EIP-1559: déjà plus de 10 millions de dollars d'ETH détruits !

lun 09 Août 2021 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction TCT

L’un des hard fork les plus attendus a enfin été déployé sur le réseau Ethereum. Ce lancement s’est fait étonnamment sans accroc et le burn des frais liés aux transactions peut maintenant être suivi en temps réel.

C’est en effet une mise à jour de taille pour Ethereum, les frais de GAS utilisés lors des transactions sont maintenant partiellement brûlés. Une mécanique nouvelle qui permet de compenser le côté inflationniste de la monnaie avec le proof-of-work. C’est suite à une fusion avec ETH 2.0 et son passage au proof-of-stake que la monnaie pourrait connaître une phase déflationniste. En cause, les récompenses de minage de bloc de plus en plus faibles et le burn d’une partie des frais de transactions.

Pas moins de 10 millions de dollars déjà détruits

Le résultat est sans appel, il n’aura pas fallu 24 heures après la mise en service pour qu’un peu moins de 3 800 ETH soient brûlés. Si l’on garde ce rythme, ce sont 2,5 ETH qui sont détruits chaque minute. Cette valeur sera amenée à changer en fonction de la surcharge ou non du réseau.

Cependant, malgré le montant brûlé qui paraît colossal, ETH demeure inflationniste. En effet, rien que depuis le début de l’année, l’offre d’ETH disponible a augmenté de 3,8 millions, faisant passer l’offre totale de 114,1 millions à 117,9 millions d’ETH. Les taux de combustion permettent donc de réguler cette inflation qui devrait diminuer d’environ 2%. La tendance inflationniste n’a donc, pour l’instant, aucune raison de voir sa tendance inversée.

Un avenir déflationniste pour ETH ?

En se basant sur l’offre actuelle et sur l’arrivée du Proof-Of-Stake, le taux d’inflation pourrait théoriquement descendre jusqu’à -1,05 %. Cette modification a cependant eu un impact important sur les frais de transactions du réseau qui ont littéralement explosé avec une augmentation de près de 70 %.

Cet engorgement du réseau est dû à une baisse de NFT, mais aussi aux exchanges qui désactivent les transactions pendant leurs mises à jour et des mineurs qui fixent des limites de GAS relativement basses. Les frais de GAS devraient donc revenir se stabiliser assez rapidement.

Ethereum n’a jamais été aussi proche dans le déploiement de ETH 2.0. Les différents supports de la transition finale se mettent peu à peu en place, et nous attendons la suite avec impatience.

Rédaction TCT

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.