NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

CZ Fait Le Point Sur Binance (BNB) Avec Des Révélations !

Binance (BNB) sous le feu des projecteurs ce n’est pas nouveau, mais suite aux différents problèmes qui touchent les exchanges, des articles ont commencé à émerger pointant du doigt Binance. Binance en mauvaise posture ? C’est mal connaître CZ qui a organisé aujourd’hui à 14h un AMA (Ask Me Anything) pour répondre à toutes nos questions ! 

Un CZ qui se veut rassurant 

Cz (Changpeng Zhao) a tout d’abord commencé en nous rassurant. Non Binance ne va pas fermer, non Binance n’a pas de problèmes d’ordre juridique. Les différents articles n’étaient que de piètres accusations sans réels fondements. CZ nous l’assure, un gros budget est dédié au juridique et à la compliance avec les différents pays, ce qui semble normal. 

Concernant les exchanges victimes de la réglementation en Chine, il n’est pas au courant, Binance n’étant elle même pas en Chine. Le PDG de Binance nous a indiqué que c’était une occasion supplémentaire pour eux d’améliorer leur système de sécurité (Threshold Signature ou TSS pour les intimes) et de vérifier les Hot et Cold Wallet de l’Exchange.  

2020 est une année plus qu’encourageante !

Si l’on met de côté cette triste pandémie qui nous frappe tous, nous devons reconnaître que 2020 est en effet une année charnière pour l’écosystème. Pour CZ, cette année montre bien que les cryptos sont une valeur qui va survivre et redéfinir le terme de valeur. Le fait que de plus en plus d’entreprises achètent du Bitcoin (BTC) est une preuve supplémentaire ! 

CZ, défenseur de la veuve et de l’orphelin 

Le 2 novembre, 345 000 $ sont dérobés depuis l’Automated Market Maker (AMM) Wine Swap basé sur la Binance Smart Chain (BSC). L’équipe de Binance en remontant les adresses a réussi à retrouver l’identité de l’équipe derrière cet exit scam et en moins de 24 heures s’il vous plait. Grâce à leur arsenal juridique puissant ils ont réussi les convaincre de retourner 99 % des fonds. 

« Nous faisons ce qu’il faut pour protéger notre communauté », CZ

La Binance Smart Chain (BSC) en plein essor

Lancée début septembre, la BSC propose des frais de transactions jusqu’à 97 % plus faible qu’Ethereum. Celle-ci est totalement compatible avec Ethereum et la mise en place des BTokens, des wrapped tokens basés sur celle-ci permet une interropérabilité. La BSC contribue ainsi à la démocratisation de la DeFi tout en offrant une solution à son problème principal : les frais de gas.

Binance, un écosystème  qui a besoin de vous ! 

Contrairement à son lancement, Binance n’est plus qu’un simple exchange. Avec près de 22 langues prises en charges et de nombreux services, CZ sait parfaitement la prochaine étape : Un service client propre à chaque pays pour améliorer l’expérience de l’utilisateur. Le Brésilien et le Portugais sont d’ailleurs considérés comme deux langues différentes, attestant si besoin en est de cette volonté de l’expérience parfaite. De très nombreuses positions sont ouvertes sur Binance.com et CZ vous invite chaleureusement à postuler.

L’UX de l’application mobile est également une préoccupation importante et va subir d’importantes mises à jour pour intégrer les derniers services (Binance Vault).

Voici maintenant venu le temps, le temps… des questions de la communauté ! 

Comment Binance fait pour dealer avec autant de législations différentes ? 

CZ : De la seule manière possible je pense, à savoir : copieusement suivre les règles mises en place par les pays ! Nous sommons nos utilisateurs d’en faire de même. Si Bitcoin est banni de votre pays, n’utilisez pas notre plateforme !

Une telle mesure est heureusement rare aujourd’hui et je pense qu’hormis les pays désirant courir à leur perte, cette situation disparaîtra.. mais qui sait de quoi est fait demain.

Que penses-tu de la pression des régulateurs ?

CZ : Celle-ci va se faire de plus en plus présente dans les années à venir car je ne vois pas les pays devenir pro cryptos. Beaucoup de régulateur tenteront de simplement transposer le droit du commerce et de la finance classique aux cryptos. Qui peut les blâmer ? Si j’étais à leur place j’en ferai sûrement de même. Néanmoins vous le savez tous, les cryptos n’obéissent pas aux même paradigmes et nécessitent un encadrement spécifique. Je considère que Binance se doit d’aider les régulateurs à trouver la meilleure manière d’encourager l’innovation tout en limitant les dérives (blanchiment d’argent, scams, …). 

Si les institutions et les entreprises achètent du Bitcoin, n’allons nous pas assister à un monopole de celui-ci ?

CZ : Bitcoin permet des opportunités égales et non une distribution égale. Le concept de distribution égale serait plus propre au communisme et l’histoire nous montre que celui-ci ne fonctionne pas très bien. Nous ne pouvons pas décider une équité financière et limiter les achats aux grandes compagnies. De par son faible prix il y a quelques années, Bitcoin donnait une égalité d’opportunité, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je crois dans la liberté des marchés, les institutions n’ont pas à s’immiscer à tout prix dans celui-ci pour lutter contre un  monopole, les marchés s’équilibreront. D’un côté, un monopole peut même être une bonne chose dans certains cas. Ils disposent de plus de liquidités, de personnes brillantes et délivrer de meilleurs produits, contribuant ainsi à la démocratisation d’une nouvelle technologie. De l’autre côté cette croissance les ralentira à un moment de leur évolution et amorcera leur déclin. C’est pour cette raison qu’il n’a jamais été aussi simple de monter une start-up qu’aujourd’hui

Avec l’essor des Decentralized Exchange (DEX), comment Binance compte conserver les parts de marché ?

CZ : Contrairement à ce que peuvent penser certains, notre objectif n’est pas de conserver des parts de marché à tout prix. Chez Binance nous préférons mettre en place des produits qui seront utilisés. Pour moi Uniswap est une très bonne chose pour l’industrie. Nous montrons à tous que la Blockchain permet des opportunités dont nous n’avions même pas conscience il y a encore quelques années. De ce fait, nous attirons de nouveaux profils et bien qu’étant majoritairement un Centralized Exchange (CEX), nous en profitons aussi.

Il faut également bien comprendre que le profil des utilisateurs de la DeFi et de la CeFi ne sont pas les mêmes ! Les premiers souhaitent rester les seuls possesseurs de leur clé privée et je comprends parfaitement ce besoin. Néanmoins restons lucides, si nous voulons une adoption massive, 99 % de la population ne saura et ne voudra pas savoir comment conserver celle-ci. La CeFi et les CEX répondent entre autre à ce besoin. 

Pour moi, il n’y a aucun problème à ce que la DeFi dépasse la CeFi. Une adoption plus massive, un bull run plus conséquent, où est le problème ? De plus n’oubliez jamais une chose : cet industrie regorge de gens intelligents et innovants. La Blockchain n’en est qu’à ses débuts.

Comment vois tu la Tokénization dans 5 ans ?

CZ : C’est très simple, pour moi tout sera tokénisé dans le futur. La tokénization est une chose fabuleuse, on peut absolument tout tokénizer, y compris un être humain ! C’est justement pour cette raison que nous allons avoir une régulation très fortes du secteur dans les années à venir. Après, 5 ans est, pour moi, un délai trop court. Il peut se passer énormément de choses en 5 ans vu la vitesse de notre industrie en elle même… ou rien à cause de la lenteur de la législation.

Dans 10 ou 20 ans, par contre la DeFi surpassera largement la CeFi pour moi. C’est pour cette raison que nous ne devons pas nous attendre, mais nous y préparer. 

Comment Binance va se positionner par rapport à Paypal ? 

CZ : Il convient tout d’abord de rappeler, que Binance n’a que 3 ans. Beaucoup ne le savent pas mais je ne considère pas Binance comme une compagnie. Pour moi nous sommes toujours une start-up, un nourrisson en plein développement. C’est pour cette raison que nous évoluons rapidement et avec agilité. Nous ne sommes pas soumis aux contraintes des grands groupes comme Paypal. 

Contrairement à Paypal, Binance tend à se décentraliser de plus en plus et notre objectif final est de devenir une DAO. Nous ne disposons évidemment pas de la même base d’utilisateurs ni des mêmes profils.

Je ne vois donc pas l’entrée de Paypal comme une crainte, mais comme bénéfique. J’ai hâte de voir leur stratégie pour facilement introduire les cryptomonnaies à plusieurs millions d’utilisateurs. Peu importe cette stratégie, notre industrie en ressortira grandie.

Quelles précautions prenez-vous avez un listing de projets classiques ou DeFi ?

