NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Finance Décentralisée (DeFi) – Uniswap grouille de faux tokens !

Les faussaires se sont également convertis à la blockchain et aux cryptos : après les faux billets, place aux faux tokens ! Les scammeurs ont jeté leur dévolu sur Uniswap ; la plateforme aurait certainement préféré qu’ils s’amourachent d’un autre exchange.

Uniswap : tous unis contre les scammeurs !

La popularité grandissante de la plateforme Uniswap continue d’attirer les scammeurs : de nombreux exchanges rapportent que ces derniers utilisent des faux tokens associés à des projets légitimes de la cryptosphère.

Le nouveau protocole Teller Finance dont le lancement est prévu très prochainement, a averti sur Twitter qu’un faux pool de tokens à leur nom avait été créé sur Uniswap.

Uniswap Teller Finance faux token

L’équipe derrière le très attendu protocole NEAR a expressément déclaré que le site near.org/tokens était le seul lieu où ses tokens étaient disponibles. Au même moment, Cointelegraph identifiait deux jetons frauduleux se faisant passer pour NEAR sur le réseau Uniswap.

Uniswap Near faux token

Acala Network fut également la cible des scammeurs avant son lancement et, a demandé à la communauté de lui signaler tous les faux tokens Acala en circulation.

Le loup, la chèvre et le chevreau à l’heure de la décentralisation

Cette situation a poussé Vitalik Buterin à intervenir sur Twitter : le co-fondateur d’Ethereum (ETH) a en effet partagé un article du Cointelegraph signalant la prolifération de faux tokens sur Uniswap.

Buterin suggère la mise en place d’un système décentralisé agissant en filtre et en contrôleur qualité aux exchanges, un rôle essentiel assuré aujourd’hui par des entités centralisées, avec tous les risques que comporte une telle centralisation.

Uniswap Vitalik Buterin Ethereum ETH faux token

L’absence de règlementation sur Uniswap permet en effet à n’importe qui d’inscrire un token ERC-20 sur la plateforme.

L’agrégateur de données CoinMarketCap indiquait que près de 400 paires sont disponibles actuellement sur Uniswap, en plus de 300 autres non-vérifiés.

Le protocole Kleros pourrait apporter une solution grâce à son registre vérifié de tokens. Kleros liste également les tokens liés à des adresses malicieuses tout en offrant des badges aux tokens dont la légitimité est établie.

Vous comprenez maintenant l’utilité de la fameuse « liste » à l’entrée de certaines discothèques : il ne faut pas laisser entrer n’importe qui, qui ferait n’importe quoi. Les exchanges ont besoin d’un videur qui filtre l’entrée et qui kick out les fauteurs de trouble. La cryptosphère doit travailler davantage sur la régulation des projets cryptos et blockchain, dans un cadre décentralisé. Ce n’est certainement pas aux gendarmes de la finance traditionnelle de faire la loi dans la nouvelle finance.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo