Possédez-vous un nœud Bitcoin (BTC) ?

mar 02 Fév 2021 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

La délégation est-elle le pire ennemi de la décentralisation ? Pourquoi gérez ses propres nœuds Bitcoin (BTC) Core, alors que les exchanges centralisés peuvent se charger des transactions de ses utilisateurs ?

Lever les barrières à la décentralisation

Le développeur Bitcoin Core, Andrew Chow, a obtenu une subvention du MIT’s Digital currency initiative pour réaliser une enquête visant à éclairer les développeurs sur les barrières auxquelles font face les personnes qui souhaiteraient gérer un nœud BTC.

L’enquête cible les personnes qui n’utilisent pas encore le BTC ; elle prendra fin le 2 mars 2021.

Selon Chow, l’idée de réaliser cette étude a émergé des discussions avec d’autres développeurs Bitcoin Core il y a 7 mois, des discussions portant sur le retrait d’une fonctionnalité, le zapwallettxes.

Ils se sont alors demandé si des bitcoiners avaient utilisé cette fonctionnalité. Cette question les a conduits à vouloir connaître l’usage réel du Bitcoin Core par ses utilisateurs.

Un nœud complet BTC est un logiciel qui enregistre toutes les transactions BTC et qui connecte tous les utilisateurs du réseau en P2P.

Un nœud complet BTC est comme un serveur. Un bitcoiner qui n’en dispose pas  pour effectuer ses transactions, dépend du nœud BTC d’une autre personne – on ne peut dans ce cas, parler d’une décentralisation.

Ce nœud donne également aux utilisateurs un droit de vote sur les règles qu’ils souhaitent suivre, ainsi que la possibilité de vérifier de manière indépendante différentes données sur le réseau.

Un Bitcoin moins performant qu’en 2017

Le nombre de nœuds complets BTC est difficile à évaluer. Certains nœuds choisissent de se connecter aux autres – les listening nodes. D’autres préfèrent garder leurs connexions fermées et privées- les non-listening nodes.

Le développeur BTC, Luke Dash Jr., estime le nombre de nœuds Bitcoin Core actifs à environ 83 000.

On est loin des 200 000 nœuds lors de l’ATH de 2017 ; le nombre nœuds Bitcoin Core avait chuté à 40 000 en mars 2020, suite au Black Thursday.

Plus de nœuds, plus de décentralisation : ce serait un bon début. La décentralisation n’est cependant pas uniquement un problème on-chain. Elle concerne également la fabrication et la distribution des matériels de minage, l’absence d’un leader reconnu, la suppression des exchanges centralisés, une indépendance à gagner vis-à-vis des règlementations mises en place par des autorités de régulation centralisées, etc. Bitcoin a peut-être atteint un ATH à 42 000 USD, mais son niveau de décentralisation on-chain est loin d’égaler celui de 2017.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.