Robinhood finit de ternir sa réputation en s’alliant à Chainalysis

ven 17 Déc 2021 ▪ 21h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas Teterel

Après avoir trahi ses clients dans l’affaire GameStop en début d’année, la plateforme de trading RobinHood s’est de nouveau fourvoyée en s’alliant au mouchard Chainalysis…

Robinhood s’est retrouvé sous le feu des projecteurs le 28 janvier pour avoir gelé les trades de ses clients qui pariaient sur la hausse de l’action GameStop. Des dizaines de milliers de petits porteurs se sont vus dans l’impossibilité de clôturer leurs positions (et d’engranger leurs profits).

Pour la petite histoire, Robinhood a probablement agi sous la pression de Janet Yellen, l’actuelle secrétaire au Trésor et ancienne présidente de la Fed. Cette dernière a volé au secours du fonds Citadel qui perdait alors plusieurs milliards de dollars sur l’action de Gamestop. Nous disons « probablement » car J. Yellen a reçu un chèque de 810 000 $ de la part de Citadel en échange de deux malheureux discours réalisés un an auparavant…

Le scandale a fait tant de bruit que la presse a creusé davantage pour découvrir que Robinhood vend les carnets d’ordres de ses clients à des Market Makers. Ces informations rapportent entre 150 et 250 millions de dollars par an à Robinhood.

Les Market Makers se bousculent pour fournir de la liquidité aux petits porteurs. C’est-à-dire qu’ils se mettent en face leurs trades. La raison étant que la grande majorité d’entre eux finissent par perdre leur argent (ce qui signifie que le Market Maker gagne de l’argent puisqu’il est de l’autre côté du trade). En France, l’AMF prévient régulièrement que plus de 90 % des boursicoteurs perdent de l’argent. Surtout les jeunes, qui s’avèrent être légion sur Robinhood (moyenne d’âge de 26 ans).

A contrario, les Market Makers évitent de se mettre en face de grands fonds d’investissement car si ces derniers vendent massivement, il y a probablement une bonne raison à cela. Si le Market Maker se met en face en achetant les titres que le fonds d’investissement vend, il y a de bonnes chances que le marché continue d’évoluer en faveur du fonds. Le Market Maker se met alors en danger en accumulant une position perdante.

C’est exactement ce qu’il s’est passé avec GameStop. Au lieu de se mettre en face d’une myriade de petits porteurs qui finiront par se faire rincer par la volatilité ambiante, Citadel s’est retrouvé en face d’un groupe Reddit où tous les petits porteurs ont coordonné leurs trades de manière déterminée.

Tout cela pour dire que Robinhood n’est pas avare quand il s’agit de révéler les données de ses clients… La firme a même été la cible d’un hack qui a vu les noms et les adresses e-mail de 7 millions de personnes fuiter sur Internet le mois dernier…

Et comme si tout cela ne suffisait pas, la plateforme de trading vient d’annoncer un partenariat avec Chainalysis. Et cela juste avant d’enfin permettre à ses clients de retirer leurs BTC vers leurs propres wallets, notamment via le Lightning Network (LN).

Timing parfait puisque Chainalysis vient d’annoncer le lancement imminent d’un outil de surveillance des transactions sur le LN. Cette nouvelle fonctionnalité s’intégrera au KYT (Know Your Transaction) qui est l’un de ses principaux produits.

Le service KYT est censé aider les entreprises à rester en conformité avec la réglementation en fournissant des outils de traçabilité des transactions. Dit autrement, Chainalysis est une firme d’analyse de la blockchain dont le boulot est de mettre des IP et des noms sur chaque satoshi. Surtout ceux provenant d’adresses liées à des réseaux criminels ou de ransomware.

Dans son billet de blog, la société n’a pas détaillé comment elle prévoit de surveiller les transactions sur le Lightning Network. L’ingénieur Fanis Michalakis a réagi à cette annonce sur son site :

« On ne peut que supposer qu’il s’agira d’une combinaison de surveillance des données on-chain, de sondage des canaux et de déploiement de hub sur le LN pour essayer de mettre la main sur certaines données. […] Les deuxième et troisième méthodes nécessitent que d’autres nœuds du réseau LN ouvrent effectivement des canaux avec les nœuds Chainalysis. »

La grande question que tout le se pose désormais est la suivante : est-ce que Robinhood révélera tout simplement à Chainalysis les noms et les adresses BTC de ses 22 millions de clients ?…

A
A
Nicolas Teterel

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 42 215,39 $ -0.09%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 214,29 $ 0.08%
DEFI (DEFIPERP) 9 149,10 $ 0.9%
MARKETS (ACWI) 105,86 $ 0.61%
GOLD (XAUUSD) 1 821,81 $ 0.16%
TECH (NDX) 15 905,10 $ 0.38%
CURRENCIES (EURUSD) 1,14 $ 0.14%
CURRENCIES (EURGBP) 0,836020 £ 0.08%
CRUDEOIL (USOIL) 84,61 $ 0.39%
IMM. US (REIT) 2 800,25 $ -0.94%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email