CZ : Celles-ci évoluent depuis la création de Binance. À nos débuts, nous listions plus facilement les projets pour répondre au besoin des utilisateurs d’y avoir accès. Nous avons ensuite durci notre politique de listing pour lister des projets que nous jugeons sérieux. Suite au listing des premiers tokens DeFi, nous avons reçu des plaintes d’utilisateurs, déçus que nous listions de tels projets. Pour moi ce n’est pas négatif, bien au contraire ! Cela montre que le temps et le sérieux que nous mettons dans la sélection des projets sont appréciés par notre communauté. Un projet listé sur Binance est donc considéré comme gage de qualité.

Néanmoins, nous ne pouvions pas sacrifier une partie de nos utilisateurs désirant une mise en avant plus fréquente de tels projets. La solution que nous avons mise en place et la création de la Zone d’Innovation. Une page spécifique où les projets plus risqués sont listés. Pour accéder à celle-ci vous devez répondre à 2 questions, certifiant que vous comprenez les risques de tels placements. À mon sens c’est une bonne solution, mais les utilisateurs ne doivent jamais oublier : peu importe le projet, DYOR (Do Your Own Research) avant d’investir dedans.

Quels sont les critères pour un listing ? 

CZ : Les conditions de listing sont visibles sur le site et également sur ce post LinkedIn. Nous sélectionnons les projets qui nous semblent les plus prometteurs et sérieux. Bien évidemment nous ne pourrons pas tous les lister et allons donc forcément en rater.

Je tiens tout de même à préciser qu’il ne sert à rien de me spammer sur Twitter. Je ne décide pas des listings et suis rarement informé de ceux-ci.

Pourquoi Binance ne fait pas plus d’annonces sur les listing ? 

CZ : Tout simplement car nous ne sommes ni fan des annonces longtemps en avance, ni des annonces simplement pour le plaisir d’annoncer. Cela engendre une perte de dynamique et d’attention. Rassurez-vous, pleins de projets et de chose excitantes sont à venir. 

Ton avis sur la Binance Card et surtout, te sers-tu de celle-ci ?

CZ : Je suis très fier du développement rapide de celle-ci en Europe. Depuis son annonce, nous avons énormément amélioré le produit et nous continuerons à le faire. Avec un cashback de 8% je pense que c’est le plus gros cashback de l’écosystème et même hors écosystème. De nouvelles fonctionnalités arriveront, issues des brillantes personnes qui composent l’équipe uniquement dédiée à la Binance Card.

Concernant l’utilisation, je m’en sers bien entendu ! Je n’ai plus à me préoccuper de convertir mes BNB en fiat et peux facilement dépenser ceux-ci au besoin. 

Quel est ton projet BSC préféré ? 

CZ : Je n’ai pas de préférence, mais si on regarde le leaderboard, Pancakeswap est un projet solide pour moi. Burger également, mais je n’ai pas encore rencontré les fondateurs et Thugs l’est tout autant. Ironiquement les projets avec les noms les plus étranges sont assez souvent les plus légitimes. 

Comment contacter l’équipe BSC ? 

CZ : Il n’y a pas de contact directement donc le plus simple reste d’envoyer un mail à la Binance Team. 

Je veux travailler chez Binance, comment faire ?

CZ : Tout d’abord, n’hésitez pas à faire un tour sur notre site pour postuler. Si vous n’êtes pas sélectionné la première fois, persévérez ! Faire partie du programme Binance Angel est également une bonne alternative. Beaucoup de nos employés sont des anciens Angels.

Vos employés travaillent en remote ? 

CZ : Oui une bonne partie d’entre eux sont effectivement en remote et considèrent que c’est un privilège, surtout par le temps qui cours. 

Comme nous avons pu le voir, le dragon jaune et noir n’est point dans la tourmente. Avec de nouvelles fonctionnalités, une fréquentation record et une vision long terme, nous n’avons pas de souci à nous faire pour Binance. En attendant chers lecteurs, nous devrions selon CZ, nous retrouver en décembre pour le prochain épisode du point Binance !

Plus d’actions
Partagez

( Responsable Éditorial )

Président et Cofondateur de MinedHack et fervent défenseur de la Blockchain depuis 2017, je suis conscient que sans explications et vision de l’industrie son adoption n’aura jamais lieu. J’ose espérer en tant que Reporter et Rédacteur de CoinTribune aider à cette mission.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo