Harmony (ONE) : Plus rapide qu’Ethereum dans la production de blocs

mar 21 Déc 2021 ▪ 10h00 ▪ 8 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Longtemps, les investisseurs se sont rués vers les blockchains très célèbres comme Ethereum, Polkadot, Solana ou encore Cardano. Cela au détriment des réseaux en herbe comme Harmony (ONE). Or, cette blockchain mérite d’être surveillée de près : vitesse, prix, innovations… tout chez Harmony a un pouvoir de séduction très élevé. Gros plan !

Harmony, c’est quoi au juste ?

Il s’agit d’une blockchain d’une rapidité et d’un niveau de sécurité élevé sur laquelle évoluent des applications décentralisées. Concrètement, par rapidité, on parle d’une prise en charge de 4 fragments de 1 000 nœuds par son réseau principal, laquelle occasionne une vitesse de production de blocs en 2 secondes.

À la base, Harmony dispose d’un Effective Proof-of-Stake (EPoS) assurant à la fois la réduction de la centralisation, la prise en charge de la délégation de participation, la composition des récompenses ainsi que la réduction des doubles signes.

Qui dit Harmony dit réseau ouvert de nœuds exploité et régi par une grande communauté. Baptisée « Pangaea » et basée sur le principe du Handshake & Embrance, cette dernière gérerait environ 800 nœuds (sur les 1 000 que dispose la plateforme blockchain). À noter que Pangaea est composée d’une horde de volontaires et de validateurs éparpillés dans plus de 100 pays. Et dire qu’un grand nombre d’entre eux ne disposent d’aucune expérience probante dans la gestion de nœud auparavant.

À notez que le nom d’Harmony était tiré du monde musical. Les fondateurs Stephen Tse, Rongjian Lan, Nick White et Sahil Dewan ont en effet trouvé que le consensus issu des différentes notes des chants peut également émaner des différents fragments composant leur protocole de performance élevée.

Le jeton natif d’Harmony s’appelle ONE, développé dans l’esprit du For One and For All (« un pour tous et tous pour un ») à destination d’environ 10 milliards d’individus.

Quelles innovations apporte Harmony (ONE) ?

Le projet Harmony s’est aligné à côté d’Ethereum, Cosmos, Polkadot ou encore Solana en tant que blockchain ouverte. Ses promoteurs n’étaient pas arrivés à ce stade sans avoir mis en avant les innovations suivantes :

– architecture évolutive

Harmony est complètement évolutive sur les trois aspects de la blockchain (réseau, stockage et traitement des transactions) puisqu’elle fait appel à un sharding fonctionnant sur la communication réseau, la validation des transactions et l’état de la blockchain.

– infrastructure réseau évolutive

Harmony avoue faire l’usage du protocole Gossip de libp2p, une couche de réseau basée sur le protocole P2P, pour une diffusion assurée de messages réseau et la synchronisation d’état décentralisée. Parallèlement, la plateforme recourt au code fontaine RaptorQ et à un algorithme de dispersion d’informations adaptatif pour une diffusion rapide et efficace de gros blocs. Le routage Kademlia appuie également les transactions entre partitions sur Harmony.

– partage aléatoire sécurisé

Le sharding d’Harmony se pare d’un caractère aléatoire obtenu à partir d’un algorithme de génération de type VRF et VDF pour une sécurité optimisée contre les attaques de partitions. L’imprévisibilité, l’évolutivité et la vérifiabilité restent perceptibles à travers ce dispositif.

– consensus rapide et efficace

On attribue à l’algorithme de consensus d’Harmony le nom de Fast Byzantine Fault Tolerance ou FBFT, lequel est apparenté au fameux algorithme Practical Byzantine Fault Tolerance ou PBFT. Ce dernier, reconnu comme la pierre angulaire des systèmes distribués et de la recherche de consensus, adopte la signature BLS (Boneh-Lynn-Shacham) pour permettre la confirmation de blocs en seulement 2 secondes.

– transactions asynchrones entre fragments

Afin de garantir des transactions d’actifs et de smart contracts entre les partitions, Harmony a développé un mécanisme de communication asynchrone entre fragments valorisant les entrants en vue d’une cohérence à terme et d’une absence de double dépense entre les fragments.

proof-of-stake efficace

Harmony se distingue des blockchains traditionnelles en étant Proof-of Stake, alors que ceux-ci requièrent du Proof-of-Work. Le processus d’élection des validateurs utilisés par ses promoteurs n’est autre qu’Effective Proof-of-Stake (EPoS), un mécanisme PoS axé sur le sharding favorable à la décentralisation des enjeux et à l’économie d’énergie.

Quid de sa feuille de route ?

Pour l’année 2021, Harmony s’efforce de devenir leader en tant que blockchain spécialisée dans la finance inter-chaîne. Pour ce faire, son équipe a décidé de concentrer son attention sur trois thèmes bien distincts :

– adoption

Ce thème regroupe le développement d’outils autorisant une migration de code exempte d’une multitude de modifications chez les développeurs d’Ethereum, l’organisation d’ateliers d’apprentissage à l’endroit des développeurs à l’issue d’évènements blockchain et/ou fintech ou encore l’organisation d’hackathons pour ces derniers.

– interopérabilité

Ici, Harmony met l’accent sur l’établissement de bridges pour permettre à des détenteurs d’actifs de type ether ou bitcoin de bénéficier des produits financiers sur le réseau. Aussi, la plateforme s’efforce de mettre sur pied des dispositifs cross-shard et cross-chain pour faciliter les transactions inter-shards relatives aux applications et mise aussi sur une meilleure communication entre les chaînes.

– décentralisation

Harmony prend très au sérieux cette question de décentralisation. Raison pour laquelle elle attribue aux validateurs externes des pouvoirs de vote concernant notamment les mises à niveau et la gouvernance. Le resharding du réseau en vue de l’amélioration de la sécurité et du repoussement des attaques à un seul fragment complète également cette initiative. Cela sans citer le Fast Sync, une sorte d’alternative pour booster les performances du réseau et développer le sharding.

Harmony aujourd’hui

La blockchain Harmony bénéficie présentement de plusieurs partenariats pour le développement de son protocole de transfert inter-chaînesUniswap. Lequel reste propice aux pools d’actifs, aux jetons de gouvernance et à un grand nombre de projets. Swoop est le nom du clone d’Uniswap v2 appartenant à Harmony.

Pour ce qui est de DeFi et des NFT, Harmony cultive des partenariats avec des meilleurs projets comme Ren, Ox ou Terra afin de suggérer des monnaies stables et des produits structurés.

Binance, Huobi, Ledger ou encore Metamask figurent parmi ses partenaires spécialisés dans l’exchange et les portefeuilles crypto. SushiSwap, Atari, Blits et bien d’autres encore œuvrent dans le développement de produits DeFi & NFT sur Harmony. Et nous citerons aussi les protocoles inter-chaînes collaborant avec la plateforme : Edgeware, Chainlink, AP13, etc.

Côté tarifs, Harmony (ONE) est évaluée à 0,236 103 USD à l’heure de la rédaction de cet article. On est loin des chiffres un peu timides enregistrés au cours de son lancement : 0,004 2 USD.

Harmony a toujours affiché un dynamisme exemplaire en tant que cryptoactif : 0,01 USD au début du mois de février, 0,05 USD fin juillet et 0,29 USD début novembre…

Sa capitalisation boursière est estimée à environ 2,6 milliards de dollars et l’offre totale pour ONE est fixée à 13,156 milliards de coins.

Ce petit survol de l’écosystème Harmony nous a donné un aperçu d’un réseau prometteur sur lequel les investisseurs pourront s’appuyer en 2022. Cette vitesse de production de blocs en seulement 2 secondes, ce prix de token ne cessant de grimper courant 2021, ce dispositif sophistiqué présentant une sécurité optimisée… mérite plus que de l’attention.

Sources : Harmony One ; Coingecko

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.