Le bitcoin (BTC) vers de nouveaux sommets

ven 15 Oct 2021 ▪ 15h00 ▪ 4 min de lecture - par Thomas Poirier

Le vendredi 15 octobre, le bitcoin a atteint son plus haut sommet depuis six mois, s’approchant du record établi au mois d’avril. La cryptomonnaie a réagi aux rumeurs selon lesquelles les régulateurs américains, représentés par la Securities and Exchange Commission (SEC), approuveraient le lancement d’un fonds négocié en bourse (ETF) fondés sur des contrats à terme.

Les investisseurs sont en attente du premier ETF Bitcoin américain

La plus grande cryptomonnaie du monde a augmenté de près de 4% à 59 664 dollars, atteignant son plus haut niveau depuis la mi-avril. Sa valeur a doublé cette année, s’approchant de son record de 64 895 dollars au mois d’avril.

Le jeudi 14 octobre, en citant des sources anonymes, Bloomberg News a rapporté que la Securities and Exchange Commission des États-Unis est prête à autoriser le premier ETF Bitcoin américain à terme à procéder à ses opérations la semaine prochaine.

Qui a provoqué la hausse du bitcoin ?

Cependant, Ben Caselin, responsable de la recherche et de la stratégie de l’exchange crypto asiatique AAX, a déclaré que la rechute du bitcoin au-dessus de 59 000 dollars n’était pas accidentelle. D’après Reuters, les investisseurs à long terme s’y dirigent depuis longtemps. 

« Tout le monde retient son souffle dans l’attente que quatrième trimestre annonce enfin des progrès sur l’ETF Bitcoin aux États-Unis », a-t-il déclaré. D’après Ben Caselin, les mouvements de vendredi ont également été stimulés par un tweet du service de la formation des investisseurs de la SEC.

« Avant d’investir dans un fonds qui détient des contrats à terme sur le bitcoin, assurez-vous de bien peser les risques et les bénéfices potentiels », indique le tweet de la SEC.

Les investisseurs crypto ont attendu la nouvelle de l’approbation du premier ETF Bitcoin du pays, et une partie de la hausse du bitcoin au cours des derniers mois était due à l’anticipation de cette décision.

Tout le monde est en alerte

Plusieurs gestionnaires de fonds, y compris VanEck Bitcoin Trust, ProShares, Invesco, Valkyrie et Galaxy Digital Funds, ont demandé à lancer l’ETF Bitcoin aux États-Unis. Cependant, aucune réponse n’a encore été reçue. Des ETF crypto ont été lancés au Canada et en Europe cette année.

Le président de la SEC, Gary Gensler, a déjà déclaré que le marché crypto comprend de nombreux tokens qui pourraient être considérés comme des valeurs mobilières non enregistrées, ce qui les rendrait ouverts à la manipulation et ferait courir des risques à des millions d’investisseurs.

Selon le rapport de Bloomberg, les propositions de ProShares et d’Invesco sont basées sur des contrats à terme et ont été déposées en vertu des règles relatives aux fonds communs de placement, qui, selon Gensler, offrent une « protection importante aux investisseurs ».

La SEC n’a pas encore répondu à une demande de faire des observations sur le rapport de Bloomberg.

Dans les prochains jours, on saura si la SEC validera cette fois la création d’un ETF Bitcoin ou si elle reportera à nouveau la prise de cette décision. Les analystes sont divisés en deux camps. Celui des pessimistes invoque le fait qu’à l’heure actuelle, les États-Unis ne disposent pas du cadre réglementaire nécessaire pour prendre de telles décisions. Il ne faut donc pas s’attendre à une approbation avant 2022. Dans les jours à venir, nous saurons lequel de ces deux camps a raison.

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.