A
A

Les contrats intelligents débarquent sur la blockchain Bitcoin (BTC)

jeu 28 Oct 2021 ▪ 7h30 ▪ 9 min de lecture - par Rédaction CT

La reine des cryptomonnaies, le bitcoin, est le premier jeton cryptographique à avoir vu le jour. Il permet initialement d’échanger de la valeur de pair-à-pair c’est-à-dire entre deux entités qui se font confiance. En 2009, c’est une révolution pour les secteurs monétaire et financier, mais nous n’étions qu’aux prémices d’un bouleversement bien plus important pour le secteur. Plus tard, en 2015 les contrats intelligents font leur apparition grâce à la blockchain Ethereum. Une sorte de contrat papier codé à l’intérieur d’un réseau. 

Close up view of golden bitcoin on computer motherboard

Afin d’assurer son utilisation ainsi que sa prospérité, la blockchain Bitcoin commence à héberger des contrats intelligents. Le réseau se développe pas à pas grâce à diverses solutions que nous allons détailler dans cet article.

Qu’est-ce qu’un contrat intelligent Bitcoin 

Simplement, le contrat intelligent représente un accord numérique. Il est exécuté automatiquement et basé sur des critères déterminés en amont. Par exemple, il peut spécifier l’envoi automatique d’un bitcoin d’un utilisateur à un autre après un certain délai. Ils peuvent être de natures simples ou complexes, soit exiger une simple signature pour agréer la dépense ou inclure plusieurs critères. 

Le réseau Bitcoin est capable de gérer une large gamme de contrats intelligents grâce à son langage de script. Grâce à celui-ci, les utilisateurs peuvent établir les critères qui seront associés à leur propre contrat intelligent. Ces critères doivent être respectés afin d’obtenir l’autorisation de dépense. De cette façon, toutes les transactions Bitcoin sont des contrats intelligents

Les configurations actuelles 

1. La configuration initiale 

Initialement, Bitcoin a été créé pour échanger de la valeur entre deux utilisateurs sans aucun intermédiaire. La blockchain fait office de régulateur, de passerelle entre les deux parties. 

Techniquement, les scripts établissent l’exigence que l’utilisateur doit fournir une signature qui correspond à la clé publique. Puisqu’une signature valide ne peut être créée que par le propriétaire de la clé privée qui correspond au hachage cryptographique de la clé publique, le bitcoin appartient exclusivement au propriétaire de la clé privée. 

2. La configuration multi-signatures 

La configuration multi-signatures permet à trois parties de détenir des fonds de manière coopérative. Les conditions par exemple peuvent être de deux signatures sur trois afin de réaliser la dépense. Ce système garantit qu’aucune partie ne puisse voler les fonds ou empêcher la majorité de dépenser comme elle le souhaite. 

Cette technique permet en outre d’augmenter le schéma d’action de la blockchain Bitcoin en passant d’un échange entre deux utilisateurs à trois ou plus. 

3. Des transactions Bitcoin verrouillées dans le temps 

Effectivement, les utilisateurs disposent aussi de la possibilité de verrouiller les transactions dans le temps. Elles ne resteront valides qu’un certain temps. Par exemple, le script d’un contrat peut nécessiter 3 signatures pour dépenser le bitcoin avant un certain temps, après ce délai, une seule signature sera requise. 

Des améliorations 

1. Lightning Network 

Des protocoles de secondes couches existent pour soutenir la blokchain Bitcoin. Plus communément appelée « Lightning Network », ce projet dont le livre blanc a été publié en 2016 permet d’ouvrir des canaux de paiements entre plusieurs utilisateurs sur un réseau de seconde couche. Le Lighting Network n’est que l’un des nombreux protocoles qui permettent de transférer du bitcoin hors chaîne. Cette méthode a pour but de soutenir la blockchain et répond à une problématique de congestion. Ce réseau permet des échanges entre plusieurs utilisateurs sans impacter la blockchain mère. Seules les transactions d’ouverture et de fermeture des canaux seront répertoriées dans le registre Bitcoin

2. Taproot 

Plus récemment courant d’année 2021, la mise à niveau « Taproot » sur le réseau Bitcoin est apparue. Celle-ci offre l’opportunité aux utilisateurs de la blockchain d’ajouter de la complexité dans la création des contrats intelligents. Sans rentrer dans les détails techniques, cette amélioration permet de combiner différents scripts entre eux. Globalement, le réseau gagne en efficacité et en confidentialité.  

