A
A

Lutter contre le coronavirus tout en gagnant du Bitcoin, c'est possible

lun 30 Mar 2020 ▪ 10h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Un adolescent vivant à Seatlle a trouvé un moyen de se faire quelques Bitcoin (BTC), tout en aidant les internautes du monde entier, qui ont soif d’informations fiables et à jour quant à l’évolution de la pandémie actuelle.

Payer son café en BTC pour suivre le COVID-19

Pas facile de suivre le COVID-19 à la trace, de disposer de données précises sur sa propagation et ce, malgré l’existence de nombreux organes de surveillance sanitaire mettant à disposition et actualisant régulièrement leurs informations.

En ligne depuis le mois de décembre 2019, le site nCoV2019.live compile des statistiques brutes recensant le nombre de cas avérés, le nombre de décès et le nombre de personnes guéries du COVID-19, par pays.

nCoV2019.live enregistre des dizaines de millions de visiteurs à travers le monde : un site avec un design simple, un format pratique pour présenter les informations sur le COVID-19 et, un fondateur qui répond au nom d’Avi Schiffman, un adolescent âgé à peine de 17 ans.

Un site Internet pour suivre l'évolution du COVID-18, avec tips payable en Bitcoin (BTC)

Les statistiques publiées sur le site sont mises à jour à toutes les minutes, grâce aux informations extraites de différentes sources comme l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ou le Centers for Disease Control and Prevention d’Atlanta (CDC).

Pour financer le fonctionnement du nCoV2019.live, Schiffman a créé un « Buy Me a Coffee » page, avec la possibilité pour les personnes qui le souhaitent, de faire un don en Bitcoin.

Bitcoin : remède au COVID-19 ?

Des sites aux Etats-Unis donnent la possibilité à leurs clients de payer en Bitcoin ou en altcoin (Bitcoin Cash (BCH), Ethereum (ETH), etc.) pour l’achat d’accessoires de survie, dans une situation d’urgence sanitaire.

Les cryptos en général et, Bitcoin en particulier vous protègeront ou vous guériront-ils du COVID-19 ? Bien sûr que non, en tout cas pas directement  – un médecin ne vous prescrira pas 1 Bitcoin à prendre avant chaque repas si vous êtes infecté.

La pandémie actuelle a surtout démontré que l’intérêt pour les cryptomonnaies n’a pas diminué – bien que le cours du BTC et des altcoins ait subi l’impact du coronavirus – même dans un contexte de crise mondiale. Les fiats ne sont donc pas les seuls à prétendre pouvoir résister à une situation apocalyptique.

L’adresse publique du wallet BTC pour soutenir nCoV2019.live : 1Fj7SCHsjnztnv82HPLykziFah62vRGYZ1. Le jeune entrepreneur a pour l’heure reçu 0.083 BTC dans ce portefeuille, au travers de 27 donations, au moment où nous rédigeons cet article. Les conclusions les plus simples sont souvent les meilleures.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !