A
A

L'inflation s'aggrave, le bitcoin (BTC) monte

mer 02 Mar 2022 ▪ 17h00 ▪ 4 min de lecture - par Nicolas Teterel

Face aux limites planétaires de la croissance, la planche à billets des banques centrales et l’inconscience de dirigeants va-t-en-guerre, l’inflation s’envole. D’où le regain de forme du bitcoin (BTC).

L’inflation au plus haut historique

D’après les derniers chiffres d’Eurostat, l’inflation annuelle s’est établie à 5,8 % en moyenne dans l’ensemble de la zone euro. Nous sommes au plus haut depuis la création de cette statistique commune en 1997.

L’inflation s’est affichée à 5,5 % en Allemagne, 6,2 % en Italie, 7,5 % en Espagne, mais seulement 4,1 % en France (seulement 3,6 % d’après l’INSEE). Nous sommes même à plus de 9 % en Belgique, 12 % en Estonie et 14 % en Lituanie.

euro aera annual inflation
Décomposition des foyers d’inflation. L’inflation de l’énergie sur les marchés spot est actuellement 10 fois supérieure à celle qui est déjà payée par les consommateurs de la Zone Euro

Malgré ce beau travail de camouflage de la part de l’INSEE, l’inflation française est tout de même au plus haut depuis 1985. Elle vient s’ajouter à l’inflation de toutes les années précédentes. En sachant que la dernière fois que les prix ont baissé en France, ce fut en 1953

En Allemagne, les rendements réels (taux à dix ans moins le taux d’inflation) sont donc de -5,5 %, près de son plus bas niveau historique. En effet, le taux à dix ans allemand est de 0 %. Oui, ceux qui prêtent de l’argent à l’Allemagne à 10 ans doivent ne gagnent rien, et se font lessiver par l’inflation.

Cela fait désormais 70 mois que les rendements sont négatifs en Allemagne, d’où le gros appétit pour le bitcoin dans ce pays. N’oublions pas que le seul ETF Bitcoin d’Europe se trouve en Allemagne. Invesco gère cet ETF (BTIC) qui est coté sur la Deutsche Börse.

Le prix du baril de pétrole est actuellement de 114 $ par baril, à deux doigts d’un plus haut datant de 2012. Le prix du charbon est en hausse de près de 400 % sur un an. +360 % pour le gaz. Même le prix du blé s’envole, au plus haut depuis 2008…

Ces chiffres sont monstrueux et finiront par se répercuter en entier sur nos factures si la situation ne s’arrange pas rapidement en Ukraine. Nous voyons déjà des prix à la production (sortie d’usine) en hausse de plus de 26 % dans la zone euro !

« L’inflation est le prix à payer pour combattre Poutine », a déclaré le Vice-Premier ministre des Pays-Bas… Et pour ne rien arranger, la Russie a signé cette semaine d’importants contrats de fourniture de gaz avec la Chine et le Pakistan, pour des volumes équivalents à ce qui est actuellement fourni à l’UE…

Résultat, le bitcoin s’envole et vient de franchir les 45 000 $. Il est même au plus haut historique face au rouble. La raison étant que le taux de change du Rouble est en forte baisse. Les Russes qui posséderont du BTC pourront donc toujours se payer des Mercedes… Ils auront également un moyen de paiement à l’étranger maintenant que de nombreuses banques russes ont été déconnectées du réseau SWIFT.

Bientôt, ce sont les européens qui viendront augmenter la demande pour le bitcoin, à mesure que l’inflation se transmet aux prix finaux. Nous serons alors en route pour les 100 000 $ (BTC/USD) après la tentative avortée de 2021 en raison des banques centrales qui ont fait mine de vouloir relever les taux, ce qui est impossible sans générer une récession biblique.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !