Covid19 : des vaccins contre du Bitcoin (BTC)

dim 17 Jan 2021 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

La covid-19 copie les projets cryptos. Ces derniers peuvent connaître des forks, le virus lui peut subir des mutations et donner naissance à de nouveaux variants. Des scammers vendent des vaccins contre le coronavirus au marché noir et se font payer en Bitcoin (BTC). Le BTC reste-t-il le chouchou des criminels, de quoi donner des arguments à ses détracteurs, notamment aux gouvernements ?

Du BTC pour un vaccin VIP

Le variant anglais, le variant sud-africain, ceux qui adorent parier pourraient miser sur l’origine du prochain variant de la covid-19.

Les personnes qui souhaitent se faire vacciner sont de plus en plus nombreuses. Certaines ne peuvent cependant le faire faute d’autorisation.

Elles se tournent alors vers le marché noir, à l’exemple de quelques résidents de l’Etat de Karnataka.

Selon un quotidien local, des médecins rapportent que de nombreux patients VIP se font vacciner moyennant des Bitcoins.

Les marchés noirs ont toujours existé – rien de surprenant ; seuls les moyens de paiement acceptés ont évolué.

Un ransomware sanitaire

Du Bitcoin pour payer des vaccins au marché noir : de quoi renforcer l’image de bad crypto du BTC.

Cette activité illicite pourrait être assimilée à un ransomware profitant du rallye haussier actuel du BTC et de la crise sanitaire mondiale.

Les scammers exploitent les préoccupations et les inquiétudes des citoyens face à une pandémie qui est à l’origine de plus de 2 millions de décès dans le monde.

En Inde, aucun vaccin n’a encore été approuvé par le Drug Controller General of India, une porte ouverte aux vendeurs d’espoirs et de rêves sans scrupules.

Selon le Crypto Crime Report 2020 de Chainalysis, les transactions cryptos liées à des activités criminelles ne représentaient que 1,1% de l’activité totale, pour une valeur de 11,5 milliards de dollars.

Elliptic avait indiqué il y a quelques mois, que des Bitcoins d’une valeur de 1 milliard de dollars liés à Silk Road, avaient bougé.

Bitcoin a touché les 42 000 USD sur certains exchanges, atteignant un nouvel ATH, avant de subir une correction majeure qui l’a ramené vers les 30 000 USD. Le BTC a ensuite repris le chemin de la hausse en faisant une incursion au-dessus des 40 000 USD. Le rallye haussier du BTC attire non seulement les institutionnels mais, également les scammers : on a besoin des premiers, on se passerait bien des seconds.

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.