A
A

Un sénateur américain veut amener Bitcoin (BTC) au sein des discussions politiques

jeu 19 Nov 2020 ▪ 12h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Bitcoin (BTC) ne peut compter sur les hommes politiques mais, il peut peut-être faire confiance à une femme pour plaider sa cause au Sénat américain.

La nouvelle sénatrice du Wyoming défend publiquement Bitcoin. Elle ose même pointer du doigt la faiblesse du dollar et, mettre en évidence la supériorité de Bitcoin en tant que réserve de valeur par rapport au billet vert.

La sénatrice du Bitcoin

Lors d’une interview sur la chaîne ABC News, la sénatrice Cynthia Lummis a réaffirmé sa position pour une démocratisation de Bitcoin.

La sénatrice récemment élue dans l’Etat du Wyoming espère que Bitcoin fera l’objet de discussions au niveau national.

Dans une vidéo sur Twitter, Lummis, qui est probablement le seul élu aux Etats-Unis à s’être exprimé positivement sur le BTC, a cité son expérience en tant que trésorier d’Etat pour expliquer sa confiance envers Bitcoin.

En tant que trésorier,  elle était chargée d’investir les fonds permanents de l’Etat : à ce titre, Bitcoin semblait alors constituer une excellente réserve de valeur.

Contrairement au dollar, l’offre de Bitcoin est fixée à 21 millions, protégeant ce dernier de l’inflation.

Les cryptos en période post-électorale

La sénatrice n’a accordé aucune attention aux remarques de la présentatrice Sara Haines indiquant que Bitcoin pouvait être utilisé de manière illégale, dans le cadre des activités de blanchiment d’argent ou de fraude fiscale.

Lummis aurait adopté Bitcoin dès 2013 sur les conseils de son beau-fils, Will Cole, qui travaille au sein d’Unchained Capital.

Certains membres du Congrès américain ont timidement adopté les cryptomonnaies, comme le représentant de la Floride, Darren Soto. Ce dernier avait accepté les contributions en cryptomonnaies pour sa campagne électorale.

Aucun d’entre eux n’a toutefois été aussi éloquent que Lummis, sur le soutien qu’il apporterait aux cryptomonnaies.

Lummis est également la première représentante féminine du Wyoming au Sénat et nombreux sont ceux qui espèrent qu’elle sera également la première véritable porte-parole de Bitcoin.

D’autres élus auront-ils le courage de se rallier à Lummis pour défendre publiquement Bitcoin et les cryptomonnaies en général ? Quid du war game concocté par le Pentagone pour contrer une Zbellion armée par Bitcoin ? Avec ou sans le soutien des élus américains, Bitcoin continue actuellement son rallye vers les 20 000 USD. Et si le futur dollar digital s’inspirait de Bitcoin comme modèle : on peut toujours rêver mais, comme la Banque centrale européenne et la Réserve fédérale américaine veulent prendre le temps de réfléchir au lancement de leurs CBDC, ce temps de réflexion portera peut-être ses fruits.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !