Le livre immobilier blockchain que vous attendiez est enfin là !

dim 14 Fév 2021 ▪ 17h30 ▪ 9 min de lecture - par Gaétan Lajeune

Ce n’est plus un secret pour personne, la Blockchain est une, si ce n’est, la technologie la plus innovante de ces dernières années. Bien qu’elle ne soit pas une solution miracle à tous les maux de notre existence, son application touche de près ou de loin tous les domaines que nous connaissons. Si il est facile de concevoir comment tirer partie de celle-ci pour les paiements, la certification de diplôme ou la traçabilité d’un produit, il est plus difficile de l’imaginer appliquée à l’immobilier. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’immobilier est un monde à part, un monde que votre humble serviteur ne connaît pas. Heureusement pour nous, un livre, sobrement intitulé “La Blockchain, une révolution dans l’immobilier” saura combler nos attentes.

L’immobilier et la Blockchain expliqués à tous 

Sortie aux Éditions Eyrolles le 17 septembre 2020, « La Blockchain, une révolution dans l’immobilier » est un livre de près de 250 pages écrit par Aurélien Onimus. Fondateur de “Manager l’innovation”, un cabinet aidant à la création et à la gestion de startup ambitieuse. Le livre que nous vous présentons aujourd’hui est son 3ème ouvrage blockchain.

Découpé en 5 parties : 

  1. L’immobilier : un secteur archaïque face à une révolution d’envergure
  2. Rationaliser les délais et les coûts de transaction 
  3. Démocratiser l’investissement immobilier et réduire les risques d’une opération immobilière 
  4. Optimiser la gestion immobilière 
  5. Accélérer les transformations du secteur par les synergies technologiques

L’ouvrage est une parfaite introduction au monde de la blockchain et de l’immobilier. Nul besoin de connaissances, Aurélien se chargera dans le premier chapitre de vous faire une petite mise à niveau des deux domaines. Avec des exemples et des schémas simples à comprendre, vous disposerez des connaissances nécessaires pour comprendre la blockchain et son impact dans l’immobilier.

Un tour d’horizon complet

L’un des gros points forts de l’ouvrage est son balayage complet du spectre de l’immobilier. Que vous soyez un investisseur à la recherche de profits, un simple curieux, un locataire, un propriétaire, un notaire ou un promoteur immobilier, vous trouverez tous une application de la blockchain à votre domaine.

Là où d’autres livres se contentent d’énumérer de simples idées sur ces champs d’application, Aurélien met à chaque fois en avant un projet travaillant déjà sur celles-ci, souvent sous la forme d’une interview avec un membre de l’équipe.

Les courtes mais nombreuses interviews qui parsèment ce livre nous permettent deux choses : 

  1. Prendre conscience qu’il existe déjà des startups qui dépoussièrent le secteur de l’immobilier  
  2. Réaliser que la blockchain n’améliore pas l’industrie de l’immobilier, elle la transforme radicalement.

On notera également que l’auteur et les personnes interrogées sont conscients que si la blockchain s’applique à nombre de secteurs, ce n’est pas non plus un outil miraculeux et ne doit pas être utilisée à tort et à travers.   

La tokénisation ou l’art de révolutionner l’investissement

L’immobilier est un secteur attractif de part plusieurs paramètres : 

  • sa demande est en croissance quasi perpétuelle, se loger étant un besoin humain
  • le retour sur investissement est généralement assuré, sauf exception majeure (crise de 2008/2009)
  • il est possible d’augmenter sa valeur avec des rénovations et des travaux

Toutes ces raisons en font le placement préféré des français. Le problème ? Celui-ci de par les connaissances nécessaires et surtout les capitaux requis pour y prendre part, est inaccessible au plus grand nombre. Grâce à la Blockchain, des entreprises « tokénisent » déjà des immeubles. Ces derniers sont alors fractionnés en plusieurs petites parts, qui sont ensuite mises à la vente. Le prix d’achat étant, vous vous en doutez bien plus faible, l’accès à l’immobilier s’en retrouve simplifié

C’est là la naissance d’une nouvelle forme d’investissement qui permettra de financer d’autres projets, ainsi que la naissance d’un marché secondaire. En effet, comme l’explique très justement Aurélien, la blockchain permet de se passer des organismes de financement classiques (banques, investisseurs privés) tout en optimisant les délais et en réduisant les frais.

