A
A

Salavador : Fitch Ratings abaisse la note de défaut émetteur du pays en raison de l’adoption du bitcoin

ven 11 Fév 2022 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

L’agence de notation américaine Fitch Ratings vient d’abaisser la note de défaut émetteur à long terme en devises du Salvador. La rétrogradation effectuée par l’agence serait notamment liée à l’adoption du bitcoin comme monnaie légale dans le pays. Explications.

Concept for investors in cryptocurrency and Blockchain technology in El Salvador. Bitcoins on the background of the El Salvador flag

Les facteurs qui entravent la capacité du pays à payer ses dettes

Fitch Ratings a décidé de faire passer la note de défaut émetteur à long terme du Salvador de B- à CCC en raison de l’imprévisibilité des politiques économiques du pays. L’agence de notation statistique a notamment expliqué que la dépendance à l’égard de la dette à court terme, le paiement d’une euro-obligation de 800 millions de dollars à échéance en janvier 2023, un déficit budgétaire élevé et l’adoption du bitcoin comme monnaie légale empêchent le pays d’obtenir une meilleure note. Fitch Ratings a également précisé que ces facteurs entravaient la capacité du pays à payer ses dettes.

L’agence indique que les contraintes financières seront plus difficiles à gérer pour le pays qui doit déjà près de 1,3 milliard de dollars pour l’ensemble des mois d’août, septembre et octobre. Elle ajoute que le Salvador est également confronté à des risques accrus de besoins de financement élevés et croissants dans les années à venir. Pour finir, Fitch Ratings assure que l’utilisation du bitcoin comme monnaie légale contribue à l’incertitude sur un programme potentiel du Fonds monétaire international (FMI) qui pourrait fournir le financement dont le pays a besoin en 2022-2023.

Des réformes qui s’opposent à la vision du président salvadorien

Malgré tous ces signaux négatifs, la note du Salvador peut encore remonter dans le temps s’il répond aux critères de Fitch Ratings. Il lui faudra notamment faire preuve de cohérence dans le règlement des dettes en débloquant des sources de financement prévisibles et procéder à un ajustement budgétaire axé sur la viabilité de la dette. Toutefois, les chances de voir le pays mettre fin à son exposition au bitcoin, jugée dangereuse par l’agence de notation et le FMI, sont très minces.

En effet, le Salvador a procédé en janvier à l’achat de nouveaux bitcoins pour 15 millions de dollars sous l’impulsion de son président Nayib Bukele. À cela s’ajoute la décision du pays d’émettre des obligations libellées en bitcoin pour un milliard de dollars. Il y a quelques jours, le président salvadorien a d’ailleurs prédit qu’une augmentation du prix de la cryptomonnaie pourrait survenir très prochainement. Cette sortie suggère que le pays devrait poursuivre sa politique d’achat de bitcoin.

Le mois dernier, l’agence de notation internationale Moody’s avait déjà menacé d’abaisser davantage la cote de crédit du Salvador après l’avoir fait passer à CAA en juillet 2021. Plusieurs analystes et experts avaient également soulevé les risques d’insolvabilité auxquels s’exposait le pays en augmentant sa réserve en bitcoin.

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !