Se connecter S'abonner

En Israel, une Place Boursière Blockchain sur le point d’émerger

Face à la favorite Blockchain, la crypto demeure la mal-aimée : elles sont pourtant sœurs, on peut difficilement imaginer l’une sans l’autre. La Bourse de Tel Aviv a bien l’intention de tirer profit de la blockchain ; les institutions financières qui sont les piliers de la finance classique suivent le même chemin. Elles ont ouvertes les portes à la blockchain, à défaut – pour le moment – de dérouler le tapis rouge pour les cryptomonnaies.

Tel Aviv se met à l’heure de la blockchain

Dans un communiqué du 28 juillet 2020, la Bourse de Tel AvivThe Tel Aviv Stock Exchange (TASE) – a annoncé le développement d’une plateforme de prêt sur valeurs mobilières, basée sur la blockchain.

Cette plateforme développée en partenariat avec la société israélienne The Floor, et les sociétés Accenture et Intel, sera la première de ce type dans le pays.

La plateforme sera construite sur l’Hyperledger Sawtooth qui utilise la technologie Intel Software Guard Extensions pour crypter les données de transactions. Accenture est chargé du développement des contrats intelligents sur la plateforme.

Cette dernière est conçue comme un guichet unique pour toutes les opérations de prêts de valeurs mobilières ; la plateforme permettra d’avoir accès à des volumes plus importants de valeurs mobilières, dans des délais plus courts.

L’utilisation de la blockchain permettra à TASE de profiter des avantages de la blockchain : la facilitation des transactions Peer-to-Peer, l’accès aux contrats intelligents et, le renforcement de la sécurité des transactions.

Des banques blockchain aujourd’hui, aux banques cryptos demain ?

Au mois d’avril 2020, la Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA) est devenue la première banque internationale à émettre un prêt en utilisant la blockchain.

L’ensemble du processus de prêt, de la négociation des conditions à la signature, a été réalisé en utilisant un registre distribué ; la banque a affirmé qu’elle avait réduit le temps de négociation du prêt de 75 millions d’euros de plusieurs jours à quelques heures.

Au mois de mai 2020, la banque d’affaires et d’investissement russe, Sberbank CIB, a réalisé la première transaction d’obligations commerciales basée sur la blockchain, en Russie.

L’émission d’obligations a été réalisée en utilisant des contrats intelligents ; la transaction s’est quant à elle effectuée, sur une plateforme blockchain basée sur l’Hyperledger Fabric 1.1.

La mutation du paysage financier a franchi des frontières qui pouvaient être auparavant considérées comme hermétiques ; la distinction entre « finance classique » et « nouvelle finance » moderne sera bientôt uniquement d’ordre théorique et historique, la nouvelle finance est en train de transformer les « institutions financières d’hier ». Et dire que toutes ces guéguerres idéologiques et cette phase de transition, appartiendront bientôt au passé.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo