A
A

Bitcoin (BTC) et cryptomonnaies : doit-on craindre un tapering ?

lun 06 Sep 2021 ▪ 10h35 ▪ 10 min de lecture - par Thomas Andrieu

Alors que la reprise économique est particulièrement contrastée, les discours de retour à la normale monétaire se multiplient. La banque centrale américaine réfléchit ainsi à ralentir la création monétaire, limitant ainsi les injections de liquidités. La question qui se pose ici est de mesurer l’impact d’une telle politique sur le marché des cryptomonnaies. Les risques correctifs peuvent s’accroître considérablement si les manouvres monétaires à venir sont d’autant plus rapides. À l’inverse, certains mécanismes monétaires pourraient favoriser la hausse du cours des cryptomonnaies.

Monnaie et cryptomonnaies.

Tapering…

La forte financiarisation des cryptomonnaies résulte aujourd’hui dans une forte dépendance entre monnaie et cryptomonnaies. Alors que les banques centrales créent massivement de la monnaie (120Mds$ injectés par mois par la FED), les marchés boursiers montent mécaniquement. Ce processus vicieux conduit à long terme (plus de 3 ans) à la hausse globalisée de tous les actifs. En tant que marché relativement petit et fragmenté, les cryptomonnaies sont très volatiles. La sensibilité des cryptoactifs aux changements monétaires est forte.

Dans notre dernier article, nous avons conclu globalement sur le fait que « le plus souhaitable à ce jour pour les cryptomonnaies est une baisse perpétuelle des taux avec une forte abondance de liquidités et une chute de la vélocité comme c’est le cas depuis plus de 20 ans. À l’inverse, des politiques de rigueur budgétaire ou monétaire seraient des facteurs fortement baissiers pour le cours des cryptomonnaies. ». De même, « l’effondrement de la vitesse de circulation de la monnaie, pour un même PIB, est un facteur haussier pour les cryptomonnaies. Néanmoins, le potentiel haussier se réduit au fur et à mesure que la déflation détruit le dynamisme économique (la croissance). »

Les volontés récentes de tapering, c’est-à-dire de réduction des rachats de dettes (diminution de la création monétaire), auront ainsi un impact sur (1) les liquidités immédiates, (2) la croissance à long terme et (3) l’inflation et la vitesse de circulation de la monnaie. Il est donc important de quantifier les réactions à court et long terme des cryptomonnaies face à une politique de normalisation monétaire.

Le rôle déterminant de la masse monétaire.

Dans notre dernière publication, nous étions revenus sur la réaction probable des cryptomonnaies en cas d’effondrement monétaire [voir article]. Les cryptomonnaies sont paradoxalement très dépendantes de l’évolution de la masse monétaire, et des paramètres économiques globaux (taux, vélocité, etc.).  

Le Bitcoin entame des grandes phases de hausse lorsque le taux d’accroissement de la masse monétaire est assez durablement au-dessus de 0%. À l’inverse, une réduction de la masse monétaire à court terme provoque des corrections, plus ou moins intenses selon l’ampleur des réductions de liquidités.

De plus, une zone statistique et monétaire importante est la ligne autour des 30 000$. En comparant quantitativement l’évolution du marché des cryptomonnaies et de la masse monétaire, une ligne de valorisation apparaît sur cryptomonnaies autour de 30 000$. Ainsi, un dépassement de ce niveau est pour l’heure moins soutenable que durant les périodes de forte création monétaire.  

Impact global sur les marchés.

Dans une publication récente, nous sommes revenus sur l’impact probable d’un tapering sur le marché des actions. Si la FED venait à ralentir ses rachats, cela pourrait diminuer le potentiel de hausse des indices de 55% à 80% à court terme. À long terme, bien que ne remettant pas en question la ligne de tendance haussière, cela augmenterait les risques de forte correction d’ici 4 à 5 ans, en particulier dans le cadre d’une hausse des taux.

Le graphique ci-dessus montre l’évolution du taux d’accroissement hebdomadaire de la masse monétaire aux États-Unis. Une modélisation (logarithme) de cette courbe peut nous mener à penser à l’apparition de premiers signes restrictifs d’ici la fin 2021 et le début 2022. Le rebond récent des actions et des cryptomonnaies s’inscrit ces dernières semaines dans le cadre d’un rebond de la création monétaire depuis fin juillet.

Scénarios face à un tapering.

Direction du risque.

Sur cryptomonnaies, un tapering, c’est-à-dire une diminution des émissions de liquidités, implique :

  • Des fréquences et des intensités de destruction monétaire plus élevées. Dans ce cas, il serait difficile d’imaginer un Bitcoin vers de nouveaux records en 2022. Cela pourrait dans un certain cas enclencher un bear market. Néanmoins, le tapering devrait être plutôt progressif et la création monétaire demeurer encore globalement présente.
  • Une stabilisation haussière des taux en anticipation à l’augmentation des taux directeurs. La hausse des taux est parfois favorable aux cryptomonnaies, dans les contextes de diminution de la volatilité (« normalisation » sur les taux). Cependant, à long terme, une hausse des taux conduirait à une réduction du potentiel haussier des cryptomonnaies, voire des risques baissiers.

Le graphique ci-dessus illustre parfaitement notre description. Les colonnes bleues correspondent au rapport entre la variation hebdomadaire du Bitcoin et la variation hebdomadaire de la masse monétaire. Écrit plus simplement, plus les barres sont à droites de la ligne 0, plus la corrélation Bitcoin/Masse monétaire est forte et intense. À l’inverse, il arrive plus rarement que cette corrélation soit inverse, ce qui traduit des colonnes plus à gauche sur le graphique. La ligne rouge montre la moyenne sur 15 semaines du coefficient (variation BTC/variation Masse monétaire).

On observe que la relation entre la masse monétaire et le prix du Bitcoin s’accroît fortement depuis 2018, et en particulier depuis l’été 2020. On observe en effet des coefficients de corrélation positifs autour de 20 en moyenne. C’est-à-dire qu’une hausse de 0,5% de la masse monétaire sur une semaine traduira une hausse autour de 10% du Bitcoin sur la même période, de même pour les baisses.

Intensité du risque.

Depuis 2019, les variations du Bitcoin soit en moyenne 7 fois supérieures à celles de la masse monétaire. De plus, statistiquement, dans plus de 2/3 des cas, la hausse de la masse monétaire implique la hausse du Bitcoin tandis que la baisse de la masse monétaire (taux inférieur à 0%) implique une correction des cryptomonnaies. Nous ne prenons pas ici en considérationun lissage des données qui rendrait probablement plus pertinent encore la comparaison avec la masse monétaire.

Ainsi, entre le 12 et le 26 avril 2021, la masse monétaire a reculé en l’espace de deux semaines de près de 1,1% à partir de la semaine du 12 avril. On rappellera que la hausse moyenne hebdomadaire de la masse monétaire est de 0,25% par semaine depuis 2019, ce qui rend une baisse de 1% particulièrement violente. Le sommet absolu sur le Bitcoin a été atteint la semaine du 14 avril, après quoi le Bitcoin a chuté de plus de 20% jusqu’au 26 avril (chute de 13% en hebdomadaire). La hausse qui a suivi de la masse monétaire a stoppé cette première baisse après le décrochage plus violent de mai.

Une réduction des soutiens monétaires similaire, voire plus prolongée, aboutirait à des risques similaires à ceux connus au printemps sur le marché des cryptomonnaies. Dans un cas extrême, si l’on estime par exemple une variation de la masse monétaire de -1,5% sur deux semaines consécutives, cela pourrait provoquer une correction sur le cours du Bitcoin de 14% à 25% selon la force du mouvement monétaire.

Un regard sur l’économie…

Les banquiers centraux sont particulièrement attentifs à l’évolution de l’emploi et du niveau d’activité. Les chiffres récents, avec seulement 235 000 créations d’emploi en août aux États-Unis, tendent à montrer qu’une politique de resserrement monétaire ne devrait pas arriver avant la fin d’année 2021. Le chômage atteint quant à lui 5,2%, ce qui signifie que le risque moyen de prochaine récession se situe entre 3 et 4 ans.

De l’autre côté de l’Atlantique, certains banquiers centraux européens s’inquiètent des derniers chiffres de l’inflation. La vague d’inflation américaine semble se diriger vers l’Europe. L’inflation annuelle sur les prix à la production en zone euro dépasse 12%, tandis que l’inflation globale en Allemagne s’approche de 4% en août.

L’important pour les banques centrales est ainsi de retrouver au plus vite une marge de manœuvre monétaire sans pour autant brusquer la fin de la reprise économique mondiale. Ainsi, le fait que la tapering concernera d’abord les États-Unis limite les risques sur les marchés. Le premier semestre 2022 devrait néanmoins confirmer certains risques de nature monétaire.

En bref.

En définitive, les soutiens monétaires récents sont un élément d’explication majeur à la hausse des cryptomonnaies. Aujourd’hui, la remise en question des soutiens de la banque centrale américaine dans les prochains mois jouera un rôle déterminant sur le prix des actifs. En effet, dans ce cas, il est hautement probable d’assister à une réduction des performances haussières des indices tandis que certains marchés comme les cryptomonnaies s’exposeraient à des risques de correction.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Thomas Andrieu avatar
Thomas Andrieu

Auteur de plusieurs livres, rédacteur économique et financier sur plusieurs sites, je noue depuis de nombreuses années une véritable passion pour l'analyse et l'étude des marchés et de l'économie.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 23 423,00 $ -1.86%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 841,20 $ -2.03%
DEFI (DEFIPERP) 3 467,70 $ -3.33%
MARKETS (ACWI) 91,96 $ -0.8%
GOLD (XAUUSD) 1 762,53 $ -0.74%
TECH (NDX) 13 456,93 $ -1.31%
CURRENCIES (EURUSD) 1,02 $ -0.06%
CURRENCIES (EURGBP) 0,844280 £ 0.42%
CRUDEOIL (USOIL) 87,45 $ 0.35%
IMM. US (REIT) 2 654,11 $ -0.56%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document
Partenaires Affiliés
Ovr logo OVR La plateforme metaverse- Visiter
Bybit logo Bybit La plateforme de trading en cryptos- Visiter
Huobi logo Huobi Plateforme d'échange de Cryptomonnaies- Visiter
Sorare Logo Sorare Le jeu de fantasy football mondial- Visiter
Etoro Logo Etoro Le trading social de cryptos Disclaimer: 78% des comptes CFD perdent de l'argent - Visiter
En bourse logo En Bourse Formations, applications et accompagnement dédiés aux traders indépendants- Visiter
Koffy logo Koffy Agrégateur d'infos Web3 propulsé par l'IA !- Visiter
Coinhouse logo Coinhouse L'objectif de Coinhouse est de rendre les crypto-actifs accessibles à toutes et à tous.- Visiter
crypto excel logo Crypto Excel Le gestionnaire de portefeuille crypto par excellence- Visiter