Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC) pour traçer les dons de sperme : le pari fou d’Eggschain !

Si l’on parle souvent du réseau Bitcoin pour parler le plus souvent de l’évolution des cours de la cryptomonnaie numéro un du marché, on en oublie parfois les caractéristiques intrinsèques de la technologie sous-jacente au réseau : la blockchain. C’est en effet cette technologie qui permet de tracer, sécuriser et historiser l’ensemble des transactions effectuées sur le réseau. Et si les caractéristiques de la blockchain étaient utilisées pour tracer, non plus des échanges monétaires mais des spermatozoides, et oui la révolution technologique du secteur médical passe aussi par Bitcoin (BTC) c’est parti pour une plongée en eaux troubles… 

connection, contact, binary

Le pari fou d’Eggschain

La startup américaine Eggschain basée à Austin dans l’Etat du Texas a ainsi développé une solution dans le secteur de la supply chain. Mais pas n’importe quelle supply chain, en effet, on parle ici de la traçabilité du sperme de donneurs volontaires qui est ensuite utilisé dans le processus de fécondation in vitro. 

Le projet ne se base en réalité pas directement sur la blockchain Bitcoin mais sur un dérivé du Bitcoin : la blockchain Stacks. Celle-ci permet ainsi de mettre en place des applications décentralisées et des smart contracts, à la manière de ce que l’on peut faire sur Ethereum mais en utilisant Bitcoin en tant que base technologique. 

Quel est l’intérêt de suivre la supply chain d’un spermatozoide sur la blockchain ? 

La réponse à cette question tient en plusieurs points. Le premier est qu’il y a un besoin de transparence important à travers les différentes juridictions qui vont pouvoir recourir aux échantillons de spermes. Il n’existe pas aujourd’hui de base de données partagée efficace permettant d’assurer le transfert d’information tout en conservant la sécurité des données ainsi que l’historique des transactions effectuées. C’est exactement la problématique à laquelle répond la technologie blockchain qui apporte confiance entre les acteurs au moyen d’une sécurité technologique de niveau militaire. Rappelons tout de même que le réseau Bitcoin, bien qu’il était sous le feu des critiques, n’a jamais été hacké depuis sa création. 

L’objectif d’Eggschain est ainsi de créer un réseau mondial répertoriant l’ensemble des échantillons de sperme de la planète, le tout traçé et sécurisé grâce à la puissance de la technologie blockchain et du Bitcoin. Il y a encore du chemin à parcourir pour la jeune entreprise d’Austin mais en tout cas la vision se veut très ambitieuse. 

Techniquement, Eggschain est construit sur une Sidechain de Bitcoin

La firme Eggschain qui est par ailleurs incubée dans l’un des plus prestigieux accélérateur de startup américain Y-combinator va utiliser la solution Stacks qui permet de réaliser des application et des smart contracts sur la blockchain. Stacks réalise une synchronisation avec la blockchain mère Bitcoin toutes les 10 minutes afin d’ancrer les transactions dans le réseau initial. Stacks est ainsi ce que l’on appelle une sidechain de Bitcoin. 

Eggschain fait partie des 25 entreprises qui seront parmis les premières à développer une application en utilisant la blockchain Stacks. Le choix s’est porté sur cette solution qui est reliée à Bitcoin dans l’objectif de réduire les coûts liés aux frais de transaction, ceux-ci sont particulièrement élevés sur la blockchain Ethereum qui a été pionnière dans la réalisation d’applications décentralisées et de smart contracts. 

bitcoin, btc, cryptocurrency
Photo by madartzgraphics on Pixabay

Concrètement, comment cela va fonctionner ? 

Pour en revenir au cas d’usage précis développé sur cette sidechain de Bitcoin, voici comment cela va fonctionner. Une fois que le sperme est donné, une transaction est réalisée sur Bitcoin afin d’établir un horodatage du don en question. Par la suite une transaction est effectuée lorsque le don de sperm est utilisé afin de réaliser une fécondation in vitro. Il est très important dans ce cas d’usage de conserver une traçabilité parfaite des dons puisque ceux-ci peuvent être utilisés sans risque près de 22 ans après leur réalisation. 

Par ailleurs, la transparence apportée par l’utilisation du réseau Eggschain va permettre aux donneurs de savoir combien de fois leurs dons vont être utilisés et ainsi d’estimer le nombre d’enfants qu’ils auront participé à faire naître. Si on pousse le cas d’usage encore plus loin, cela offre une certaine “gamification” de l’activité de donneur de sperme qui pourront ainsi suivre ce que devient leur semance. 

Traçabilité, transparance et horodatage ne veulent pour autant pas dire que le respect de la vie privée est brisé, bien au contraire, les identités des enfants nés de fécondations in vitro tout comme les donneurs ne pourront pas être identifiés par leur identité sur le réseau. 

Le business d’Eggschain semble plus que jamais avoir un potentiel dans les pays occidentaux. Quand les femmes du continent africain ont leur premier enfant à 20 ans, aux USA, la moyenne monte à 25 ans. En Allemagne, à Singapour, au Japon, au Royaume-Uni ou encore en Australie la moyenne s’élève à 30 ans voir plus pour le premier enfant. Au plus l’âge avance, au plus la fertilité baisse, ce phénomène fait ainsi prendre à de nombreuses femmes la décision de congeler leurs ovaires jeunes afin de maximiser leur chances de fécondation par la suite. 

Un choix de donneur optimisé 

En fonction de la banque à laquelle le donneur de sperme se réfère, de nombreuses informations anonymisées peuvent apparaitre afin de faciliter le choix pour la réalisation d’une fécondation In Vitro. Il est ainsi possible de choisir le niveau de diplôme du donneur, ses hobies ou encore ses caractéristiques physiques. L’ensemble de ces caractéristiques pourront ainsi être intégrées sur le réseau Eggschain. Les dons de sperm ainsi catégorisés sur la blockchain prennent ainsi une forme similaire à certains NFT dont on peut suivre l’origine. 

En conclusion, l’ambition du réseau Eggschain est ainsi de devenir une véritable blockchain marketplace des dons de sperme dans le monde, et ce premier cas d’usage ne serait que le début d’un nouveau mouvement, les dons de sperme laissant progressivement la place aux dons d’organes, tissues et autres attribues humains. Voici la vision proposée par Wei Escala, qui a lancé Eggschain en 2018 après avoir eu une carrière dans la finance et réalisé un MBA en Marketing. Une aventure entrepreunariale prometteuse qui nous montre tout le potentiel des applications développées sur des sidechain du réseau Bitcoin.

Plus d’actions
Partagez

( Contributeur web & vidéo )

Passionné des technologies Blockchain et des cryptomonnaies depuis plusieurs années, je crois fermement à l’adoption massive qui arrive. Toujours à l’affût des dernières tendances sur le marché des cryptomonnaies, je prends plaisir à partager avec vous tous ses secrets !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo