Les banques américaines et européennes contre le Bitcoin (BTC)

mer 22 Sep 2021 ▪ 7h30 ▪ 3 min de lecture - par Clément Dubois

Les plus grandes banques des États-Unis et d’Europe se sont opposées aux nouvelles règles établies par le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. L’organisation a demandé aux institutions financières de mettre de l’argent de côté pour chaque Bitcoin (BTC) qu’elles détiennent.

Les banques refusent de fournir un soutien financier à la cryptomonnaie

En juin de cette année, le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire a déclaré que les banques travaillant avec Bitcoin devraient mettre de côté un montant correspondant au montant des dépôts de cryptomonnaie. Cela est nécessaire pour couvrir les pertes éventuelles des déposants.

La nouvelle règle a été conçue pour atténuer les risques associés au degré élevé de volatilité des cryptomonnaies. Bitcoin et Ethereum (ETH) ont été classés dans la catégorie à haut risque. En vertu des nouvelles règles, les banques doivent conserver 1250% de leur valeur en espèces ou en quasi-espèces. Les représentants des banques disent qu’ils ne peuvent pas se conformer à ces exigences, par conséquent, ils sont contraints d’abandonner les dépôts de cryptomonnaie, malgré la demande croissante.

Selon l’idée du Comité de Bâle, les cryptoactifs  devraient être divisés en deux groupes : les tokens qui ressemblent à des valeurs mobilières et les stablecoins. Les deux groupes doivent être financièrement sécurisés par les banques.

Global Financial Markets Association, JPMorgan Chase & Co., Deutsche Bank AG et cinq autres associations, dont le Financial Services Forum et la Chamber of Digital Commerce, se sont opposées aux nouvelles règles, comme indiqué hier dans une lettre officielle. Ils soulignent que le Bitcoin, comme d’autres cryptoactifs populaires, ne devrait pas être soumis à des règles aussi strictes.

Contre-productivité des nouvelles règles

Les régulateurs de nombreux pays sont préoccupés par l’implication de la cryptomonnaie au trafic illicite d’argent et au parrainage d’organisations terroristes. Si les nouvelles règles proposées par le Comité de Bâle ne sont pas abrogées, les banques devront cesser de travailler avec des cryptoactifs, qui seraient forcées d’entrer dans le secteur non réglementé du système financier.

Les représentants des banques jugent l’innovation « trop conservatrice et simpliste ». Ils sont convaincus que le Bitcoin et d’autres monnaies virtuelles n’ont pas besoin d’un tel support.

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 62 549,51 $ 2.69%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 179,78 $ 2.39%
DEFI (DEFIPERP) 13 485,50 $ 3.51%
MARKETS (ACWI) 105,27 $ 0.34%
GOLD (XAUUSD) 1 806,92 $ -0.01%
TECH (NDX) 15 517,14 $ 1.06%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.01%
CURRENCIES (EURGBP) 0,843110 £ -0.32%
CRUDEOIL (USOIL) 83,69 $ -0.55%
IMM. US (REIT) 2 738,86 $ 0.26%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email