A
A

Polkadot alloue 21 millions de dollars au développement de son écosystème et du Web 3.0

lun 07 Fév 2022 ▪ 20h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Polkadot a récemment annoncé le lancement de Pioneers Prize, une série de défis qui ont été soigneusement créés pour stimuler l’innovation technique sur son réseau. La blockchain a ainsi décidé d’allouer 21 millions de dollars en DOT aux défis portant sur le développement de son écosystème et celui du Web 3.0. Cette annonce intervient alors que le réseau vient d’être reconnu comme celui ayant l’empreinte carbone la plus faible. Les détails dans la suite.

Polkadot, DOT, Crypto

Résoudre le problème de la sous-utilisation de la trésorerie on-chain

Polkadot a l’intention de financer son initiative Pioneers Prize en utilisant sa trésorerie on-chain, gérée par les détenteurs de tokens du réseau à travers de la gouvernance on-chain. La trésorerie contient actuellement plus de 20 millions de tokens DOT et est conçue pour financer des projets qui bénéficieront à l’écosystème de Polkadot, tels que le programme d’incitation Pioneers Prize. Celui-ci permettra de résoudre le problème de la sous-utilisation de la trésorerie on-chain de Polkadot.

La proposition vise à montrer comment la communauté peut obtenir une plus grande autonomie en utilisant les fonds de la trésorerie on-chain de façon créative. Le Pioneers Prize sera supervisé par un curateur élu et comprendra probablement des représentants du conseil de trésorerie on-chain. Ceux-ci seront épaulés des membres de la Parity Technologies, de la Web3 Foundation et d’autres partenaires externes de l’écosystème.

La blockchain la plus respectueuse de l’environnement

Parallèlement au financement de son programme d’incitation, Polkadot s’est vu attribuer le titre du réseau ayant la consommation d’électricité et les émissions totales de carbone les plus faibles par an. C’est notamment ce qu’a révélé l’étude réalisée par le Crypto Carbon Rankings Institute (CCRI) qui a procédé à l’analyse de six blockchains qui utilisent le mécanisme de consensus Proof-of-Stake (PoS).

L’étude s’est notamment intéressée à la quantité d’électricité qu’elles consomment et le niveau d’émissions de carbone qu’elles produisent. Parmi les blockchains analysées figurent notamment Solana, Polkadot, Tezos, Avalanche, Cardano et Algorand. Cette nouvelle vient récompenser les efforts entrepris par Polkadot pour minimiser son impact environnemental afin d’attirer les projets de la cryptosphère.

Polkadot part donc à la chasse aux idées innovantes en attendant de pouvoir imposer l’utilisation des parachains comme solution d’interopérabilité entre les blockchains. Le retard accusé dans le déploiement de celles-ci a d’ailleurs largement contribué à la récente tendance baissière ayant secoué le token DOT.

Source : CryptoPotato

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !