A
A

LaCollection et le British Museum mettent aux enchères des NFT de Katsushika Hokusai

mar 26 Oct 2021 ▪ 21h00 ▪ 7 min de lecture - par Clément Cauffet

Les technologies NFT ont le vent en poupe, et la France compte bien tirer son épingle du jeu. Les français du projet LaCollection ont signé un partenariat de taille avec le British Museum. La startup française veut proposer des NFT basés sur des œuvres physiques, à commencer par celles de l’artiste japonais Katsushika Hokusai, auteur de la célèbre collection “La Vague”. Décortiquons ensemble les tenants et les aboutissants de cette collaboration.

La Collection NFT

LaCollection comme support à la digitalisation de l’art

LaCollection est un projet né pendant le confinement, alors que l’accès aux musées et expositions était impossible. Le projet, développé par des français, souhaite s’imposer comme une plateforme d’art NFT dédiée aux musées et aux collections institutionnelles. Leur mission est donc de proposer un espace numérique pour les passionnés d’art, de musées, de NFT et de digital. Son co-fondateur et CEO, Jean-Sébastien Beaucamps, s’est exprimé sur cette transition lors d’une interview avec le média Currency.com : “ les NFT vont remplacer les cartes postales, il n’y a aucun doute sur le fait qu’ils sont là pour rester.

En effet, beaucoup d’entre nous, ont pensé que cette technologie profitait surtout d’un effet de mode début 2021. Les folies atteintes avec les “cryptopunks”, ces NFT de personnages pixélisés vendus des dizaines de millions de dollars, ont peu à peu laissé place à un réel attrait pour la technologie NFT, et LaCollection compte bien tirer son épingle du jeu. En ligne depuis le 30 septembre dernier, la plateforme a pour ambition de permettre aux collectionneurs de créer des collections d’œuvres inter-musées. De ce fait, ils aspirent à créer une grande communauté rassemblant les passionnés d’art et les plus grands musées, nationaux et internationaux.

Les NFT, c’est quoi ?

Avons-nous vraiment besoin de détailler ce point ? Bon, pour les plus novices d’entre vous, petite piqûre de rappel ! Les NFT, ou “Tokens Non Fongibles”, sont des éléments cryptographiques avec des codes d’identification uniques et des métadonnées (auteur, description, contenu, …) qui les distinguent les uns des autres. Si nous possédons tous les deux un Bitcoin, et que nous les échangeons, le registre de la blockchain Bitcoin contiendra seulement l’adresse du wallet par lequel le Bitcoin est passé, mais les deux actifs en soit sont identiques. A l’inverse, chaque NFT est unique et possède ses propres caractéristiques. C’est pourquoi ces technologies ont connu un essor considérable dans le monde de l’art particulièrement, afin de garantir la propriété au détenteur d’une œuvre. 

Le British Museum, partenaire de choix

Pour sa première collaboration, LaCollection a choisi le British Museum, musée de l’histoire et de la culture humaine situé à Londres au Royaume-Uni. Ses collections comptent plus de 7 millions d’objets provenant de tous les continents, et figurent parmi les plus importantes du monde. Un sacré terrain de jeu pour LaCollection . La start-up française a trouvé un terrain d’entente avec le British Museum. Ce dernier convertira en NFT les œuvres de l’artiste japonais Katsushika Hokusai, peintre, dessinateur et graveur de la période Edo, 19ème siècle.

L’artiste japonais a réalisé, vers 1830, l’oeuvre intitulée “La Grande Vague de Kanagawa”. Cette œuvre est également l’estampe japonaise la plus célèbre de l’Histoire de l’Art. Plus de 120 œuvres seront mises en ligne jusqu’au 31 janvier 2022, date de la fin de l’exposition physique au musée. Le British Museum va certifier ces NFT, afin de garantir leur valeur et ancrer ces informations dans la blockhain. En effet, chaque NFT émis par le British Museum est rattaché à l’œuvre détenue par le musée et son délivrées avec un certificat d’authenticité.

Comment utiliser la plateforme ?

Il existe 5 niveaux de rareté sur la gallery NFT de LaCollection : common, limited, rare, super rare, ultra rare. Ces niveaux de rareté sont fonction du nombre d’éditions de chaque NFT. Un NFT “common” sera disponible en 10.000 exemplaires numérotés, là où un “super rare” n’est disponible qu’en 10 exemplaires. Pour les collections “ultra-rare”, seulement 2 exemplaires des œuvres seront disponibles en NFT, augmentant indéniablement leur valeur.

Il vous est donc possible de placer des enchères sur les différentes œuvres, dans le temps imparti par la plateforme. Si vous possédez l’enchère la plus haute à la fin de cette durée, vous devenez l’heureux propriétaire de l’œuvre en question.

Actuellement, les enchères sur le NFT “super rare” (10 exemplaires) “La Vague de Konagawa” de Katsushika Hokusai s’élèvent à 2,79 ETH, soit 11.478$ environ. Disponible aux enchères pendant encore 3 jours, je suis, à titre personnel, curieux de voir où les enchères peuvent se terminer.

Enchère en cours sur LaCollection.io, Source : LaCollection.io

La suite du projet : Marketplace, Play2Earn, Airdrop

Il vous est possible de consulter vos œuvres possédées à tout moment sur votre Gallery ou sur Opensea. Du travail est actuellement engagé pour mettre en place une marketplace et un marché secondaire dès le mois de Novembre. L’occasion pour les détenteurs de NFT d’échanger leurs œuvres comme de fervent collectionneurs.

Toutes les personnes ayant acquis des NFT de la collection d’Hokusai avant le 28 octobre auront la possibilité de recevoir une édition Limited exclusive. Ce Airdrop vise à récompenser les early-adopters qui soutiennent le projet et croient en son potentiel. Il n’est pas trop tard pour en bénéficier !

Enfin, le projet tricolore travaille également sur un Play 2 Earn, à paraître courant 2022, dans lequel la rareté aura une place prépondérante. Plus d’informations seront disponibles sur le site de LaCollection dans les prochains mois.

LaCollection prévoit de lancer une série de NFTs “ultra rare” sur cette même collection cette semaine. Avec le récent break-out d’ATH chez Bitcoin, les NFT reviennent une nouvelle fois sur le devant de la scène… pour le plus grand plaisir de nos entrepreneurs français !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Clément Cauffet avatar
Clément Cauffet

Passionné d’innovation et de projets disruptifs, les technologies Blockchain ont rapidement attiré mon attention ! Je prends plaisir à évoluer dans cet écosystème bouillonnant et à en découvrir toutes ses facettes ! Pourquoi ne pas partager cela avec vous ?

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !