cryptomonnaie principale.

L’ether et d’autres cryptomonnaies importantes sont aussi en baisse

Selon les données fournies par Coinglass, des positions longues d’une valeur de 807,78 millions de dollars ont été liquidées au cours des dernières 24 heures. Les liquidations de bitcoin représentent plus de 30 % de ce total.

Il s’agit du niveau le plus bas que la plus grande cryptomonnaie du monde ait connu depuis le 28 octobre. Le dernier mouvement de prix a également entraîné le reste du marché à la baisse.

L’ether, deuxième actif numérique par capitalisation boursière, a également chuté de 11,3 % et a atteint le niveau de 4 202 dollars, au moment d’écrire ces lignes. Ce niveau de prix n’a pas été vu depuis la fin du mois d’octobre.

Le carnage d’aujourd’hui intervient peu de temps après que les deux cryptomonnaies aient connu de nouveaux sommets, semaine après semaine. Le 9 novembre, le bitcoin et l’ether ont atteint de nouveaux sommets historiques, respectivement à 69 0444 dollars et à 4 878 dollars.

D’autres cryptomonnaies importantes, notamment Binance Coin (BNB), Solana (SOL), Cardano (ADA), XRP, Polkadot (DOT) et Dogecoin (DOGE), sont également en baisse à deux chiffres, et la capitalisation boursière globale du marché est passée d’un peu plus de 3 000 milliards de dollars le lundi 15 novembre à 2 700 milliards de dollars au moment de la rédaction de cet article.

Pourquoi le bitcoin et l’ether sont-ils en baisse ?

Bien que l’impulsion exacte de la baisse du marché d’aujourd’hui soit sujette à débat, plusieurs événements baissiers peuvent être attribués au dernier mouvement de prix.

Le 15 novembre, le président américain Joe Biden a promulgué le projet de loi sur les investissements dans les infrastructures et les emplois, d’un montant de 1 200 milliards de dollars, qui comprend des dispositions fiscales controversées sur les cryptomonnaies pour les entités qui peuvent désormais être définies comme des « courtiers », même si ces entités ne gèrent pas réellement des fonds.

Les sénateurs Cynthia Lummis et Ron Wyden se sont fortement opposés à ce projet de loi. Tous deux ont présenté une initiative législative alternative qui exclurait certaines entités des obligations de déclaration fiscale.

La Commission nationale chinoise du développement et de la réforme (NDRC) a annoncé le mardi 16 novembre qu’elle redoublait d’efforts pour éliminer les activités de mining de cryptomonnaies dans le pays.

Les mesures punitives comprendront une augmentation des prix de l’électricité pour les entreprises qui ne respectent pas l’interdiction imposée plus tôt cette année.

Cette vague de nouvelles baissières semble avoir éteint l’optimisme en plein essor de la semaine dernière. Cependant, il reste à voir combien de temps les bears auront le contrôle.

Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.