Se connecter S'abonner

Payer ses impôts en Bitcoin (BTC), une réalité Suisse

Plus de 1 000 emplois dans la blockchain et les cryptos créés en 1 an, une Crypto-Valley qui s’exporte au Moyen Orient : La Suisse a mis les bouchées doubles pour favoriser le développement des projets cryptos et blockchain dans le pays. Ce pays cryptophile vient de démontrer une fois de plus son attachement aux cryptos. Une 3ème ville Suisse accepte désormais le paiement des impôts en Bitcoin (BTC).

Impôts et Bitcoin, une recette helvète

Les contribuables de la municipalité de Zermatt, en Suisse, pourront dorénavant payer leurs impôts avec Bitcoin (BTC). Zermatt avait déjà accepté le paiement en BTC des taxes et des transactions locales officielles, le 28 janvier 2020.

La ville de Zermatt collabore avec la société Bitcoin Suisse qui sera chargée de convertir le BTC payé par les contribuables, en monnaie fiduciaire.

Bitcoin Suisse est l’une des plus grandes et des plus anciennes sociétés proposant des services financiers cryptos.

La société a installé un dispositif de paiement à la mairie de Zermatt. Les contribuables pourront ainsi l’utiliser pour s’acquitter de leurs impôts en BTC mais, ils pourront également effectuer leur paiement en ligne.

Dans ce dernier cas, ils devront s’adresser directement au Bureau des Impôts de Zermatt, qui leur fournira une solution de paiement en cryptomonnaies.

Zoug, la capitale de la Crypto-Valley suisse, avait déjà accepté le paiement des impôts en BTC en 2016. La municipalité de Chiasso avait annoncé en 2017, que les contribuables pourront payer leurs impôts en BTC début 2018. Cette initiative a valu à Chiasso le nom de Cryptopolis. Zermatt suit aujourd’hui le pas de ses 2 prédécesseurs.

De l’autre côté de l’Atlantique

Signe que les choses ne suivent pas des trajectoires similaires à travers le monde, Robert Spargue, successeur de Josh Mandel au poste de Trésorier de l’Etat de l’Ohio et Président du Board of Deposit de l’Etat, avait annoncé officiellement en octobre 2019, la suspension du site ohiocrypto.com qui permettait aux entreprises de payer leurs impôts en BTC.

Spargue avait saisi le Bureau du Procureur pour avoir son avis quant à la légalité du programme. Le Bureau du Procureur avait pointé du doigt la sélection de Bitpay en tant qu’opérateur de paiement.

Les impôts transitaient d’abord par Bitpay qui se chargeait de convertir les BTC en Dollar US, avant d’arriver dans les caisses du Trésor Public.

Dans certains pays, l’innovation doit s’adapter aux lois existantes tandis que dans d’autres, les lois existantes sont adaptées aux projets innovants. Excellent timing de la Suisse dans la course aux cryptos, rien de surprenant dans un pays qui a l’habitude d’avoir la précision d’un horloger dans la gestion des projets.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés