A
A

Les NFT révolutionnent le secteur automobile : Exemple du SUV Tonale d’Alfa Romeo

jeu 10 Fév 2022 ▪ 19h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Grâce à leurs propriétés innovantes, la blockchain et les NFT servent désormais à révolutionner plusieurs secteurs comme l’art, l’immobilier, l’assurance ou la logistique pour ne citer que ceux-là. Avec un tel potentiel, les entreprises s’efforcent de s’approprier ces nouvelles technologies. Le constructeur automobile italien Alfa Romeo a justement décidé de les utiliser pour suivre le cycle de vie de son dernier modèle de SUV. Les détails dans la suite.

Sportcar Alfa Romeo

Une première dans l’industrie automobile

Baptisé SUV Tonale, le dernier véhicule d’Alfa Romeo présente des caractéristiques inédites grâce à l’utilisation de la blockchain et des NFT. Chacun de ses exemplaires est notamment lié à un NTF qui permet de le certifier à son achat. Le célèbre constructeur automobile italien s’en servira également pour enregistrer et conserver les données du véhicule pendant toute la durée de vie de celui-ci.

La société affirme qu’elle est la première du secteur à connecter chaque véhicule à son propre NFT basé sur la blockchain afin de suivre l’intégralité de leur cycle de vie. Responsable du marketing et de la communication chez Alfa Romeo, Francesco Calcara a déclaré : « Avec le consentement du client, le NFT enregistre les données du véhicule, générant un certificat qui peut être utilisé comme une garantie de l’état général de la voiture, avec un impact positif sur sa valeur résiduelle. »

Les constructeurs automobiles s’intéressent davantage aux NFT

À l’instar d’Alfa Roméo, d’autres constructeurs de voitures de luxe ont déjà expérimenté les NFT. Lamborghini a ainsi lancé son premier projet NFT, Space-Time Memory, qui est un ensemble de cinq photos montrant une Lamborghini Ultimae allant dans l’espace. Mercedes-Benz s’est associé à Art2People pour développer une collection NFT en édition limitée qui est inspirée de sa gamme de véhicules Classe G.

PDG de Ferrari, Benedetto Vigna a récemment admis que sa société s’intéressait à la blockchain, au Web 3.0 et aux NFT. Il a notamment affirmé que ces technologies pourraient contribuer au développement  de la marque et renforcer sa position d’entreprise leader dans son domaine. Ferrari a d’ailleurs signé un accord avec la société Velas Network AG afin de créer des NFT qui seront disponibles à l’achat au début de la prochaine saison de formule 1.

L’utilisation d’un NFT qui permet d’authentifier une voiture et de suivre ses performances est une application qui permettra inévitablement à Alfa Romeo de se démarquer de la concurrence. Cette dernière ne devrait d’ailleurs pas tarder à suivre son exemple, entérinant ainsi la révolution de l’industrie automobile à l’image de celle que connait actuellement l’art.

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !