CZ de Binance (BNB) déclenche une polémique en France

jeu 04 Nov 2021 ▪ 17h15 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia Andriamahazoarimanana

Cointribune a récemment relayé des détails concernant la conférence sur les enjeux et les nouveaux défis de la crypto monnaie à laquelle participait Changpeng Zhao (PDG de Binance) et Cédric O (secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques). Prévue se dérouler en live stream à partir des bureaux de Bercy, le jour du 03 novembre, cette rencontre a provoqué des remous chez les cryptonautes et certains observateurs.

Naissance du projet Objective Moon

La rencontre était censée traiter le thème « Crypto : Quels enjeux ? Nouveaux défis et opportunités ». Au jour fixé sur l’affiche de France FinTech, CZ et Cedric O répondait bel et bien présents à la demande des organisateurs.

A l’occasion, CZ a promis un chèque de 100 millions EUR pour la promotion de la crypto monnaie en France et en Europe. En d’autres termes, c’est au cœur de l’écosystème blockchain et crypto que Binance veut atterrir.

D’où l’annonce de « Objective moon » (Objectif Lune) dont l’essentiel est présentée sur la page Twitter de Binance.

Traduction :

« Binance lance Ojective Moon, une initiative de 100M d’euros pour soutenir le développement de l’écosystème français et européen de la blockchain et de la crypto-monnaie, en partenariat avec France Fintech, une association à but non lucratif de premier plan ».

Des vives réactions sur internet

Twitter devenait le théâtre d’un déchainement collectif depuis hier, date de la conférence. En effet, des critiques fusent de partout. Les torches de la discorde étaient animées sur :

– l’attitude du gouvernement vis-à-vis de la crypto monnaie : même le ministre hotte n’a pas daigné à utiliser le mot « crypto » à l’occasion pour mettre en exergue le retard de la France dans le domaine ;

– la guerre de symboles : le fait que la conférence a eu lieu dans un bureau administratif français, pour se dérouler en anglais et pour être transmise sur un site américain était mal vu par certains observateurs ;

– la souveraineté financière française : certains commentaires ont en effet dénigré cette acceptation par la France d’un aide étrangère afin de développer le « made in France ».

Les commentaires sur le Tweet de Claire Balva nous donnent un aperçu de ce brasier :

D’autres questions taraudent également dans l’esprit des observateurs. Pour ne citer que la problématique d’attribution du statut de prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) à Binance.

En tout cas, nombreux sont ceux qui attendent beaucoup du gouvernement dans cette démarche d’intégration des crypto monnaies dans le monde de la Finance en France. Ce premier pas de CZ est peut-être honteux pour certains, mais représente une réelle avancée.

Mikaia Andriamahazoarimanana

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.