JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

La Blockchain incarne l’avenir du Caritatif et du Don, Bitcoin en chef de file

Satoshi Nakamoto a fait un don important à l’humanité : un Bitcoin (BTC) et sa blockchain redonnant à tout un chacun le pouvoir de (re-)contrôler, de disposer de son argent. Bitcoin et ses cadets ont aujourd’hui les capacités de redessiner et d’améliorer le paysage du caritatif et du don.

Les qualités philanthropiques des cryptomonnaies

Bitcoin sera sans doute à l’origine de nombreuses innovations en matière d’autonomie financière, de partage de données et de sécurité.

Les caractères non-partisan, résistant à la censure, et global de Bitcoin, en font un instrument idéal pour les entreprises caritatives.

L’un des principaux avantages de Bitcoin réside dans ses frais de transaction relativement peu élevés.

Toutes ces qualités permettent aux cryptomonnaies en général de jouer un rôle de plus en plus important dans les initiatives philanthropiques : de nombreuses études ont révélé que les dons en cryptomonnaies représenteraient 1 à 5% des paiements actuels.

De plus, les systèmes basés sur la blockchain sont à l’origine de nombreuses améliorations dans la gestion des fonds, en apportant un niveau supplémentaire en matière de traçabilité et de transparence, facilitant la lutte contre la corruption.

Une publicité pour une campagne de dons en Bitcoin pour le samusocial
Une publicité pour une campagne de dons en Bitcoin pour le Samusocial

Ces organisations cryptos qui font bouger les lignes

The Water Project est un early adopter des cryptomonnaies. Cette organisation caritative à but non-lucratif a pour mission la fourniture d’eau potable aux communautés défavorisées de l’Afrique subsaharienne.

Le projet de Paxful « #BuiltWithBitcoin » œuvre pour la construction de 100 écoles, avec 3 réalisations à leur actif à ce jour.

Les applications les plus récentes de Bitcoin dans la philanthropie sont liées aux initiatives destinées à apporter une assistance dans la gestion de la pandémie du COVID-19 ; Paxful a créé « African Fund » pour la fourniture de produits de première nécessité à des communautés en Afrique.

Mais Bitcoin n’est pas la seule cryptomonnaie à permettre des aides humanitaires. Ainsi, Stellar Developement s’est engagé à verser l’équivalent en Lumens (XLM) des fonds reçus par des organisations caritatives, dont Unicef France.

Tous les dons devront-ils dans le futur, se faire obligatoirement en cryptomonnaies, afin de bénéficier des avantages de la blockchain en matière de traçabilité ? La blockchain pourrait ainsi dévoiler le dessous des cartes de certains dons destinés à financer des campagnes électorales.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo