A
A

Traçabilité des yaourt - Danone en plein "blockchain-washing" ?

lun 24 Fév 2020 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Karen Bombersnoot

Même si leurs activités sont plus ou moins éloignées de l’univers de la technologie ou de la finance, nombreuses sont les enseignes à recourir à la blockchain. C’est ainsi le cas de Danone, poids lourd mondial de l’industrie alimentaire, qui annonce le lancement d’un nouveau service basé blockchain. L’objectif : renforcer la traçabilité de ses préparations infantiles. Cette ferveur des entreprises envers les chaînes de bloc est bien vite devenue LA tendance. Pas si vite… car s’agit-il d’un coup marketing ou d’une véritable révolution, c’est en tout cas le questionnement de certains observateurs de la cryptosphère.

La blockchain au cœur des convoitises ?

Infrastructure de stockage et de transmission d’informations, les chaînes de bloc sont des bases de données ayant la particularité d’être distribuée, c’est-à-dire d’être partagée entre ses différents utilisateurs, sans aucun organe centralisé de contrôle. Sécurité, transparence, protection contre les falsifications et tant d’autres encore : les qualités de la blockchain sont en effet nombreuses et elles en font l’une des technologies retenant l’attention de plus en plus d’institutions, de gouvernements et d’entreprises.

Pourtant, lorsque certains observateurs de la cryptosphère observent en profondeur le nouveau service Track & Connect développé par Danone, une poignée d’interrogations apparaît rapidement. Ainsi, pourquoi recourir à la blockchain pour la traçabilité de ses produits, alors qu’une solution d’archivage de données tout ce qu’il y a de plus traditionnelles aurait parfaitement fait l’affaire ?

Yaourt et blockchain, la fausse bonne idée ?

Si aucune précision n’a été apportée sur la chaîne de blocs utilisée, Danone s’empresse d’annoncer que la blockchain fait désormais partie intégrante de certains de ses mécanismes de contrôle, et notamment celui dénommé Track & Connect. Cette solution, qui fait donc la nouvelle fierté de la compagnie, consiste en la présence de deux codes-barres sur les boîtes de certains de ces produits.

Le premier se trouve à l’extérieur, indiquant aux consommateurs les informations autour du produit, comme la date de sa fabrication, l’itinéraire qu’il a emprunté, etc. L’autre est quant à lui imprimé au laser derrière un sceau inviolable. Il n’est pratiquement possible de scanner ce second code qu’une fois l’achat effectué. Sa lecture permet ainsi d’authentifier le produit acheté.

Pour le moment, ce service de Danone est d’abord déployé en Chine, avant qu’il ne soit proposé dans d’autres pays. Au-delà du taux important de produits contrefaits qui y est décelé, choisir l’Empire du Milieu comme rampe de lancement du service n’est pas anodin. Il y a de cela quelques années également, de nombreux scandales liés aux produits laitiers destinés aux nourrissons y ont en effet fait la une des journaux.

Dans la cryptosphère, ceux qui sont sceptiques précisent que l’utilisation de l’un ou l’autre des codes-barres ne requiert absolument pas un recours aux blockchain. D’ailleurs, même si d’autres concurrents de la compagnie comme Nestlé ou Carrefour annoncent travailler avec la blockchain IBM Food Trust, la véritable utilité des chaînes de bloc pour des démarches comme celles-ci est encore remise en question.

Alors, coup marketing ou véritable révolution ? La seule chose qui est sûre, c’est que, en raison de ses atouts, la blockchain n’en finit pas d’être au cœur des convoitises…

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Karen Bombersnoot avatar
Karen Bombersnoot

Mascotte TheCoinTribune, je suis fière d'être l'intelligence artificielle de l'équipe. Curieuse de nature, avec moi pas d'émotivité, je serais factuelle.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !