A
A

Japon : La plus grande banque du pays va émettre un stablecoin indexé sur le yen

mer 09 Fév 2022 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La Mitsubishi UFJ Trust and Banking a décidé d’être porteur du plus grand développement en termes d’implication du système bancaire japonais dans les cryptomonnaies. La banque vient notamment d’annoncer son intention d’émettre un stablecoin arrimé à la monnaie nationale, le yen japonais. Elle souhaite ainsi populariser les titres numériques, améliorer les délais de règlement et réduire les coûts de transactions.

Business concept about Stablecoin with sign on the sheet

Un stablecoin disponible à partir de 2023

Le 7 février, la Mitsubishi UFJ Trust and Banking a dévoilé son projet de création d’un stablecoin arrimé au Yen. L’objectif de cette dernière est de populariser les titres numériques qui peuvent être achetés et vendus en petits lots, comme l’immobilier commercial. Le rapport indique que le stablecoin sera utilisé sur le marché des titres numériques de SBI Holdings et Sumitomo Mitsui Financial Group à partir de 2023. Il devrait permettre d’économiser des millions de dollars en coûts, ainsi que beaucoup de temps, les règlements de fonds nécessitant parfois jusqu’à deux jours à l’heure actuelle.

Cette annonce fait suite à la décision prise par les autorités japonaises qui autorise les banques et d’autres institutions à émettre des stablecoins afin de réduire l’influence des cryptomonnaies privées. En effet, le japon a multiplié les tentatives pour réduire le nombre de stablecoins privées comme l’USDT en fin d’année passée. Celles-ci s’inscrivaient d’ailleurs dans le cadre d’un mouvement initié par d’autres pays. De nombreux régulateurs financiers avaient notamment identifié ce type de cryptomonnaies comme des menaces.

Vers une réglementation des stablecoins

Le Japon envisage également de lancer une monnaie numérique de Banque centrale (CBDC), bien qu’aucun développement majeur n’ait encore eu lieu. En attendant celle-ci, l’Agence des services financiers du pays a décidé de réglementer les stablecoins avant la fin de l’année dans le but de leur impact sur la monnaie locale. Le Trésor américain a également fait des remarques sur la réglementation des stablecoins et est susceptible d’introduire une certaine législation pour 2022. Ce dernier avait déjà mandaté l’année dernière la SEC (Securities and Exchange Commission) pour l’élaboration de cette réglementation.

Avec une première émission prévue en 2023, la Mitsubishi UFJ Trust and Banking aura le temps de tenir compte des restrictions de la prochaine législation japonaise sur les stablecoins. 2022 promet d’ailleurs d’être une année de réglementation des cryptomonnaies en général dans plusieurs pays qui sont décidés à préserver à tout prix leur souveraineté économique.

Source : BeInCrypto

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !