A
A

La SEC aurait mis son veto à l’ETF Bitcoin de Valkyrie

jeu 28 Oct 2021 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Jean-Louis Lefevre

Depuis le lancement du premier ETF Bitcoin (BITO) la semaine dernière au milieu d’une vague de spéculations et d’anticipations, plusieurs institutions financières américaines se sont précipitées pour déposer des demandes d’approbation pour leurs fonds propres. Cependant, toutes ne se sont pas avérées aussi chanceuses que ProShares.

La SEC rejette les demandes d’approbation

Selon des rapports, l’une des dernières demandes d’approbation ou peut-être les deux ont été rejetées par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis un jour ou deux après qu’elles ont été soumises, fait savoir le site ambcrypto.com.

Plus tôt cette semaine, deux ETF ont été présentés auprès de la SEC. Ceux-ci se distinguent de la structure actuellement approuvée. Valkyrie a déposé une demande pour un ETF Bitcoin à effet de levier, et Direxion pour un ETF inverse pour les « bears ». Les deux auraient été refusés par le régulateur.

Cette nouvelle a été révélée pour la première fois sur Twitter par l’analyste principal des ETF chez Bloomberg, Eric Balchunas. Il a fait référence à une alerte du site DowJones.com qui révélait que l’ETF de Valkyrie avait fait l’objet d’un veto de la SEC. Il a ajouté que l’ETF inverse de Direxion risquait de connaître le même sort.

L’ETF Bitcoin Strategy Bear a été présenté par Direxion le 26 octobre. Il aurait mis les contrats à terme sur le prix du BTC à la disposition des spéculateurs. Peu de temps après, Valkyrie a également déposé un ETF Bitcoin Futures à effet de levier, qui aurait offert une exposition de 1,25 fois à l’actif.

Alors que Direxion n’aurait investi que dans les contrats à terme Bitcoin, la demande de Valkyrie mentionnait, en plus des contrats à terme, la détention de swaps, contrats d’options et contrats forward.

La SEC se méfie

« Ce serait intéressant s’ils [la SEC] laissaient passer le fonds inverse. Celui-ci était limité aux contrats à terme. L’ETF de Valkyrie s’est un peu éloigné de ce langage », a tweeté Balchunas.

Néanmoins, AXS Investments aurait déposé deux autres ETF le 27 octobre, selon le président d’ETF Store, Nate Geraci. Alors que l’un d’eux serait un ETF Bitcoin Strategy ordinaire, l’autre serait un fonds inverse ou à découvert.

Selon un autre rapport de DowJones.com partagé par Balchunas, Grayscale s’attend à ce que son ETF BTC au comptant soit approuvé dans les neuf prochains mois. Plus tôt ce mois-ci, la société a demandé à convertir son Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) en un ETF au comptant. S’il est approuvé, il serait directement adossé à l’actif par opposition à ses contrats à terme.

La SEC ne semble actuellement pas intéressée par des fonds détenant autre chose que des contrats à terme directs achetés auprès du Chicago Mercantile Exchange (CME).

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Jean-Louis Lefevre avatar
Jean-Louis Lefevre

Je suis convaincu que les cryptomonnaies nous ouvrent des perspectives inédites extraordinaires que je ne veux rater sous aucun prétexte ! J’essaie d’enrichir en permanence mes compétences en la matière et de partager avec vous tout ce que j’apprend avec mes followers et mes heures passées à explorer cet univers.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !