NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Guerre froide entre Binance et le Liechtenstein

Je démens formellement les rumeurs selon lesquelles je serai en contact actuellement avec Satoshi Nakamoto – je me demande si je dois rédiger un communiqué officiel. Binance n’en est pas à la première rumeur que ses porte-paroles doivent démentir formellement : le bébé de CZ est aujourd’hui un géant qui alimente les spéculations ou les fantasmes les plus fous – à moins qu’un démenti ne cache une autre vérité.

Binance veut devenir une banque suisse

Un porte-parole de Binance dément les informations révélées par le quotidien suisse Inside Paradeplatz, selon lesquelles Binance aurait entamé des procédures pour siéger au conseil d’administration d’Union Bank.

Inside Paradeplatz avait rapporté que le régulateur du Liechstenstein, la Financial Market Authority (FMA), avait rejeté une demande d’Union Bank visant à autoriser Binance à devenir actionnaire majoritaire de la société.

Le CFO de Binance, Wei Zhou, dément également ces rumeurs, en affirmant que Binance n’avait entamé aucune démarche pour acquérir Union Bank.

En 2019, des rumeurs similaires avait déjà fait le tour de la cryptosphère : un « informateur » avait ainsi révélé que Binance était sur le point d’acquérir une part majoritaire d’Union Bank pour sauver cette dernière de la faillite : Binance devait payer dans le cadre de cette procédure, la somme de 15 millions de CHF ; à l’époque, l’exchange avait qualifié ces rumeurs d’infondées.

Les temps sont durs : une banque à la rue !

Union Bank se trouve actuellement dans une situation précaire : un communiqué issu d’un meeting entre ses principaux actionnaires le 7 Août 2020, révélait la décision de procéder à la liquidation de la banque.

Ce communiqué indiquait par ailleurs que la banque n’avait pas pu satisfaire les exigences imposées par l’European Capital Adequacy Ordinance (CRR) puisque la FMA aurait rejeté les investisseurs proposés par Union Bank, d’où l’impossibilité d’atteindre le montant du capital requis.

En 2019, les 2 principaux fondateurs de la banque, Konstantyn Zhevago et un actionnaire iranien anonyme, avaient été accusés de blanchiment d’argent, dans une affaire impliquant la compagnie nationale pétrolière du Venezuela.

Et si dans un futur proche, toutes les banques se faisaient racheter par les crypto-exchanges ? évoluer ou se faire absorber, les banques devront y penser sérieusement au fur et à mesure que les cryptos gagneront du terrain. Toutes ces banques cryptos auraient comme banque centrale décentralisée Bitcoin (BTC) dont la valeur servira de référence pour les altcoins : l’idée n’est pas si folle et, une dose de folie est souvent nécessaire pour révolutionner le monde.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo