Ukraine : Démantèlement d'un réseau criminel qui aurait blanchi des millions via cryptos

sam 30 Oct 2021 ▪ 17h30 ▪ 3 min de lecture - par Clément Dubois

Les services de renseignement de l’Ukraine et des États-Unis se sont associés pour démanteler un réseau criminel qui aurait blanchi des millions de dollars en utilisant des cryptomonnaies.

Un réseau criminel crypto démantelé en Ukraine

Les agences de renseignement ukrainiennes et américaines ont joint leurs efforts pour démanteler un groupe de cybercriminels qui auraient blanchi plusieurs dizaines de millions de dollars en utilisant des monnaies numériques. Le réseau aurait également vendu des malwares voleurs du bitcoin (BTC), fait savoir le site Coinnounce.com.

Dans son annonce, le Service de sécurité de l’Ukraine (SBU) a affirmé que les malfaiteurs se procuraient leurs clients sur le darknet, utilisant des noms fictifs et de fausses identités.

Vol de cryptomonnaies

En plus du blanchiment, les criminels se seraient également engagés dans le vol de cryptomonnaies. Ils auraient vendu des clés USB contenant des logiciels malveillants qui leur donnaient accès aux cryptomonnaies de la victime, qu’ils auraient ensuite dérobées.

Le SBU a réprimé le réseau criminel et a réussi à saisir des logiciels et du matériel malveillants, de l’argent et du matériel informatique que les arnaqueurs utilisaient dans leurs activités illicites.

« Les informations saisies sont actuellement en cours d’analyse afin de poursuivre toutes les personnes responsables, y compris les commanditaires étrangers de fraude », a indiqué l’agence.

L’Ukraine, un leader mondial de la réglementation crypto

L’opération qui a démantelé ce réseau a été menée par le département de la Cybersécurité du SBU, avec l’aide de la police nationale ukrainienne et du bureau du procureur général du pays. Ensemble, ils ont recherché les adresses des criminels à Mykolaïv, une ville du sud de l’Ukraine.

L’Ukraine est un leader mondial en ce qui concerne la réglementation de la monnaie numérique et, par conséquent, de son adoption. Comme rapporté précédemment, l’Ukraine a autorisé les cryptomonnaies, notamment le bitcoin, mais a clairement indiqué qu’elle ne les accepte pas comme un moyen de paiement. Les autorités cherchent à trouver la ligne fine entre l’adoption du BTC et la prévention de son utilisation à des fins illicites.

Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.