Ces améliorations permettent d’augmenter l’utilisation du réseau mais pas seulement. Elles répondent à des besoins d’amélioration et apportent des réponses à des problématiques connues des blockchains actuelles. La congestion, la rapidité, la décentralisation, la sécurité, la confidentialité, autant de critères prépondérants a prendre en compte lors du développement d’une blockchain. Et c’est ce sur quoi la communauté Bitcoin souhaite répondre de la manière la plus favorable possible. Suivre le développement de la blockchain Bitcoin.

Les solutions 

Nous avons analysé les solutions de base qui existent sur la blockchain Bitcoin pour échanger de la valeur. Mais alors comment utiliser Bitcoin et la finance décentralisée ? Celle qui a fait son apparition grâce aux contrats intelligents de la blockchain Ethereum. 

Si Bitcoin obtient des contrats intelligents du même type que ceux introduits sur la blockchain Ethereum, alors les développeurs seront en mesure de créer toutes sortes de nouveaux systèmes et services passionnants. De cette manière, le réseau Bitcoin disposerait d’une nouvelle valeur ajoutée pour ses utilisateurs. 

1. Les bridges 

La solution actuelle est d’envoyer le bitcoin sur la chaîne Ethereum afin d’utiliser les contrats intelligents disponibles sur la blockchain. Pour cela, il faut «envelopper» son bitcoin et l’orienter vers une organisation qui s’occupe de faire le pont entre les écosystèmes. Cette organisation va émettre des « bitcoins emballés » et garder sous séquestre les bitcoins envoyés initialement. Les bitcoins emballés seront envoyés sur la blockchain de destination et pourront fonctionner avec les contrats intelligents existants. Grâce à cette manipulation, c’est l’occasion d’utiliser ses bitcoins avec la finance décentralisée. Mais ce processus est dangereux dans le sens où les ponts peuvent subir des attaques et il faut avoir confiance lors du rachat des bitcoins fournis à l’origine. 

Tout acteur logistique supplémentaire entraîne une réduction de la sécurité associée aux cryptomonnaies.

2. RGB 

Comme vous avez pu le lire dans nos colonnes, le projet RGB est un protocole de troisième couche qui vient se superposer sur la seconde couche du Lightning Network pour fonctionner. Il s’agit en réalité d’une plate-forme de contrats intelligents qui souhaite améliorer la scalabilité et la confidentialité des blockchains existantes. Ce projet permet d’obtenir des améliorations considérables sur le réseau 

Bitcoin

– Émission d’actifs numériques fongibles, comme des actions, des obligations ou toutes autres formes de titres 

– Création de biens de collections 

– Possibilité de rendre les contrats intelligents plus complexes 

– Créer et gérer des identités décentralisées 

3. Des cryptomonnaies 

D’autres cryptoactifs souhaitent aider au développement de l’écosystème Bitcoin. C’est le cas d’ICP, (Internet Computer) qui propose une solution de «cryptographie à clé de chaîne». Simplement, ce réseau est capable d’héberger, d’envoyer et de recevoir des bitcoins à l’intérieur de ses contrats intelligents. Cette blockchain est en mesure de communiquer avec le réseau Bitcoin car ils utilisent les mêmes scripts. Le protocole Internet Computer peut générer de manière sécurisée et transparente les signatures associées à la blockchain Bitcoin.  

Le programme permet la fusion des deux écosystèmes afin d’assurer l’évolutivité du réseau, la sécurité ainsi que la confidentialité des utilisateurs. 

Tout comme le projet Stacks qui est une solution de blockchain de couche 1. Elle vise à intégrer des contrats intelligents et des applications décentralisées sur le réseau Bitcoin. Ces contrats intelligents sont apportés sans aucune modification des fonctionnalités actuelles du réseau Bitcoin. Sa puissance, sa sécurité et sa stabilité reste semblable et ne sont pas impactées.

Conclusion 

De grands projets sont en développement pour améliorer le réseau Bitcoin, et permettre encore plus de cas d’utilisation différents. Les contrats intelligents sont incontournables pour la suite de la blockchain Bitcoin. Encore faut-il savoir comment les utiliser au mieux afin de pouvoir garder la décentralisation, la sécurité et l’évolutivité. Le triptyque de toutes les blockchains. 

Il est intéressant de voir de quelle manière la blockchain Bitcoin se développe seule. D’un côté le Lightning Network ainsi que Taproot afin d’améliorer la confidentialité et la rapidité du réseau. De l’autre, il s’agit d’acteurs externes qui souhaitent aider au développement de la reine des cryptomonnaies, comme le projet Stacks ou Internet Computer qui ne sont que des exemples. C’est bien ici que l’on peut parler d’une communauté, quand chacun se met au service de l’autre.

Article rédigé par Emile Stantina pour Cointribune.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !