Se connecter S'abonner

WAX, la blockchain au réseau tentaculaire

Depuis son expansion en 2020, la blockchain Wax fait de plus en plus parler d’elle. Petite sœur d’EOS, elle a néanmoins réussi à tisser un réseau de partenariats tentaculaire et de plus en plus de grandes marques ont décidé de l’utiliser pour promouvoir leur projet. Comment fonctionne-t-elle et quels sont les projets annoncés dessus ?

WAX blockchain

WAX et EOS, deux faces d’une même pièce

Pour comprendre ce qu’est la blockchain WAX, il est important de bien saisir comment fonctionne EOS. En effet, le protocole EOSIO permet d’être dupliqué pour ne pas être rattaché à la crypto-monnaie EOS et avoir un système indépendant. C’est de cette manière que s’est créée WAX, utilisant le consensus Delegated Proof of Stake (DPoS) mais n’étant pas rattachée à EOS.

Annoncé en 2017 et sortit au début de l’année 2018 d’abord sur EthereumWAX s’est ensuite vite désengagé de cette blockchain pour adopter une blockchain qui semble plus avantageuse au niveau des frais de transactions.

En effet, D’après Coingecko, les WAX circulent depuis le 8 janvier 2018 sur différents échanges mais le WhitePaper du projet est daté d’août 2019, laissant entendre un revirement du projet en cours de route… ou de surfer sur la vague des Non-Fungible Tokens !


Il ne faut cependant pas oublier comment fonctionne techniquement EOS : pour s’assurer qu’une transaction ait bien lieu, il est important de posséder suffisamment de RAM, NET ou encore CPU dans son portefeuille !

Certaines de ces ressources se régénèrent avec le temps mais d’autres doivent obligatoirement être achetées et leur efficacité peut dépendre du niveau d’utilisation du réseau.

methode ID Wax

Aussi, WAX a basé toute sa stratégie d’adoption sur un aspect très centralisé, le seul moyen d’accéder à son portefeuille pour utiliser les Dapp étant de passer par… une interface web. 

Des partenariats à la chaîne

En effet, depuis 2019 WAX communique de plus en plus sur les nombreux partenariats que la blockchain a réussi à nouer mais peu sur des nouvelles fonctionnalités qu’auraient pu offrir WAX par rapport à Ethereum.

Tout d’abord, la première étape fut de convaincre des acteurs déjà existants dans l’écosystème puis d’adopter un marketing plus agressif contre sa grande soeur en proposant 2500 $ pour les Dapp qui accepteraient de migrer d’EOS vers WAX.

WAX Prospectors

C’est vers mars 2020 que les premiers partenariats du monde plus “classique” ont commencé à arriver avec notamment la Topps Company. Cette entreprise gère les licences de vente de cartes à collectionner de la MLBStar WarsWWE ou encore Garbage Pail Kids ! 

En moins de deux ans d’existence, WAX semble avoir réussi à convaincre quelques entreprises de renom de s’aventurer dans la blockchain.

En cherchant un peu, il est très probable que l’entreprise doive ces portes ouvertes à Malcolm Casselle, leur ancien président. Cet homme siégeait dans de hautes instances de différentes entreprises mondiales comme Groupon ou encore Tencent, le géant du multimédia chinois.

De quoi assurer un carnet d’adresses conséquent à WAX qui doit depuis novembre 2020 assurer l’avenir de cette blockchain sans lui.

Garbage Pail Kids

Topps Cards WAX

En mars 2020, ce partenariat historique entre le monde de la blockchain et traditionnel n’a pas beaucoup fait parler de lui lorsqu’il a été annoncé mais pourtant, quelques mois plus tard le succès était au rendez-vous et les collectionneurs de NFTs se sont rués sur les cartes de Garbage Pail Kids en épuisant le stock disponible en 28 heures.

Le 13 juillet, l’expérience est renouvelée et se solde par un succès moins de 24 heures après.

Ces Crados sortis tout droit des années 90 ont su retrouver leur public parmi les utilisateurs nostalgiques de ces cartes de collection !

Atari

atari wax

Le second gros partenariat fut celui d’Atari qui a été annoncé en septembre 2020, en même temps que les résultats des différentes préventes qui s’étaient déroulées depuis le début de l’année. 

Il est important de souligner qu’Atari se considère comme “agnostique” vis- à-vis des blockchains et a noué elle-même de nombreux partenariats avec de multiples blockchains comme Litecoin.

Pour le moment cependant, aucun jeu n’a été annoncé entre les deux marques.

Street Fighters

street fighter wax

L’un des derniers partenariats en date qu’a réussi à établir WAX est avec le mythique jeu de combat Street Fighters.

Sauf que comme tous les autres projets précédents, pour le moment l’utilisation des Non-fungible Tokens sera sous forme de collectibles et leur seule utilité est d’être fusionnés entre eux pour gagner en rareté.

Il n’y a pas eu d’annonces concernant un potentiel jeu vidéo utilisant les NFTs, mais qui sait…

Bratz

bratz look

Annoncé en décembre, le partenariat avec Bratz était un cadeau de fin d’année plutôt inattendu ! Il faut reconnaître que c’est plutôt une bonne nouvelle de voir un nouveau nom populaire arriver dans l’univers de la crypto et de plus, le projet de Bratz ne ferme pas ses portes à l’utilisation d’autres blockchains.

En effet, tandis que WAX servira pour diffuser et échanger les collectibles des poupées, c’est Ethereum et l’application GAMEE qui héberge le jeu.

Le “roi” des NFTs

S’autoproclamant le “roi” des NFTs en septembre 2020, WAX ne manque pas d’irriter le plus puristes en la matière. En effet, sur quels critères a été établi ce titre ?

Avoir un nombre important de transactions ou d’actifs sur une blockchain ne garantit pas pour autant son adoption et encore moins une preuve d’utilisation diversifiée sur différents types d’usage.

Wax king

Si c’est la rapidité à laquelle ont été vendues les cartes de collection qui détermine le couronnement à avoir, alors il faut rendre à César ce qui appartient à César. Cela dit, en matière de volume en dollars, de nombre d’utilisateurs actifs ou de Dapps disponibles, WAX est encore bien derrière Ethereum toute catégorie confondue.

Bien qu’il existe quelques jeux comme Alien Worlds qui parviennent à explorer les champs de l’innovation offerte par une blockchain autre qu’Ethereum pour développer sa Dapp, pour le moment WAX ne propose essentiellement que des cartes à collectionner à ses utilisateurs sans assurer une politique de “Play to earn” derrière.

kogs wax

Conclusion

WAX est très prometteuse grâce aux nombreux partenariats qui se développent autour du projet mais possède un inconvénient majeur : il y a très peu de développeurs indépendants qui opèrent dessus. 

Quelques jeux issus de l’écosystème crypto comme Prospectors ou Splinterlands ont bien rejoint WAX au cours de l’année mais il semble que les nouvelles initiatives soient peu encouragées sur cette blockchain.

S’auto-proclamer roi dans un univers où la complémentarité des éléments est prônée plutôt que la compétition renvoie d’avantage une image d’égocentrisme que d’accueil et de bienveillance. 

Si WAX veut nouer un réel lien avec l’univers du crypto-gaming et des Non-Fungible Tokens, peut-être qu’une bonne direction à suivre dans leur communication devrait viser à ne pas reproduire les erreurs de l’ancien monde…

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

J’évolue depuis plusieurs années dans l’univers blockchain et dans celui des Tokens Non Fongibles. Ma valeur ajoutée dans cet écosystème est de rendre accessible au plus grand nombre les enjeux et opportunités offertes par ces nouvelles technologies.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo