A
A

Partenariat entre le Luxe et la Blockchain

ven 17 Mai 2019 ▪ 13h56 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

Le propriétaire de Louis Vuitton et de Dior dévoile la plate-forme Blockchain pour la vérification des produits de luxe

ConsenSys, une société de technologie logicielle blockchain, s’est associé à LVMH et à Microsoft pour créer une plate-forme propulsée par la blockchain permettant aux consommateurs de vérifier l’authenticité des produits de luxe, selon un communiqué de presse publié le 16 mai.

La collaboration entre ces différents acteurs indique que le système, qui s’appellera Aura, est conçu pour «fournir à l’ensemble de l’industrie du luxe des services de suivi et de traçage des produits de luxe».

Les marques de LVMH, dont Louis Vuitton et Christian Dior, sont déjà impliquées dans le projet. Des discussions sont en cours pour développer Aura dans la plupart des marques du groupe. Le communiqué de presse a ajouté:

«Aura permet aux consommateurs d’accéder à l’historique du produit et à la preuve de l’authenticité des produits de luxe, du choix des matières premières jusqu’au point de vente, en passant aussi par les marchés de seconde main.»

Cette technologie sera capable de détecter des informations uniques sur chaque produit stocké dans une grande base de données. Les clients peuvent ensuite utiliser l’application officielle d’une marque pour obtenir un certificat fournissant des détails sur sa provenance et son authenticité.

Selon le groupe, Aura, basé sur la blockchain Ethereum et utilisant Microsoft Azure, offrira également des informations éthiques et environnementales, des instructions pour l’entretien des produits et des services de garantie.

L’équipe de Aura a pour finalité d’étendre sa technologie à un maximum de marques de luxe, leur permettant ainsi d’offrir un service sur mesure ou de renforcer la fidélité de leurs clients. Ken Timsit, directeur général de ConsenSys Solutions, a ajouté:

«Aura est une innovation révolutionnaire pour l’industrie du luxe. ConsenSys est fier de contribuer et de collaborer avec LVMH à une initiative qui servira l’ensemble du secteur du luxe, tout en protégeant les intérêts, l’intégrité et la confidentialité de chaque marque.»

Les marques haut de gamme se tournent de plus en plus vers la blockchain pour confirmer la provenance de leurs produits.

Des rapports ont récemment suggéré que la marque haut de gamme de spiritueux “Ailsa Bay” envisageait de commercialiser un whisky écossais suivi par un système basé sur la blockchain.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !