A
A

La Chine veut séparer les NFT des cryptomonnaies via une infrastructure blockchain

sam 15 Jan 2022 ▪ 17h00 ▪ 4 min de lecture - par Anne-Lise Klein

La Chine ne veut pas que son interdiction des cryptomonnaies provoque un retard du pays sur les autres dans l’espace NFT en plein essor.

La Chine n’a pas envie d’être à la traîne dans le domaine des NFT

Avant que l’interdiction des cryptoactifs en Chine ne nuise à l’industrie NFT locale, les autorités du pays souhaitent distinguer nettement les cryptomonnaies des tokens non fongibles (NFT), à peu près de la même manière qu’elles l’ont fait avec la CBDC chinoise, le yuan numérique (e-CNY).

Le réseau BSN, un projet de blockchain soutenu par le gouvernement chinois, est en train d’élaborer une infrastructure qui aiderait les entreprises et les particuliers à créer des plateformes et des applications pour gérer les NFT, a rapporté le quotidien South China Morning Post.

Officiellement appelé BSN-Distributed Digital Certificate (BSN-DDC), le projet vise à soutenir le lancement des NFT non liés aux cryptomonnaies en créant des interfaces de programmation d’applications pour développer des portails et des applications d’utilisateur où la monnaie fiduciaire du pays serait le seul moyen de paiement.

Soulignant que les NFT n’ont aucun problème juridique en Chine tant qu’ils ne sont pas liés au bitcoin (BTC) ou d’autres cryptomonnaies, Yifan He, PDG du fournisseur de support technologique de BSN, Red Date Technology, a fait savoir que l’infrastructure à venir utiliserait une blockchain ouverte et autorisée pour garantir un organe directeur en ligne.

« Les chaînes publiques ne peuvent pas fonctionner légalement en Chine », a-t-il déclaré, ajoutant qu’une infrastructure crédible et à faible coût est désespérément nécessaire pour héberger tous les NFT en Chine. Sans une infrastructure NFT ad hoc chinoise, les tokens non fongibles ne peuvent être lancés que sur des chaînes privées « peu fiables », a ajouté l’exécutif.

La création d’une plateforme NFT entièrement séparée des cryptomonnaies est en vue

En permettant à une entité centralisée de gouverner l’infrastructure et d’intervenir en cas d’activité illégale, Red Date prévoit de créer une plateforme NFT entièrement séparée des cryptomonnaies.

He a noté que Red Date travaillait avec tous les partenaires du projet pour rendre le réseau BSN-DDC aussi transparent que possible tout en restant conforme aux réglementations et lois chinoises. Tous les frais de gaz sur le réseau seront payés en monnaie fiduciaire.

« Nous fournirons des services aux entreprises NFT à Hong Kong, ce qui signifie que toute société internationale s’occupant de l’émission de NFT en Chine peut choisir d’utiliser le réseau BSN-DDC via notre passerelle de Hong Kong. »

China Mobile, China UnionPay et le Centre d’information de la Chine approuvent l’infrastructure NFT de BSN. Le réseau intégrera 10 blockchains, dont les versions adaptées d’Ethereum et Corda, ainsi que la Fisco Bcos de WeBank, a révélé He.

L’année dernière, Red Date Technology a signé un accord avec la société de conseil turco-chinoise TUCEM pour lancer deux portails BSN internationaux en Turquie et en Ouzbékistan. Les nouveaux portails permettront aux développeurs de blockchain en Turquie et en Ouzbékistan de créer des applications de blockchain en utilisant le principal portail BSN qui héberge des blockchains majeures comme les réseaux Ethereum (ETH), Algorand (ALGO), Polkadot (DOT), Tezos (XTZ), ConsenSys Quorum, Corda et d’autres.

Malgré leur répression contre les cryptomonnaies, les autorités chinoises veulent être en avance non seulement sur l’industrie NFT, mais aussi sur le lancement d’une CBDC. Ainsi, le pays prévoit de lancer son yuan numérique à la veille des Jeux olympiques d’hiver, qui se tiendront à Pékin cette année.

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Anne-Lise Klein avatar
Anne-Lise Klein

Passionnée des nouvelles technologies et d'informatique, la blockchain et la crypto sont un domaine dans lequel je me suis totalement épanouie. Je suis persuadée qu'elles constituent une partie cruciale de notre avenir !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !