NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Crypto d’Etat : Les petites îles Marshall vont-elles surpasser les Grandes Puissances ?

Le Pentagone a-t-il prévu de lancer le crypto-dollar comme une arme venir à bout de Bitcoin (BTC) et de la Zbellion – à moins que ce ne soit un virus capable de provoquer un shutdown d’un réseau décentralisé ? En attendant ce fameux crypto-dollar qui verra peut-être le jour dans les moments durs de la guerre économique et financière à venir, les Iles Marshall continuent à avancer sur leur projet d’une crypto d’Etat.

L’avancée de SOV aux Iles Marshall

La petite République des Iles Marshall sera-t-elle la première à émettre une cryptomonnaie d’Etat ? Le projet Sovereign (SOV) basé sur la blockchain Algorand, avait été officialisé après la ratification du Sovereign Currency Act, au mois de Février 2018.

L’un des consultants du projet, Joel Telpner, qui est également administrateur de Sullivan’s Fintech and Blockchain Practice, avait déclaré récemment que l’exécution du projet se heurtait à de nombreux obstacles mais, qu’il espérait que le résultat final serait à la hauteur des espérances.

Joel Telpner
Joel Telpner

Telpner a expliqué que la phase actuelle du projet se situait dans un calendrier de 18 mois. Cette période correspond à une phase préparatoire durant laquelle le gouvernement procédera au lancement du token preSOV : il s’agit d’une phase de test du réseau, de la blockchain mais également, des dispositions réglementaires, d’autant plus que la monnaie aura cours légal dans le pays.

La blockchain, c’est pas pour les cryptos !

Telpner a déclaré que le modèle adopté par les Iles Marshall, pouvait servir de référence à d’autres petits pays.

Il estime également que l’adoption des cryptomonnaies pouvait changer la manière dont les gouvernements répondent à des situations de crise, telles que la pandémie de COVID-19 : l’efficacité et la performance d’une monnaie numérique permettrait à chaque citoyen d’obtenir rapidement leurs paiements mensuels.

L’un des obstacles qu’il faut surmonter, concerne la présentation de la crypto d’une manière accessible et compréhensible au grand public, en particulier pour ceux dont la tech ne fait pas partie de leurs domaines de prédilection.

Telpner considère que les cryptos ne devraient pas s’appuyer exclusivement sur la blockchain : il n’est pas totalement convaincu que celle-ci sera l’instrument privilégié de création et de distribution d’une crypto d’Etat – ceci expliquant les doutes qu’on avait exprimés sur ces fameuses CBDC.

Des SOV et des Marshall : durant la guerre froide, ça aurait donné une anecdote et un jeu de mots amusants. On attend toujours la sortie d’une première crypto d’Etat digne de ce nom. Espérons que les éléphants des institutions étatiques ne nous fassent pas patienter pour finalement accoucher d’une crypto-souris.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo