A
A

L’Avenir de Bitcoin (BTC) est-il en train d'être écrit par les Stars de la DeFi UMA et REN ?

dim 20 Sep 2020 ▪ 18h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Ethereum (ETH) fait déjà partie des plus grosses Baleines Bitcoin (BTC) et, la bête risque de prendre encore plus de poids avec la naissance du bébé d’UMA et de REN. Le partenariat entre ces derniers devrait apporter plus de DeFi à Bitcoin (BTC) et, contribuer ainsi à une plus grande convergence du BTC vers l’ETH.

Un token supplémentaire avec la marque USD

Le partenariat entre UMA et REN annonce de beaux jours pour Bitcoin sur le réseau Ethereum.

Ce partenariat a donné naissance au token yield dollar (uUSD) garanti par Bitcoin et, à un programme commun incitatif récompensant la création d’uUSD etd’USDC.

Le token uUSD est le second de ce type conçu par UMA : le premier fut l’yUSD, un token garanti par l’Ether lancé en juillet 2020.

Ce concept semble connaître du succès vu que près de 10 millions de yUSD ont été créés au cours des 2 derniers mois.

Les yield dollars sont des tokens assez similaires aux stablecoins à quelques différences près : les yield dollars ont une date d’expiration et sont remboursés à hauteur de 1 dollar de l’actif utilisé comme garantie.

UMA les décrit ainsi comme des équivalents des prêts à taux et à terme fixes.

Les utilisateurs devront se procurer des renBTC et les bloquer comme caution dans le protocole UMA, afin de créer des tokens uUSD.

Miner plus de Bitcoins sur Ethereum

Pour inciter les pools à créer de l’uUSD et de l’USDC sur le Balancer pool, UMA et REN ont créé un programme incitatif récompensant les pools à hauteur de 10 000 UMA et 25 000 REN par semaine, ainsi que de tokens BAL par calcul de Balancer. Les pools devront montrer pattes blanches à Balancer.

Cette nouvelle offre pourrait contribuer à une croissance considérable du marché des wrapped Bitcoins.

Ce système permet en effet aux détenteurs de Bitcoins de tokéniser leurs cryptomonnaies sur le réseau Ethereum.

Au cours des 3 derniers mois, la quantité de Bitcoins sur Ethereum aurait augmenté de 1 350% et, s’élèverait actuellement à 78 000 unités : selon les estimations, près d’1/4 de ces BTC seraient des renBTC.

UMA et REN ont mis en place un programme visant à doper la croissance de leur bébé : reste plus qu’à attendre pour savoir si les utilisateurs potentiels du yield dollar se laisseront appâter ou s’ils attendront que les pools aient des dents pour créer de l’uUSD. L’ETH a ouvert ses portes au BTC, on attend que ce dernier en fasse de même à son challenger.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !