Se connecter S'abonner

StormX propose jusqu’à 30% de cashback en bitcoins (BTC) sur les achats

C’est dans l’espace du e-commerce électronique que StormX s’est lancé avec sa nouvelle plateforme StormShop. Deuxième produit de la start-up, cette plateforme propose des récompenses que les utilisateurs peuvent stocker en ligne ainsi que la possibilité de récupérer jusqu’à 30% des gains en Bitcoin (BTC) auprès de marques telles que Microsoft.

Gagner des cryptos en jouant ou en faisant du shopping

Avec StormShop, la start-up américaine StormX propose un moyen passif de gagner des cryptomonnaies simplement en faisant du shopping. En utilisant l’extension de navigateur StormShop, les utilisateurs peuvent réclamer jusqu’à 30% de la valeur de leurs achats en Bitcoin (BTC) sur des sites partenaires. 

Actuellement, 230 marques sont sur la plateforme, à l’instar de Microsoft, Groupon, LEGO, Macy’s, Lenovo, Charles et Keith, Shoes.com ou encore Nuage d’Alibaba. Il est prévu que 1400 autres l’intègrent. Fonctionnelle uniquement aux États-Unis, StormShop sera déployée au premier trimestre 2020 à l’échelle internationale.

StormShop se positionne comme le deuxième produit sur les trois prévus par la feuille de route des produits de StormX. À ces débuts en 2014, la start-up avait lancé StormPlay, une plateforme de micro-tâches de récompenses en devises numériques.

Au fil des années, StormX a réussi à convaincre 2,5 millions d’utilisateurs dans plus de 180 pays.  Ils sont récompensés en jetons BTC, ETH, STORM et DAI pour des tâches de remplissage de sondage ou de visionnage de publicité.

Le fruit de l’abandon universitaire

« Créer des opportunités de revenus pour les gens du monde entier », voilà la vocation de StormX selon son PDG, Simon YU. C’est un point qui lui tient particulièrement à cœur, lui qui a connu pendant longtemps des difficultés financières en tant qu’entrepreneur après avoir abandonné l’université.

Sa décision de créer la start-up StormX a été motivée par une douloureuse expérience avec la banque à laquelle il avait alors souscrit. Les transactions étaient facturées de façon exorbitante et face à ce constat, le Bitcoin (BTC) et les autres cryptodevises lui semblent alors constituer la meilleure des solutions pour réduire les coûts d’envoi d’argent.

Cinq ans après, la théorie de YU est une réussite. La société a développé une technologie de micropaiements grâce à laquelle il est possible d’envoyer des millions de microtransactions chaque semaine sans saturer la Blockchain ETH.

Par ailleurs, la société envisage de lancer une troisième plateforme indépendante baptisé StormGigs.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés