Mexique : Le bitcoin (BTC) ne sera pas adopté comme moyen de paiement officiel

dim 17 Oct 2021 ▪ 15h00 ▪ 3 min de lecture - par Clément Dubois

Lors de la dernière conférence de presse, le président mexicain a confirmé qu’il ne prévoyait pas d’accepter le bitcoin (BTC) comme un moyen de paiement officiel. Il a ajouté que le gouvernement s’occuperait des questions financières en utilisant les méthodes traditionnelles.

Les impôts comme solution aux problèmes

Cette semaine, une conférence de presse a eu lieu au Mexique. Au cours de cette conférence, le président du pays a répondu à de nombreuses questions des journalistes. 

S’exprimant au Palais national, Andres Manuel Lopez Obrador a partagé son opinion sur le bitcoin et d’autres cryptomonnaies. Il a déclaré que le gouvernement n’avait pas l’intention de changer le système financier dans un proche avenir et d’introduire le bitcoin (BTC) comme moyen de paiement légal.

Le président a ajouté que la gestion de l’économie resterait orthodoxe. Il a déclaré qu’au lieu d’étudier la cryptomonnaie, le gouvernement a l’intention de prêter attention au système fiscal afin d’assurer une collecte complète des impôts et d’arrêter les tentatives d’évasion fiscale.

Le Mexique ne va pas mettre la cryptomonnaie en circulation

Comme le rapporte bitcoin.com, la plupart des représentants du gouvernement mexicain sont négatifs sur les cryptoactifs. En septembre de cette année, le chef de la Banque du Mexique, Alejandro Diaz, a déclaré que le bitcoin ne pouvait pas devenir un moyen de paiement ou un investissement légitime en raison de la volatilité. Ce faisant, il a confirmé les paroles du ministre des Finances Arturo Herrera, qui, au début de l’été, a déclaré que la cryptomonnaie ne convient pas du tout au système financier du pays.

Malgré des déclarations similaires, de nombreux investisseurs continuent d’explorer les cryptoactifs et de les acquérir. L’un des gens les plus riches du pays, Ricardo Salinas, a déclaré que sa banque Banco Azteca avait l’intention de devenir la première institution financière à commencer à travailler officiellement avec le bitcoin. Ses mots ont incité le ministre des Finances à déclarer que les cryptomonnaies devraient exister séparément du système financier traditionnel.

Au mois de septembre de cette année, Salinas, qui possède également l’une des plus grandes franchises de vente au détail au Mexique, Elektra, a clairement indiqué que ses magasins se préparaient à accepter les paiements en BTC. Pour réduire les frais, les opérations seront effectuées avec Lightning Network.

Étonnamment, malgré les interdictions du gouvernement, il y a des gens qui non seulement expriment une opinion, mais essayent également d’introduire la cryptomonnaie dans la circulation financière. Nous suivrons d’autres décisions des responsables mexicains.

Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.