Les promoteurs immobiliers apprécieront, cette diminution des risques et ces financements plus rapides. Cela permettra à terme de donner naissance à plus de structures permettant non seulement de diminuer la crise des logements, mais également de repousser la créativité humaine en termes d’architecture.

Cette réduction des coûts, associée à la transparence de la blockchain, bénéficiera également aux acheteurs et aux vendeurs. En effet l’immobilier est souvent considéré comme l’un des secteurs les moins transparents. L’estimation des prix des biens se fait certes sur des critères, mais qui restent purement arbitraires. De plus, il n’est pas rare que les prix soient sciemment sous-évalués ou surévalués pour arranger un tiers. Grâce à la blockchain, il sera possible de cartographier les bâtiments à l’échelle d’une vie ou d’un pays pour estimer au moins la véritable valeur d’un bien. Acheteurs, vendeurs, propriétaires et locataires apprécieront la démarche.

La tokénisation pour donner à tous une chance de se loger

Les locataires, représentant près de 40 % des français, il est normal que nous les évoquions. Le problème le plus fréquent concerne l’obtention d’un bail de location. Que celui qui ne s’est jamais vu refusé une location lève la main. Si ce refus peut parfois s’exprimer avec des critères purement salariaux, il relève parfois de critères abstraits ou discriminants. 

Heureusement pour nous, il existe déjà des startups qui travaillent sur ces solutions comme nous le démontre Aurélien. Les smarts contracts et la DeFi permettent de donner naissance à un financement P2P où tout le monde s’y retrouve. La personne financée obtient un toit sur la tête, le propriétaire obtient son loyer et le ou les personnes à l’origine de l’apport sont rémunérés et profitent d’un placement sûr à un coût réduit.

Le dernier critère qui inquiète les propriétaires et les locataires est le suivant : comment puis-je savoir que l’individu en face est fiable et respectera les clauses du contrat. S’il n’est (heureusement ?) pas possible de réguler la nature humaine, il reste tout de même possible de l’encadrer. En mettant en place des dossiers accessibles à tous via la blockchain, pour voir l’évaluation du locataire et du propriétaire, nul doute que la société sera tirée vers le haut. Entendons nous bien, des abus restent toujours possibles, mais de par la transparence de la blockchain, ceux-ci seront visibles par tous. Rappelons de plus que la blockchain est par nature immuable, ainsi si je décide d’abuser du système en exigeant une contrepartie en échange d’une bonne note ou que je décide sciemment de sous noter, je ne pourrai plus effacer la preuve de mon délit. 

La blockchain a des alliés puissants

Que demandez de plus après avoir fait un tour complet d’un écosystème ? Faire une liste de ses alliés. Dans la dernière partie de son livre, l’auteur nous montre en quoi l’IOT, l’IA et la blockchain sont amenés à évoluer en synergie. Une projection qui nous montre une fois de plus que la blockchain n’est pas une simple technologie, mais bien un élément disruptif comme le fut internet. Un élément qui va permettre une meilleure sécurisation des données de tous ces capteurs que nous implantons et qui donneront à terme naissance aux smart-cities, qui résoudront un grand nombre de nos problématiques modernes.

Tout au long de ce livre, Aurélien Onimus nous montre que loin d’être une simple révolution financière, la Blockchain a le potentiel pour engendrer un véritable cercle vertueux. Les barrières de l’investissement et du logement tombent, redistribuant les cartes, peu importe le niveau social ou l’emplacement géographique. 

Vous vous doutez bien qu’un tel article ne saurait rendre hommage aux 250 pages de cet ouvrage de qualité. Ainsi, si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous vite dans la librairie la plus proche, sur le site de l’éditeur ou sur le leader mondial de l’e-commerce, pour commencer vous aussi à entrevoir ce nouveau monde qui se profile. Bien évidemment, si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter Aurélien.

Gaétan Lajeune

Président et Cofondateur de MinedHack et fervent défenseur de la Blockchain depuis 2017, je suis conscient que sans explications et vision de l’industrie son adoption n’aura jamais lieu. J’ose espérer en tant que Reporter et Rédacteur de CoinTribune aider à cette mission.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.