DeFi : Protégez vos fonds contre ces 3 risques !

ven 21 Jan 2022 ▪ 20h30 ▪ 7 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Les rageux vont encore rougir de honte en voyant des statistiques suivantes : les fonds crypto moyen a rapporté plus de 30% en 2019 et 128% en 2021. Et aussi nul besoin d’expert pour démontrer l’éclosion de nombreux fonds crypto, incluant notamment des fonds DeFi. Lesquels, généralement, développent une approche fondamentale propice à une profusion d’intérêt sur le long terme et promettant des innovations futures.

TradFi, DeFi et risques

En abandonnant les modèles d’investissements classiques ou TradFi, attendez-vous à sortir des sentiers battus. Entrez par la suite le monde de la finance décentralisé (DeFi) où la chance de se confronter avec des opportunités rentables est plus qu’élevée. Et en même temps, vous serez exposé à des risques.

Mais plus les acteurs de la DeFi arrivent survivre à des évènements malencontreux, plus ils gagnent en maturité et en traction.

Nous vous présentons par le présent article 3 sortes de risques que pourront connaître les investisseurs détenant des actifs DeFi.

1- Risques liés à la garde des fonds (crypto custody)

Les fonds crypto nous promettent un grand nombre de possibilités, entre autres la possibilité d’éviter toute forme d’échange centralisé. N’empêche que la sécurité de la garde de tous les fonds DeFi affiche un niveau de vulnérabilité élevé, comme celle des actifs financiers traditionnels.

À titre de rappel, les actifs déposés auprès des dépositaires seront par la suite stockés en toute sécurité. En retour, les investisseurs auront droit à toute une panoplie de produits et services, notamment la possibilité de négocier. Hormis la négociation, les clients pourront également profiter des services d’infrastructure tiers centralisés comme Fireblocks, Gemini ou Ledger, qui sont tous des dépositaires capables de gestion d’actifs numériques.

Or, la détention de fonds cryptographiques et leur dépôt au niveau de dépositaires centraux sont passibles de perte d’actifs numériques, ou du moins de limitation de retrait sur une longue période. Si ce genre de risque plane sur le quotidien d’un usager de la banque, les titulaires de fonds DeFi ne sont pas non plus en reste.

Pour limiter voter exposition à ces custodial risks, vous aurez intérêt à :

– choisir des fournisseurs de garde de cryptomonnaies offrant une assurance adéquate ;

– construire votre propre infrastructure, sans avoir à passer par les dépositaires centraux ;

– acheter des custodian covers (couverture de garde) pour vos CEX ainsi que vos fournisseurs de garde non assurés en vue d’une protection optimisée contre toute forme de hack et de retraits inopinés.

2- Risques liés au protocole

Les fonds DeFi encourent constamment des risque de hacking et d’exploitation des protocoles. Toute faille ou vulnérabilité se trouvant dans les codes des smart contracts d’un protocole expose les fonds qui y sont exposés à toutes sortes de danger. Et on ne maque pas de personnes malintentionnées qui sauront profiter des ces portes dérobées à travers lesquelles ils siphonneront les actifs verrouillés, acte de piratage ou rug pull aidant.

On sait tous que les fonds DeFi représentent une valeur immense dans un secteur très rentable, les dépositaires osent même promettre aux investisseurs des profits alléchants et des actifs à haut rendement. 250 milliards de dollars, c’est le volume du marché du DeFi en 2021. Mais les pertes occasionnées par les activités illicites étaient énormes : 10,5 milliards de dollars d’après Elliptic. Ainsi, nous avons assisté à une hausse des projets d’assurance de la finance décentralisée, l’année 2021 a vu une hausse d’environ 1 milliard de dollars d’actifs assurés.

Anchor, un protocole d’épargne offrant des rendements à faible volatilité sur les dépôts en stablecoins Terra, pourra nous servir d’exemple dans cette nécessité de souscription à une assurance. Même s’il arrive à suggérer un rendement annuel moyen de 20% sur les dépôts, ce stablecoin ne se trouve pas à l’abri des pirates. Raison pour laquelle les investisseurs sont poussés à contracter une assurance complémentaire qui ne coutera que 2,6% du capital investi.

3- Risque lié à l’infrastructure du stablecoin

Les fonds DeFi ou fonds cryptographiques, destinés à générer des profits ou faisant l’objet d’actif de rendement, sont riches de plusieurs variétés de stablecoins. N’oublions pas que ces derniers sont conçus pour être arrimés à d’autres actifs traditionnels en vue d’une stabilité de prix, très chère aux yeux des investisseurs. Tether en est un exemple, en dépit des propos virulents émis en son encontre.

Parallèlement, nous devons reconnaître la prolifération de stablecoins algorithmiques de nouvelle génération comme DAI et TerraUSD. Certes, ils peuvent embarquer une technologie avant-gardiste, mais ils ne sont pas à l’abri d’une défaillance du protocole ou d’un problème lié au mécanisme de stabilisation.

Pour faire face à ce genre de risque, vous avez intérêt à :

– diversifier votre investissement en optant pour plusieurs stablecoins ;

– vous prémunir contre le phénomène de de-pegging pouvant affecter les monnaies stables.

Heureusement qu’il existe des plateformes comme Bright Union qui autorisent des comparaisons d’offre d’assurance visant à atténuer les risques de baisse de la valeur des stablecoins. En optant pour une telle assurance, vous recevrez la différence de valeur entre la parité et le nouveau prix.

Les risques et les investissements sont indissociables, que vous comptiez rester dans la TradFi ou basculer vers la DeFi. En ce qui concerne le monde de la finance décentralisée, les questions de volatilité et de changements de réglementation constituent des paramètres à considérer à l’échelle de l’investisseur. Intégrer ce marché peut donc représenter des intérêts conséquents aux institutions comme aux investisseurs privés. Mais la course aux alternatives de couvertures des avoirs contribue à l’atténuation de ces dangers. De quoi motiver les novices comme les expérimentés.

Source : HackerNoon

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

User Image
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 29 111,13 $ 1.5%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 950,26 $ 2.04%
DEFI (DEFIPERP) 3 538,70 $ 0.83%
MARKETS (ACWI) 87,62 $ -3.34%
GOLD (XAUUSD) 1 816,37 $ -0.01%
TECH (NDX) 11 928,31 $ -5.06%
CURRENCIES (EURUSD) 1,05 $ 0.37%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847730 £ 0.02%
CRUDEOIL (USOIL) 110,59 $ 1.25%
IMM. US (REIT) 2 457,26 $ -2.91%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document